le19022015C

Bonjur à tous,

Apparement mr macron fait un déni de démocratie,si j’emploi les mots de hollande,ilya quelques années déjà,au tout débutde son mandat ,je crois,emploi du 49.3 pour sa première loi, y fait très fort EUHLE garçon, BALAISE,
chais pas ,on s’est planté ,on la retire ,y a que les abrutis(pour être poli) ,qui n change pas d’’avis,faut pas tomber dans l’excès ,dans ce cas ca cela là,on devient béte .
je pensais :
Pour les petits entrepreneurs ,rapport ATTALI(macron ,doit se baser dessus,+débile ,tu meurts), vous voulez quoi,la Mort de la France, heureusement que les acheteurs chinois entre autre ,sont beaucoup plus ,intelligent que vous ça me fait penser à ce général Allemand, qui, quant on lui a demander de bombarder PARIS et qu’il a refusé ,parce qu’a ses yeux ,c’était un crime de bombarder une si jolie vieille vile ,la vendre aux chinois ,que cela soit aux chinois ou ,aux ricains,ou aux russe ,la vendre….quoi!, A,mais, c’est la même devise ‘’diviser pour mieux régner ’’,c’est que vous avez toujours fait, mais ,avant ,on s’en douter, on ne le savais pas clairement, comme maintenant ,c’est votre devise et pour mieux faire payer les petits entrepreneurs avec les TVA,CSG,RDS,ALLOC VIEILLESSE,ALLOC;CHOMAGE ,Qu’il ne verront JAMAIS comme la vieillesse,vous étes vraiment une bande d’E,……d’Abrutis…….sous prétexte de soit disant, aider les petits entrepreneur (rmacron ,entre autres),vous allez leur faire un gosse dans le dos, avec votre franchise légendaire de toutes façons ,quoique que vous fassiez, l’issue sera ,la même ,et rien et personnes, ne pourra faire
Quoique se soit, enfin vous verrez.(les PICSOUS verront bien)nous ,Quoiqu’il arrive, que cela soit bancaire ,ou autres, ne faites jamais ,confiance GOOGLE,YAHOO,FACEBOOK, ni au CLOUD(tout le monde y rentre et y sort ,un vrai ,moulin t( Je ,sais ,ce que vous allez me dire ,j’ai déjà un compte ;et cela fait 3 ou4 ans, que je l’ai, en gros ,EHBEN, dorénavant, mettez sur un disque externe, WIFI OU BLUETOOTH, méfiance
Car avec leur joujou COMMOTION, il peuvent accéder à votre disque dur externe wifi, si c’est votre téléphone ,c’est pareil mais ,si c’est le téléphone (,juste la fonction téléphone, qui ne fonctionne plus comme le mien l’a été ,dite vous bien ,c’est que votre téléphone est HS, ,c’est que comme cela que l’on s’en rend compte, ça fout les boules ,surtout lorsqu’il était neuf ,tout simplement ,parce que leur grille pain a balancées des ondes ou plus tôt des impulsions électromagnétiques
i.e.m par contre ,si il est filaire ,enregistrer ,et retirez le ensuite.

Discours devant le #Congrès des #USA: Elie #Wiesel apporte son soutien à Netanyahu i24ne.ws/IZ5Ih vous savez tous que le ministre de l’interieur BERNARD CAZENEUVEa vu les membres du congrés des éetats unies et a fait un discour pour le monde du tabac,et aussi pour voir ce que l’on pouvait faire pour atténuer le probléme des djihadistes,mais sans étre hautain ,présomptueux,je pense ,quelque chose me dit que l’on a parler de moi ,aussi,et ,ils avaient évoquer ,le probléme djihadiste sur internet,que soit disant ,il y avait trop de vidéos,ces certaiements possiblesfallaient bien,qu’ils trouvent quelquechose,je m’attend à voir dans les jours qui viennent une réforme,ou,une loi sur internet ,que l’on va vouloir faire passer par ex en Allemagne,ou gréce,ou,aux etats unies par le congrés,ce que ,je veux dire ,c’est qu’ils n’ont pu avoir le monopole d’internet,le probléme ,c’est que cest rockfeller,soros benjamin netanyahou et ces gens du crif et du csa

