le 23022015C

Bonjour à tous ,
The Rothschild Manifesto – circa 1840? | 2012: What’s the … WE ARE ONE

le général français Henri Poncet s’élève contre les opérations de manipulation des émotions suscitées par les attentats contre le journal satirique Charlie Hebdo :MERCI MON GENERAL,de ne pas nous prendre pour des abrutis MERCI A VOUS et CHAPEAUX BAS MONSIEUR,LE GENERAL

Place Maiden ,une très mauvaise farce pour les ukrainiens et pour l’Europe ,qui pensaient ,et qui croyaient que le renversement du président Viktor Ianoukovitch ,était la solution,beaucoup d’ukrainiens ,qui ont été pris en otage par le gouvernement de POROCHENKO-,et ses faciste( hilter est de retour),en faisant croire aux ukrainiens ,que se mettrent dans l’EUROPE étaient la meilleur solution ,OUI,pour vos sous ,NON pour prendre leur défense le jour ,ou, car ,si l’Europe voulait défendre l’Ukraine ,pourquoi ,l’Europe ne l’a t- elle faite avant ,pourquoi ne l’a t’ elle pas fait pendant les événements de la place MAIDEN,l’Europe n’allaient pas tirer sur leur soldats(oui,je dis leur soldats, imaginer que certains se soient dit ,pourquoi, on utiliserez pas l’image des BERKOUTs
Pendant les évenements de Maiden,imaginez que votre mari,ou votre frére,ou votre cousin ,dine avec vous,et que ,vous leur pausiez au détour d’un plat cette question ‘’Etais tu ,dans les BERKOUTS qui soient disant ont attaqués la place MAIDEN et que votre mari ,votre frère, votre cousin ,vous rétorque ,BEN NON ,c’est pas possible ,j’étais chez X (JOSETTE),ou ,je faisais un truc X,et de plus ,je n’étais pas en mission ,et je n’avais pas d’arme,c’est impossible ,et votre femme, ou cousine, vous rétorque mais si c’est pas vous ,c’est qui ???????????????????????????je vous rapporte au ‘’the ROTSCHILD manifesto 1840,6 éme ,et 9 éme lignes,qui est en copie vers ce lien
Comment mentir ,à des pauvres gens ,qui sont d’une gentillesse, qui n’a d’égal ,que leur crédulité
Mais ,qui rira bien ,qui rira le dernier.Ce que je veux ,c’est le renversement, c’est fait pare des faciste, et NON par le peuple ,qui lui a été pris en otage.
MANIFESTATION deTOULOUSE et de NANTES

HOLLANDE et VALLS ,veulent un 2éme ,SIVENS,et un 2éme remi FRAISSE,ou,éventuellement une prochaine veuve à qui ,ces hypocrites de HOLLANDE et VALLS donneront la légion d’honneur
A titre postume(comme mon pére a reçu la médialle nationale du mérite ,lorsqu’il est décédé)

Manifestation violences ,policiéres.commerçants dont les vitrines sont brisés
La tension est montée d’un cran peu avant 16h00, quand des manifestants encagoulés(Pourquoi encagoulés ?) ont lancé des pierres vers les forces de l’ordre(ils ont l’habitude dans certains de leur exercices ,ils le font !), qui ont répliqué avec des canons à eau(comme en Belgique ,pour une manif pacifique , le jour ,ou il y avait le présentateur de MéTa TV Patrice,je crois) pour tenter de les disperser, a constaté un photographe de l’AFP.Je suis en train de penser ,c’est toujours la même façon de travailler ,comme celle des services secret entre autre israélien Mossad ,et autre CIA FBI ,et quelques flics français on se déguise (quit ,à en oublier ses fafs (ses papiers)dans la voiture ,sur la banquette arriére) ,on se fait passer pour, une fois ,cela peut être des BREKOUTs (pour MAIDEN),une autre fois ,cela peut être des policiers( keufs) ,ou des keufs qui veulent de l’avancement ,quit à marcher sur la gueule de l’autre, par exemple sur cette vidéo MANIF LA POLICE SE DEGUISE EN CASSEURS et vont casser des vitrines, vont jouer à faire un
de Shabyworld
yoko tobi gueri sur des gens ,qui n’ont pas l’habitude de parer des coups comme cela, et coups de plus portés(P-T—N,le BRUCE LEE nouveau est arrivé,c’est mieux ,que le beaujolais)HOMMAGE à SENSEÏ JEAN(les profs de KARATE SHOTOKAN de l’Oise vont piger et vont savoir à qui ,je rend cet hommage, et merci à PIERRE G pour les conseils, bref, je m’éloigne .Je pensais à un truc ,à une ligne exactement dans le
The Rothschild Manifesto – circa 1840? | 2012: What’s the … 6. THE END ALWAYS JUSTIFIES THE MEANS. “ALWAYS” ! et je pensais à ces chefs d’entreprise,qui pensaient niquer leurs prochains ,en leurs marchant sur la gueule à coup de milliards, ou de millions ,cela ,en dit long sur leur mentalité(à ce demander ,si il ne serait pas capables de vendre Père et Mère ,tous simplement, pour se croire supérieur A qui,A quoi A DIEU,si c’est à lui, c’est possible ,il y a tellement de Fous ,qui veulent ,lui ressembler, cela dit , je ne sais pas ,mais quand j’étais plus jeune ,chez les louveteaux à l’église catholique du 17 éme Arrondissement M°BROCHANT,on m’a toujours dit QUE DIEU est en chacun de nous, enfin ,c’est ce qu’on m’a dit ,et je pense sincèrement qu’ils se sont pas trompés jusque là ,à part vous, l’exception, qui confirme la règle, donc ,j’en reviens à nos chefs d’entreprise assoiffé de pouvoir du groupe BILDERBERG en autre ,qui sont dans ce lien, Voici la liste du club Bilderberg des « maîtres du monde » – Rue89 …(et ,il en manque) quand ,je lis la ligne 6 du manifeste,il y a bien,marqué,que la FIN justfie,les moyens et tous les moyens,ce qui veut dire,qu’ils utilseront tous les moyens mis à leur disposition,croyez vous qu’une entreprise ,un mec, une femme malade(BETTENCOURT), enfin ,qu’une entre prise qui n’assouvis pas leur objectif,vous croyez ,franchement ,qu’ils vont vous calculé, j’éspere franchement ,que vous n’y croyez pas,sinon ,vous allez avoir des surpises
The Rothschild Manifesto – circa 1840? | 2012: What’s the …
Dits toi, bien, toi le keuf en en cagoule , ,lorsqu’il y aura une manifestation ,espère de tout cœur et croise les doigts, pour qu’elle ne soit pas la ou, il y a le magasin de tes parents, ou de quelqu’un de ta famille et pour que ,ce ne soit pas la vitrine de ta cousine ,ou de ton frère ,qui vole en éclat,pour éviter
De faire des conneries ,et de niquer les tiens ,fait quelque chose ,porte toi pal, prend des rtt, ou,des vacances dans les iles,AH,BEN,NON,j’oubliais ,tu connais, c’est tous les cinqs ,je crois ,l’affectation,prends l’afriqueNON,NON ,DJIBOUTI,N’DJAMENAc’est plus ,ce que c’était,NON,ST BARTH,c’est pas mal

Hypocrisie américaine a révélé en aidant secrètement Israël développer des armes nucléaires »
Dimanche 15 février 2015
Bruce Gagnon
L’hypocrisie « de Washington » a été révélé que les États-Unis aide secrètement Israël construire des armes nucléaires alors qu’il menace des autres nations pour ne pas développer l’énergie nucléaire, explique un analyste.
« Les Etats-Unis continuellement menace l’Iran et la Corée du Nord sur n’importe quel développement d’aucune sorte du nucléaire, » Bruce Gagnon, coordonnatrice au réseau mondial contre les armes et du nucléaire dans l’espace, a déclaré dans un entretien téléphonique avec Press TV dimanche.
Il a ajouté que cependant, aux Etats-Unis « secrètement et illégalement aide Israël développer des armes nucléaires. »
Un rapport déclassifié par le ministère américain de la défense a révélé Qu’aux États-Unis a aidé Israël à créer une bombe à hydrogène, qui ont violé les lois internationales.
Selon le rapport de 1987, meilleures installations nucléaires israéliennes étaient analogues au Los Alamos et Oak Ridge National Laboratories, qui a joué un rôle clé dans le développement des armes nucléaires américaines.
Israéliens sont « développer le genre de codes qui leur permettront de faire des bombes à hydrogène. C’est-à-dire, codes quels processus de fission et de fusion de détail au niveau microscopique et macroscopique, »dit le rapport.
Le rapport est venu alors que le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est dû à l’adresse du Congrès américain le mois prochain pour faire davantage pression sur l’Iran pour arrêter son programme nucléaire pacifique.
« Cette dernière la divulgation qu’aux États-Unis a aidé Israël à développer des armes nucléaires, il n’est pas une surprise, mais finalement il est important que ces documents ont été libérés en vertu de la Loi sur la liberté d’Information, afin que le monde peut les voir », a déclaré Gagnon.
« Aux Etats-Unis violé les lois américaines et lois internationales en aider Israël à développer des centaines d’armes nucléaires, » a-t-il ajouté.
« Aux États-Unis donne à Israël des milliards de dollars chaque année qui sont utilisés pour étendre son armée, pour devenir plus une menace régionale au nom de nous intéresse, » a déclaré l’analyste.
AGB/DDB
The marché Oracle est un Gratuit Prévision des marchés financiers et l’analyse web-site.
(c) 2005-2015 MarketOracle.co.uk (Market Oracle Ltd) -Market Oracle Ltd affirme le droit d’auteur sur tous les articles rédigés par notre équipe de rédaction et tous les commentaires postés.Toutes les informations fournies dans le site, est uniquement à des fins d’information généraleet Market Oracle Ltd ne garantissent pas l’exactitude, actualité ou la pertinence de toute information fournie sur ce site. ni est ou est réputée pour constituer, financière ou de tout autre Conseil ou recommandation par nos soins. sont également pas censé être des conseils de placement ou de sollicitation ou de recommandation d’établir des positions sur le marché. Nous ne donnons pas de conseils en investissement et nos commentaires sont une expression d’opinion seulement et ne doivent pas être interprétés en quelque manière que ce soit comme recommandations de conclure un marché positionner chaque stock, option, contrats à terme, obligations, des produits ou tout autre instrument financier à tout moment. Nous recommandons que les conseils professionnels indépendants sont obtenue avant d’effectuer tout investissement ou décisions de trading. En utilisant ce site, que vous consentez à ce sites les conditions d’utilisation. De temps en temps nous promouvoir ou approuver certains produits / services que nous estimons sont dignes de votre temps et votre attention. En contrepartie de cette approbation et que dans les cas où vous achetez directement même si nous pouvons nous être compensé par les producteurs de ces produits.
Pétrole abiotique – le Secret de la marée noire BP
« Et comme d’habitude, voici l’endroit où vous aurez la vérité absolue sur ce qui se passe dans le monde et aujourd’hui que j’ai sera tirez les rideaux sur la fuite de pétrole de BP et de ce qui restera comme l’une des découvertes plus importantes du XXIe siècle – c’est-à-dire pétrole abiotique-produites à l’intérieur de la terre et n’est pas simplement pourrir dinosaures et vieilles centrales (aka « » fossile).
La quantité d’huile qui s’infiltre dans le golfe du Mexique, en ce moment même, émerge d’un * océan * d’huile qui est presque aussi vaste que le golfe lui-même ! Cet océan de pétrole n’y apparaître parce que c’était un cimetière de poisson géant. Il n’était pas une jungle préhistorique, haute de 20 milles et 500 miles de large. Cette huile est pétrole abiotique et est produite par les actions géologiques de la terre elle-même. Pétrole abiotique est créé par des pressions intenses sur le carbone, hydrogène, oxygène et soufre. Le genre de pressions nécessaires à la création d’huile sont naturels comme on se met à une certaine profondeur sous la croûte lourde et dans les couches supérieures du manteau. À certains égards, l’huile est le système de lubrification naturelle de la croûte et les couches supérieures du manteau car il se déplace et noyau de la planète en orbite autour.
Les meilleurs think tanks le savoir depuis plusieurs décennies et ont gardé hush hush pour maintenir les prix du pétrole élevé et aider l’industrie pétrolière. C’était nécessaire parce que les compagnies pétrolières ont d’énormes actifs et ces actifs sont mises à profit dans l’infrastructure, de recherche et de développement dans la production de pétrole plus que de simples. Le capitalisme nécessite certains biens d’accorder une valeur au-delà du coût des achats. Maintenant que nous avons une fuite qui ne sera pas en mesure d’être branché, il est temps de préparer et d’expliquer ce qui exactement se passe avec l’Horizon profond bien et pourquoi il est presque impossible de plafonner ce génie dans la bouteille.
Les océans souterrains de pétrole sont sous pression beaucoup plus que leurs frères bien au sol et contiennent beaucoup plus d’huile. À la profondeur de l’Horizon profond bien, un mille sous la mer, la pression par pouce est de 2640 livres par pouce carré. Le fond de l’océan dans ces endroits est très dense et peut contenir les océans souterrains de pétrole. Malgré cela, dans le Golfe, une quantité de pétrole la taille de l’Exxon Valdez naturellement s’infiltre dans le golfe chaque année. Ceci en vertu de l’huile de la croûte est qui s’infiltre dans tous les océans, mais le Golfe, en raison de sa taille et sa position géographique, fait l’infiltration mesurables……
Les cures typiques ne fonctionnent pas et ne fonctionnera pas. Pensez combien pression cette huile souterraine doit exister avec à l’appui de la mince croûte entre elle et l’océan ! Les cotes sont qu’océan souterrain de pétrole du Golfe existe entre 15 000 et 30 000 lb/po2 à tous les points. La plupart des appareils de l’huile ne sont pas faite pour gérer l’extrémité supérieure de cette partie du spectre de la pression. Pour soufflent les capuchons, bouchons échouent et presque rien ne peut endiguer le flux d’huile maintenant fusionner un océan de pétrole et le golfe du Mexique.
Les puits de deux secours maintenant à percer ne sont probablement pas une bonne idée, parce que, contrairement à un sol bien, cela ne peut pas « diviser » la pression et créer 3 puits avec flux gérable 5 000 lb/po2. En effet, selon la taille de cet océan de pétrole, vingt ou trente puits de secours pourraient apporter encore que l’ISP jusqu’à 10 000 ! Pour les puits de secours peuvent seulement créer 3 fuites où il y avait un avant. Si c’est le cas, BP doit sérieusement à feu leurs actuels géologues et embaucher certains des scientifiques pour les aider à neutraliser l’écoulement de cet océan de pétrole russe pétrole abiotique. Regarder les nouvelles, et espoir que BP comprend réellement ce que c’est affaire parce que le soulagement bien option illustre certains des géologues seniors chez BP / ne pense pas que l’huile est abiotique. If, en août, quand les puits de secours sont terminées et nous avons 3 fuites au lieu d’un, vous comprendrez pourquoi. Après avoir lu ceci vous savez plus que les géologues BP. » POSTÉ PAR SDAI-TECH1
Bien que le lien suivant n’est pas pour les timides, il n’est pas fondée sur la peur et exprime sans ambages ce qui doit être fait, avec toutes les vitesses délibérée, à ce moment déterminant dans l’histoire humaine. L’humanité est obligée d’agir et agir maintenant parce que :
« Ils ont littéralement perforé un trou en enfer : nous avons besoin d’un programme d’énergie de remplacement en panne maintenant, en supposant que nous même survivre »
http://motherearthwisdom.wordpress.com/…
« La suggestion que les pétroliers auraient pu découler de quelques transformation de poissons écrasés ou de détritus biologiques est sûrement la notion plus stupide pour avoir été divertis par un nombre important de personnes sur une longue période de temps. » Fred Hoyle, 1982
En conclusion, pétrole n’est clairement pas un combustible fossile comme nous avons appris de nos classes de science moderne. Ni est il créé de la manière que nous avons été amené à croire. Le pic pétrolier est un produit de l’industrie pétrolière et gazière dont les programmes sont résultat tout au long du paysage planétaire avec conséquence impressionnant et, dans bien des cas, les dommages non réparable.
La question de 64K est, « que se passe-t-il dans le monde nous allons faire à ce sujet? » Et vite, avant qu’il soit trop tard !
Dr Tom Termotto, coordonnateur National

Golfe Oil Spill Remediation Conference (Initiative citoyenne internationale)
OilSpillSolution@comcast.net
Très sincèrement,
Concerned Citizens of Florida
Nous le peuple we_the_people@Fastmail.us
T. Michael Anthony est un analyste financier & planificateur financier de longue gamme.
Avertissement : ce qui précède est une question d’opinion fournie uniquement à des fins d’information générale et ne doit pas servir de Conseil en investissement. Information et analyse ci-dessus proviennent de sources et utilisant des méthodes considérées comme fiables, mais nous ne pouvons accepter la responsabilité pour toute perte que vous pourriez subir par suite de cette analyse. Personnes devraient consulter leurs conseillers financiers personnels.
Le pasteur Stephen Green, ancien président d’HSBC devenu lord et ministre de Cameron, mis en cause autour de SwissLeaks.
par John le Jeu 12 Fév 2015 –
Tel un boomerang, le scandale du système d’évasion fiscale mis en place par la filiale suisse de HSBC a très vite déferlé sur le Royaume-Uni, où la banque a ses racines (le presbytérianisme écossais) et son siège social, à Londres. A moins de cent jours des élections législatives du 7 mai, les révélations des SwissLeaks éclaboussent le premier ministre conservateur David Cameron. L’affaire met au jour le peu d’empressement du gouvernement à s’attaquer aux évadés fiscaux, thème que l’opposition Labour (parti travailliste) a précisément choisi parmi ses chevaux de bataille.

Mais ce soupçon ne serait qu’un argument politique parmi d’autres s’il ne se trouvait personnifié par un homme au parcours étonnant : pasteur anglican, Stephen Green, est passé directement, fin 2010, de la présidence du groupe HSBC, qu’il occupait depuis 2006, à un poste ministériel dans le gouvernement de coalition de M. Cameron. Pour accéder à cette fonction de secrétaire d’Etat au commerce international et à l’investissement, responsable devant le Parlement, le pasteur Green fut anobli et nommé pair du royaume sous le nom de baron Green of Hurstpierpoint.

Cette chronologie devient encore plus intéressante lorsqu’on sait que quelques mois plus tôt, en mai 2010, les autorités françaises avaient transmis à l’administration britannique des impôts et des douanes (HMRC) une liste, issue des fuites de HSBC-Suisse, comportant les noms de 6 000 clients domiciliés au Royaume-Uni. […]

Dès lundi, David Gauke, secrétaire au Trésor du gouvernement Cameron a dû faire face à l’assaut des députés de l’opposition. […]

Mercredi, au Parlement, l’opposition a accusé David Cameron d’être « un premier ministre véreux », le priant de préciser s’il avait évoquer avec Stephen Green les montages de HSBC avant de le nommer ministre.

L’irruption de l’ancien banquier apparaît d’autant plus piquante que ce diacre de l’Eglise d’Angleterre, dont le bureau chez HSBC, au 41e étage d’une tour de Canary Wharf, dominait tout Londres, a toujours prétendu concilier Dieu et l’argent. […] Dans un ouvrage publié en 2009, Valeur sûre – Réflexions sur l’argent et la morale dans un monde incertain, l’homme, qui a siégé au conseil d’administration de la filiale suisse d’HSBC, demandait aux dirigeants d’entreprise de se comporter en respectant non seulement la loi mais l’éthique « afin de regagner la confiance dans les marchés ».

Au-delà de la personnalité de M. Green, les remous consécutifs aux SwissLeaks concernent l’administration fiscale elle-même. Mis en possession des listings suisses, le HMRC n’a recouvré que 135 millions de livres (181,95 millions d’euros) de 6 000 clients d’HSBC […] La version britannique des SwissLeaks n’a pas fini d’agiter le royaume : selon le Guardian, le patron du fisc avait annoncé aux députés en septembre 2011 l’ouverture de milliers d’enquêtes visant des clients d’HSBS-Suisse. Trois ans et demi plus tard, seul un dossier a fait l’objet de poursuites judiciaires.[…]
Affaire HSBC: la Grande-Bretagne ne poursuivra pas les fraudeurs pourquoi ?????????
Qu’a t’ on a caché ????
Affaire HSBC: la Grande-Bretagne ne poursuivra pas les fraudeurs
Publié le vendredi 20 février 2015
La Presse

«Il y a des allégations très graves, des allégations concernant l’évasion fiscale, qui est illégale», a reconnu le ministre des Finances lors d’un discours à Londres.
Source
Mais «je ne pense pas qu’il serait convenable pour le chancelier de l’Échiquier de diriger les poursuites judiciaires contre les individus ou les entreprises», a-t-il ajouté.
Au Royaume-Uni, le service des impôts et des douanes (HMRC) avait reçu dès 2010 des données de la part des autorités françaises sur des Britanniques ayant fraudé grâce à la banque HSBC. Mais le fisc s’est dans l’ensemble contenté de récupérer l’argent qui avait échappé à sa vigilance et n’avait lancé des poursuites judiciaires que dans un seul dossier.
L’absence d’interférence politique dans la justice «est l’un des fondements de la liberté dans ce pays depuis des années», s’est défendu George Osborne.
«J’ai dit quand j’ai pris mes fonctions que je voulais plus de poursuites. Nous avons affecté des ressources au HMRC en conséquence et les poursuites ont été multipliées par cinq au cours de cette législature», a-t-il assuré.
Le gouvernement du premier ministre conservateur David Cameron est sous pression pour expliquer pourquoi il n’y a pas eu plus de poursuites dans cette affaire et pourquoi il a recruté comme ministre du Commerce (2011-2013) Stephen Green, ancien patron de HSBC au moment où la banque aidait des clients à échapper à l’impôt.
La filiale suisse de la banque britannique est au centre des révélations de Swissleaks, publiées le 9 février par un consortium de journaux, sur la base de données volées en 2007 par l’informaticien Hervé Falciani.
Ces données ont révélé qu’au cours de novembre 2006 et mars 2007, des milliards de dollars appartenant à plus de 100 000 clients et 20 000 personnes morales ont transité sur les comptes de la banque en Suisse, dissimulés derrière des sociétés-écrans ou des structures offshore.
HSBC publiera ses résultats annuels lundi et son président Douglas Flint doit être auditionné par le comité parlementaire du Trésor mercredi, ainsi que des responsables du HMRC.

Corruption du gouvernement d’entreprise de HSBC
Entreprises / Banksters 18 février 2015 – 10:03 AM GMT
Par : BATR

Quand laNegotiumessai de , Longue histoire du HSBC blanchiment d’argent a été écrit plus de deux ans, on pourrait penser que les Banksters chercherait à prendre un profil plus bas. Forget à ce sujet, lorsque vous faites partie d’un syndicat du crime fait vous n’aurez jamais à purger une peine, dites juste que vous êtes Désolé. Rapports de Bloomberg , le « HSBC Holdings Plc directeur général Stuart Gulliver a présenté »sincères excuses »suite frais détails de comment l’unité Suisse de la Banque a aidé clients échapper aux taxes. »
La colonne de Forbes, ‘ Corporate Governance est The très Essence Of A Business’ présente qu’une moitié au cœur des relations publiques spin de la tristement célèbre Banque pour Drug, Inc.
« Dans le cadre de sa réponse aux révélations, HSBC a déclaré: » nous reconnaissons que la culture de la conformité et les normes de due diligence dans la Banque privée suisse de HSBC, ainsi que l’industrie en général, étaient significativement plus faibles qu’ils sont aujourd’hui. Dans le même temps, HSBC a été exécuté d’une manière plus fédérée que c’est aujourd’hui et les décisions sont souvent prises au niveau pays. »
La caractéristique la plus terrifiant de la laborieuse recherche dans les fichiers HSBC est la documentation de la savoir méfaits perpétrés par les gestionnaires des niveaux différents tout au long de la rive – et la désinvolture avec laquelle elle a été effectuée. « Les noms de code » pour les clients de collusion très répandue, il ressort clairement il y a un mépris complet de la Loi. »
Arrogance en pique, c’est comment fonctionne la Banque numéro deux mondial. Un autre exemple fourni par Tom Heneghan, qui prétend être un Expert du renseignement International, cite ce qui suit.
« Alibaba précédemment a été retirée de la liste à la bourse de Hong Kong pour faire face en fraude avec la branche de Hong Kong de la célèbre Banque HSBC.
Alibaba est ensuite fonctionnant simultanément une blanchisserie d’argent devise étrangère et schéma de ponzi lié une fois de plus à HSBC. »
Plus l’argent, plus le risque que vous avez pour piqûres d’épingle juste mineures et des amendes qui font tous partie de la rémunération hors cycle d’opérations bancaires internationales.
Quand il s’agit d’inventer des méthodes clandestines pour blanchiment d’argent, attends les maîtres de la ville de Londres pour perfectionner l’art du double langage. Les États de compte, Courriel du dénonciateur HSBC à HMRC découvert, BBC :
« Un email qui dénonciateur au centre d’un scandale d’impôt HSBC dit qu’il a envoyé à HM Revenue and Customs en 2008 a été découvert par un journal Français.
L’autorité fiscale du Royaume-Uni a été sous le feu des députés sur le Comité des comptes publics, qui ont accusé les fonctionnaires du FISC de ne pas traiter de la question adéquatement et en ignorant les e-mail 2008 de M. Falciani. »
Pas surprenant qu’une plainte ans obtient Poussée sous le tapis. HSBC est trop gros pour faire faillite et des protections dans tous les bons endroits.
Reuters ajoute plus d’accélérateurs à la tempête, mais les chances que ce scandale va sucer vers le haut de tout l’oxygène pour construire en un véritable brasier sont minces.
« Autres pays sont déjà pris des mesures contre HSBC basée sur des données divulgué par Falciani et déjà obtenue par l’administration fiscale. En novembre, l’Argentine a accusé la Banque avec aidant plus de 4 000 clients à contourner les taxes. HSBC Argentina a rejeté l’accusation, disant : il a respecté la loi Argentine. »
Hé, le motif d’éviter de payer des impôts est bien compris. Cependant, facilitant les entreprises criminelles sous la bannière d’une institution bancaire fiduciaire franchit la ligne. Le gardien prévoit ce qui suit dans fichiers HSBC : Swiss bank argent caché pour les criminels présumés.
« HSBC a également tenu des actifs pour les banquiers accusés de pillage des fonds provenant d’anciennes républiques soviétiques, alors que les crimes allégués par les autres détenteurs de compte inclure la corruption à la compagnie pétrolière d’état de Malte, cocaïne en contrebande de la République dominicaine et le dopage des cyclistes professionnels en Espagne.
La Banque Suisse également tenu comptes pour les « personnes politiquement exposées » – défini comme personnalités politiques ou des membres de leurs famille à un risque accru d’implication dans la corruption, le blanchiment d’argent ou en évitant les sanctions internationales – avec peu de signes de tout contrôle supplémentaire de leurs activités. »
OK, quel est l’intérêt de citer plusieurs histoires d’horreur, de vous désormais la perceuse dont le système d’extorsion financière interdépendants mondialiste a besoin d’un mécanisme pour garder tous les seuils de rémunération et les biens mal acquis en circulation. L’histoire de la HSBC est qu’une étude de cas de corporatistes tout ce que globales a forgé sur la planète.
Gouvernements ne sera pas même enquêter sur les plaintes crédibles, adopter une surveillance structurelle nécessaire et le processus de reddition de comptes et ne sera certainement pas emprisonner les chevilles ouvrières qui faire étalage de leur statut d’intouchable.
Répéter cette saga à l’aide de différentes circonstances jamais descend jusqu’au niveau de l’approche des solutions. Sans un tollé universel contre le modèle de banque transnationale et la création de la Banque alternative régionale et locale, les grandes banques ira qu’en se plus grands et plus autonomes et au-dessus de la souveraineté nationale.
Quels gouvernements ces bancaires des monopoles de la maison ne contrôlent pas, importe peu dans le plus grand des finances. HSBC ainsi que Goldman Sachs et JP Morgan peut être les garçons d’affiches de la cabale des Banksters , mais vous ne verrez jamais leurs visages exécutifs sur une affiche des plus recherchée.
L’an dernier, accrocher les banquiers demande publiée décès 48 bancaires suspectes .
« Avec le système financier mondial en direction de la majeur crash dans un avenir proche est ces gens qui ploie sous la pression de ce qu’ils voient venir ou sont ils étant réduit au silence en raison de ce qu’ils savent? »
Tenter de répondre à cette question aura des informations privilégiées des scores des dénonciateurs Falciani. Ou, plus probablement, ceux qui envisagent de rejoindre les rangs des informateurs peut bien faire partie de la liste croissante des défunts.
Pour ceux qui doutent de l’histoire de l’ombre de créé la dette bancaire, regardez la vidéo Seulement Trillionaires – documentaire complet du monde de la famille Rothschild – marionnettistes – sur le Briser toutes les règles vous Tube Channel, s’abonner pour les futures mises à jour.
Ce que les gens doivent venir à comprendre est que bancaire n’est pas vraiment à faire de l’argent. Il utilise la réserve fractionnaire et le courant taux d’intérêt zéro pour faire avancer leur influence sur les nations à assurer une gouvernance mondiale. Ils sont les véritables hors-la-Loi, en costume Armani. HSBC arrive juste pour avoir une plus longue expérience thievery global que la plupart.

10-02-2015 – Scandale SwissLeaks – Lord Green, Président de HSBC entre 2006 et 2010, ministre de David Cameronun, pasteur anglican au coeur du scandale SwissLeaks
scandale SwissLeaks – HSBC
Selon les enquêteurs,
FRAUDE FISCALE DE 180,6 milliards d’euros auraient transité, à Genève, par les comptes HSBC de plus de 100 000 clients et de 20 000 sociétés offshore, très précisément entre le 9 novembre 2006 et le 31 mars 2007.
Une période correspondant aux archives numérisées dérobées chez HSBC PB par Hervé Falciani, ancien employé de la banque.
Les dessous d’un vaste système d’évasion fiscale accepté, et même encouragé, par l’établissement britannique HSBC, deuxième groupe bancaire mondial, par l’intermédiaire de sa filiale suisse HSBC Private Bank.

Lord Green, un pasteur anglican au coeur du scandale SwissLeaks

Président de HSBC entre 2006 et 2010, il fut anobli par la reine et devint ministre de David Cameron. Stephen Green est au centre du scandale SwissLeaks.

Il y a quelque semaines c’était: le LuxLeaks
Des milliards d’impôts évaporés volontairement, (qui devra encore payer ces milliards qui ne sont pas rentrés (impôts).
drôle de concertation sociale! … le LuxLeaks
Lord Green, un pasteur anglican au coeur du scandale SwissLeaks
Président de HSBC entre 2006 et 2010, il fut anobli par la reine et devint ministre de David Cameron. Stephen Green est au centre du scandale SwissLeaks.
via : http://www.lepoint.fr
De NOTRE CORRESPONDANT À LONDRES,
La voix est douce, chaque phrase est ponctuée d’un léger sourire, mais les sermons du pasteur ascétique à la silhouette filiforme sont cinglants. Ce diacre de l’ Église d’Angleterre entend réconcilier Dieu et Mamon, la divinité de l’argent. Aux yeux de ce chantre de l’éthique, la crise financière offre une occasion de retrouver les vertus évangéliques, de changer les mentalités, de partager les revenus. La simplicité du fils d’avocat né à Brighton n’exclut pas les saillies d’un esprit acéré formé à l’université d’Oxford et au Massachusetts Institute of Technology.
Avant d’entrer dans la vie professionnelle, le jeune diplômé a passé un an comme volontaire dans un refuge pour alcooliques de l’East end londonien. Plus tard, en tant que président de la plus grande banque britannique, il a versé une part significative de ses émoluments aux organisations caritatives. Il ne manquait plus à Lord Green qu’un vitrail et une auréole. Seulement voilà : Lord Green était comme un aigle à deux têtes, qu’il ne montrait jamais simultanément.
« Je ne réponds pas aux questions sur les affaires de HSBC »
Ajouter cette vidéo à mon blog

Président de HSBC entre 2006 et 2010, il fut anobli par la reine et devint ministre de David Cameron. Stephen Green est au centre du scandale SwissLeaks.

« Je ne réponds pas aux questions sur les affaires de HSBC »
Le personnage public est aujourd’hui au coeur du scandale SwissLeaks, la divulgation des dossiers secrets, datant de la période 2005 à 2007, qui mettent en exergue l’existence d’un système d’évasion fiscale encouragé par la filiale suisse de l’établissement britannique HSBC. Président de HSBC entre 2006 et 2010, il a siégé au conseil d’administration de HSBC Private Bank (voir notre Lettre de la City)qui a aidé des milliers d’individus riches à dissimuler d’énormes sommes d’argent. Plus de 7 000 sujets de Sa Majesté auraient ainsi fraudé le fisc britannique avec la complicité active de la banque au logo octogonal rouge et blanc.
« Par principe, je ne réponds pas aux questions sur les affaires de HSBC, passées comme présentes », a répondu l’intéressé à un journaliste de l’émission phare de la BBC, Panorama, diffusée dans la soirée du 9 février, à propos de ce scandale qui ne cesse de défrayer la chronique politique et financière.
En effet, un an après son départ de HSBC, Stephen Green a été élevé à la dignité de pair du royaume pour lui permettre de devenir secrétaire d’État au commerce international et à l’investissement du gouvernement de coalition dirigé par David Cameron. Il a quitté son poste en 2013 pour se consacrer entièrement à sa vocation religieuse. L’affaire met aujourd’hui le Premier ministre conservateur sur la défensive alors que l’opposition travailliste a fait de la lutte contre les évadés fiscaux l’un de ses principaux chevaux de bataille des élections législatives du 7 mai.
Imprudente course au gigantisme !
Lord Green incarne par excellence la culture de HSBC où il a passé vingt-six ans. Directeur général en 2003 puis président en 2006, il a poursuivi la course effrénée au gigantisme chère à son prédécesseur, le légendaire John Bond. Son slogan « Une banque locale présente dans le monde entier » claque tel un défi à la City comme à Wall Street. Derrière la fringale d’acquisitions (Midland, Republic National Bank, CCF, banque Hervet, le mexicain Bital ou l’américain Household) se dessine un objectif simple : devenir le numéro un mondial.
Grâce à sa taille, ses fonds propres à faire pâlir les rivaux et son ancrage chinois, cette institution fondée à Hong Kong en 1865 par l’un de ces « taipang » écossais chers à l’écrivain James Clavell a échappé à la crise des « subprimes » de 2008. Mais sous l’antienne à l’expansion rampe la cacophonie. En effet, l’énorme paquebot a du mal à se mouvoir. L’intendance ne suit pas. La tradition de discipline, du travail en équipe, la loyauté à la marque et la progression de carrière lente est battue en brèche par la culture d’âpreté au gain. Les contrôleurs de risque trop curieux sont marginalisés voire licenciés.
Le siège préfère ignorer ce qui se passe dans ses baronnies totalement autonomes – États-Unis, Suisse, Luxembourg… – dont la rentabilité alimente les profits et par ricochet les bonus de la direction. C’est dans ces filiales qu’ont éclaté les scandales retentissants qui ont porté un rude coup à la réputation de l’enseigne.
Du blanchiment d’argent des cartels mexicains de la drogue à la violation des sanctions américaines contre l’Iran en passant par le tripotage du marché des changes à Londres et l’encouragement à l’évasion fiscale depuis Genève, il y a trop-plein.
=====================================================

« SwissLeaks »
Révélations sur un système international de fraude fiscale.

Leur révélation est susceptible d’embarrasser de nombreuses personnalités, de l’humoriste français Gad Elmaleh au roi du Maroc Mohamed VI en passant par l’acteur américain John Malkovich, mais surtout d’ébranler les milieux bancaires internationaux.

« SwissLeaks » : révélations sur un système international de fraude fiscale
« Le Monde » a eu accès aux données bancaires de plus de 100 000 clients de la filiale suisse d’HSBC. Elles révèlent l’étendue d’un système de fraude fiscale encouragé par la banque. Des personnalités étrangères et françaises sont impliquées.
via : http://www.lemonde.fr
Les chiffres donnent le vertige. Le Monde publie le premier volet d’une enquête à la fois spectaculaire et inédite. Fruit d’investigations hors norme, menées entre Paris, Washington, Bruxelles ou Genève, elle dévoile les dessous d’un vaste système d’évasion fiscale accepté, et même encouragé, par l’établissement britannique HSBC, deuxième groupe bancaire mondial, par l’intermédiaire de sa filiale suisse HSBC Private Bank.
Le Monde, qui enquête sur l’affaire HSBC depuis son origine, est entré début 2014 en possession de données bancaires mondiales, portant sur la période 2005-2007 et établissant une gigantesque fraude à l’échelle internationale. Nous avons partagé ces données avec une soixantaine de médias internationaux, coordonnés par l’ICIJ, consortium de journalistes d’investigation.
Leur révélation est susceptible d’embarrasser de nombreuses personnalités, de l’humoriste français Gad Elmaleh au roi du Maroc Mohamed VI en passant par l’acteur américain John Malkovich, mais surtout d’ébranler les milieux bancaires internationaux.
Selon les enquêteurs, 180,6 milliards d’euros auraient transité, à Genève, par les comptes HSBC de plus de 100 000 clients et de 20 000 sociétés offshore, très précisément entre le 9 novembre 2006 et le 31 mars 2007. Une période correspondant aux archives numérisées dérobées chez HSBC PB par Hervé Falciani, ancien employé de la banque.
En effet, à la fin de l’année 2008, cet informaticien français avait fourni aux agents du fisc français les données volées chez son employeur. Saisie de ces faits en janvier 2009, la justice française enquête depuis sur une toute petite partie des « listings Falciani », à savoir les quelque 3 000 ressortissants hexagonaux
suspectés d’avoir dissimulé leur argent chez HSBC PB, et ce avec la complicité de la banque – de ce fait mise en examen comme personne morale pour « démarchage bancaire et financier illicite » et « blanchiment de fraude fiscale ».
Lire aussi : « SwissLeaks » : le dossier d’instruction vertigineux contre HSBC
Plus de 5,7 milliards d’euros auraient été dissimulés par HSBC PB dans des paradis fiscaux pour le compte de ses seuls clients français…
Bercy a saisi la justice de soixante-deux cas seulement (dont celui de l’héritière de Nina Ricci, dont le procès doit s’ouvrir dans quelques jours à Paris), la plupart des contribuables hexagonaux « démasqués » par les listings Falciani ayant, il est vrai, régularisé entre-temps leur situation fiscale.

Le 28 janvier 2014, sous le titre
« Listes HSBC : la saga d’une enquête explosive sur l’évasion fiscale »,
Le Monde publiait une première série d’articles dévoilant les dessous de l’enquête judiciaire française. Mais il manquait l’aspect mondial…
Quelques jours plus tard, une personne se présentait à l’accueil du journal, boulevard Auguste-Blanqui, à Paris. Cette source, dont nous protégeons l’anonymat, nous remit une clé USB contenant la totalité des fichiers établis à partir des « données Falciani », dans le plus grand secret, à compter de 2009, par les services fiscaux français,
parfois en dépit des réticences du pouvoir politique.
Qui trouve-t-on sur ces listings – transmis par Bercy à plusieurs administrations étrangères –, et dont nous révélons les noms lorsqu’ils présentent un intérêt public ? Des trafiquants d’armes ou de stupéfiants, des financiers d’organisations terroristes, des hommes politiques, des vedettes du showbiz, des icônes du sport ou des capitaines d’industrie… Désireux, dans leur grande majorité, de cacher leur argent en Suisse. Et cela, bien sûr, très souvent, à l’instar des clients français, dans la plus parfaite illégalité. La disparité des profils des détenteurs de comptes est assez frappante. Les chirurgiens français désireux de blanchir leurs honoraires non déclarés y côtoient des diamantaires belges, des protagonistes de l’affaire Elf ou de nombreuses familles juives dont les avoirs avaient été mis en lieu sûr, en Suisse, au moment de la montée du nazisme en Europe…
Le paravent de structures offshore
Nombre d’entre eux ont été illicitement démarchés en France par les gestionnaires de comptes de la banque. Tous ont été encouragés par le comité exécutif d’HSBC PB à mieux camoufler leur argent derrière le paravent de structures offshore, généralement basées au Panama ou dans les îles Vierges britanniques, et ce afin d’éviter certaines taxes européennes, notamment la taxe ESD, instituée en 2005. Les enquêteurs disposent désormais d’éléments matériels attestant ces différents délits.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/02/08/swissleaks-revelations-sur-un-systeme-international-de-fraude-fiscale_4572319_3234.html#kHV8YhFrZZ0SostY.99

2015-02-10, pasteur ascétique, Église d’Angleterre, crise financière, Brighton, université d’Oxford, Massachusetts Institute of Technology, Londres., organisations caritatives, HSBC Private Bank (Suisse), banque privée HSBC, HSBC, président de HSBC, SwissLeaks, évasion fiscale, HSBC établissement britannique, HSBC conseil d’administration de HSBC Private Bank, fraudé le fisc, Stephen Green, Lord Green, David Cameron, scandale SwissLeaks, offshore structures, offshore, sociétés offshore, juridictions offshore, HSBC Private Bank, ICIJ, consortium de journalistes d’investigation, listings Falciani, blanchiment de fraude fiscale, SwissLeaks dossier d’instruction vertigineux contre HSBC, Genève, Paradis Fiscal, données Falciani, structures offshore, Suisse, Panama, îles Vierges Britanniques, taxes européennes, taxe ESD, fraude fiscale, fraude et détournement, contrôleur du Fisc, diamantaires Anvers, argent noir, éluder l’impôt c’est légal, LuxLeaks
Bonjour à tous , WERE ARE ONE

ar Gerard Karageorgis dans Eclairage le 19 Février 2015 à 08:00
HSBC: « Les donateurs de Ben Laden parmi les clients »

Après les attentats du 11 septembre 2001, les enquêteurs ont identifié un réseau de financement du terrorisme intitulé « la Chaîne d’or », composé d’une vingtaine de grands donateurs d’Al-Qaida écrit wikileaks. Treize ans plus tard, les listings dévoilés dans le cadre de l’opération SwissLeaks révèlent qu’une partie de ces personnes ont placé leur argent chez HSBC en Suisse.
« HSBC savait-elle que certains de ses clients prestigieux auraient pu financer le terrorisme ? Dans la plupart des cas, oui : la banque n’avait qu’à lire les journaux »,souligne le SonntagsZeitung, dans un article traduit par Le Temps écrit big browser du journal le monde.
Quand les journalistes du Monde ont mis la main sur les listings de la banque HSBC, ils ont décidé, au printemps 2014, de partager ces documents avec des médias internationaux grâce à l’ICIJ – acronyme d’International Consortium of Investigative Journalists (Consortium international pour le journalisme d’investigation) – un consortium de journalistes d’investigation sis aux Etats-Unis. Dans la plus grande discrétion, 154 journalistes de 47 pays, travaillant pour 55 médias, ont été mobilisés afin d’assurer le traitement le plus exhaustif possible de ces informations.
Dimanche 8 février à 22 heures, heure de Paris, tous ont dévoilé les résultats de leurs investigations. En plus de notre enquête (à lire dans notre rubrique SwissLeaks), voici quelques-unes des informations révélées par nos confrères sur les personnalités impliquées et les méthodes de la banque.
• Les donateurs de Ben Laden parmi les clients
Après les attentats du 11 septembre 2001, les enquêteurs ont identifié un réseau de financement du terrorisme intitulé « la Chaîne d’or », composé d’une vingtaine de grands donateurs d’Al-Qaida. Treize ans plus tard, les listings dévoilés dans le cadre de l’opération SwissLeaks révèlent qu’une partie de ces personnes ont placé leur argent chez HSBC en Suisse. « HSBC savait-elle que certains de ses clients prestigieux auraient pu financer le terrorisme ? Dans la plupart des cas, oui : la banque n’avait qu’à lire les journaux », souligne le SonntagsZeitung, dans un article traduit par Le Temps.
• Le président de HSBC à l’époque des faits est devenu ministre en Grande-Bretagne
Le Britannique Stephen Green, président de HSBC à l’époque des listings, est ensuite devenu ministre du commerce et de l’investissement du gouvernement Cameron. Interrogé par la BBC, il a refusé de répondre : « Par principe, je ne commenterai pas les affaires passées ou présentes de HSBC », a-t-il expliqué.
• David Bowie, John Malkovich, Tina Turner : les réponses des stars impliquées
Les listings révèlent des noms de trafiquants d’armes, d’hommes politiques, de chefs d’entreprises, mais aussi de stars du showbiz. L’ICIJ en a interrogé plusieurs, pour comprendre leur implication dans ce système. L’acteur américain John Malkovich a affirmé ne pas avoir connaissance du compte à Genève qui porte son nom. L’actrice britannique Joan Collins a donné la même réponse. David Bowie et Tina Turner ont quant à eux répondu qu’ils étaient résidents en Suisse.
• Des valises de cash à Genève
Le Guardian explique que la banque autorisait ses clients à quitter la banque avec des valises de cash, sans leur poser de question. Le journal britannique cite notamment le cas de Richard Caring, un magnat britannique de la mode, propriétaire du prestigieux restaurant Ivy de Londres. Un jour de 2005 il aurait retiré 5 millions de francs suisses en liquide, soit 4,76 millions d’euros, de la banque de Genève.
• Les petites astuces des clients paranos
Le journal Le Temps a découvert dans certains mémos des détails sur la façon dont les clients les plus paranos organisaient leurs contacts avec la banque. La fiche d’un client espagnol contient par exemple ces précisions en majuscules : « À NOTER QUE C’EST UN CLIENT TRÈS TRÈS PARANO, ET IL NE VEUX PAS ME DONNER SES Coordonnées, C’EST UNIQUEMENT LUI QUI NOUS CONTACT (sic). » Un financier belge se fait quant à lui appeler par des noms de footballeurs comme « Zidane » et « désire connaître le… prix du caviar, c’est-à-dire le total de ses avoirs ». Un avocat parisien a même été jusqu’à intituler son compte « parano 69 ».
• Les femmes au foyer, « profession » la plus fréquente dans les listings
Dans les listings, la profession de chaque client est renseignée. Il en est une qui revient très souvent dans cette case : « femme au foyer ». Sept mille trois cents personnes sont listées sous ce titre, précise l’ICIJ, ce qui en fait la « profession » la plus courante des clients de la banque. Si, parmi ces personnes, on compte effectivement des femmes au foyer, ce n’est pas le cas de toutes.
BONUS
On y trouve notamment, Mary Wells Lawrence, 86 ans, fondatrice de l’agence de publicité Wells Rich Green, à l’origine du célèbre slogan « I love New York », avec le cœur à la place du mot « love ». La princesse saoudienne Lolowah Al-Faiçal Al-Saoud apparaît aussi comme « femme au foyer », elle est pourtant vice-présidente du conseil d’administration de l’université d’Effat, la première université privée pour les femmes en Arabie saoudite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s