Indemnité Représentative de Frais de Mandat
L’Indemnité Représentative de Frais de Mandat (I.R.F.M.) est destinée à couvrir les frais inhérents à l’exercice des fonctions parlementaires. Assujettie à la C.S.G et à la C.R.D.S et indexée sur l’évolution de la valeur du point de la fonction publique, cette indemnité mensuelle s’élève à 6 037,23 € nets au 1er février 2015. Elle n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.
Vous allez me dire ,on ne va les plaindre ,je vous répondrais ,NON, ,dit,ce que ,je trouve simplement infecte,et bas’
Ce chantage mesquin parceque ,la majorité d’entre eux, a voté contre la loi macron,Et qu’ils sont utilisés le49.3 ce n’est pas le fait qu’ils est 6000€.Environ en plus ,c’est le fait de ce chantage mesquin ,sachant,qu’ils ne peuvent rien dire,au niveau pognon,on joue la dessus,c’est là encore,que l’on se rend compte de la mentalité,c’est BARTOLONE ,le présidende l’assemblé,on retrouve un peu beaucoup,cette mentalité pourrie maçonnique,et c’est cette mentalité ,Que j’exercre,,et après certains ont le culot de s’appeler frères ,et c’est les premiers et/ou premières à vous mettent une carotte,rien à voir,mais quand même,je ne sais plus qu’en B.TAPIE s’était présenté aux élection du temps de TonTon, je me rappel simplement que c’était contre ,JEAN MARIE LEPEN ,et ,il y avait un autre mec de GAUCHE,le mec avait Dit dans une émission, (c’étais une triangulaire,je crois )qu’il avait tous fait pourque B.TAPIE ne passe pas ,là j’ais reconnus ,que je comprenais plus rien
David themar ,prof à HEC,membre du conseil d’analyse commerciale, heureusement, qu’il à analysé,sinon
Sachant que quand t’es waiter ,aux USA,tu gagnes ,quand ,ça tourne ,je parle de cela,il y a28ans ,alors ,maintenant
Je parle de moi à LA sur la Cienaga ,je gagnais a peut prêt entre 50 et70 de TIPS, mon loyer était environ 120 dollars/weeck semaine ,alors je ne sais pas ou le prof HEC a fait son étude ,qu’il compare ce qui est comparable
,j’ai fait la même chose à PARIS 11 rue Mandart,si ça dit ,quelque chose à quelqu’un
VOTRE CHANGEMENT,je le vois gros comme un maison,votre changement de société ,votre renouveaux ,dé jà ,c’est le renouveau c’est pour vous, quoique vous allez avoir des surprises bancaire entre autre comme le dit une ex de goldman&Sachs NOMI PRINS,je pensais aux petits francs maçons, les sans grades, espéraient, qu’il nous vous arrivent
Rien ,genre:le cas PROUTEAU et son pote PETIT ,vous,vous,rendrez compte par vous-même, amusez vous à compter le ombre de personne, que vous avez autour vous ,lorsque ,vous êtes dans la deum
Je parle de personne sur qui, vous pouvez réellement compter(3)
,je crois, pour vous,oui normalent,mais pour nous ,c’est l’asservissement avec ,des macron , des rapports attali,des lois de merde,avec des lois sur l’éducation nationale,sur la santé,
Principes anti-blanchiment de Wolfsberg pour les … – Wolfsberg Group télécharger pdf

Fichiers HSBC : Swiss bank argent caché pour les criminels présumés

Les clients HSBC : médecin cyclisme espagnol Eufemiano Fuentes, banquier Kazakh Margulan Seisembayev et homme d’affaires grec Lavrentis Lavrentiadis. Photographie : Composite
Jeudi 12 février 2015
Cet article fait l’objet d’une plainte en justice au nom de Anura Perera.
La Banque Suisse HSBC caché de grosses sommes d’argent pour les personnes confrontées à des allégations d’actes répréhensibles graves, y compris les narcotrafiquants, la corruption et le blanchiment d’argent, fuite des fichiers reveal.
En dépit d’être juridiquement tenue depuis 1998 de faire des contrôles spéciaux sur des clients à haut risque, les comptes de banque fournie pour les clients impliqués dans des scandales notoires six en Afrique, y compris du Kenya plus grande affaire de corruption, de négoce de diamants de sang et de plusieurs ventes militaires corrompus.
HSBC a également tenu des actifs pour les banquiers accusés de pillage des fonds provenant d’anciennes républiques soviétiques, alors que les crimes allégués par les autres détenteurs de compte inclure la corruption à la compagnie pétrolière d’état de Malte, cocaïne en contrebande de la République dominicaine et le dopage des cyclistes professionnels en Espagne.
La Banque Suisse a également tenu comptes pour les « personnes politiquement exposées » – défini comme personnalités politiques ou des membres de leurs famille à un risque accru d’implication dans la corruption, le blanchiment d’argent ou en évitant les sanctions internationales – avec peu de signes de tout contrôle supplémentaire de leurs activités.
La participation de la Banque varie au cas par cas, les dossiers montrent. Parfois, les comptes secrets apparaissent avoir été directement utilisés pour des opérations qui auraient été corrompues. Dans d’autres, HSBC a continué de fournir des services bancaires aux particuliers face à des allégations publiques d’actes répréhensibles. Autres exemples simplement soulignent comment le secret du système bancaire suisse a attiré des personnes engagées dans des actes fautifs.
Présenté avec cette preuve par le tuteur, HSBC maintenant admet que, après elle a acheté la Banque de Genève en 1999 « trop… comptes à haut risque ont été tenus » et le « culture de la conformité et la norme de diligence » étaient faibles.
La Banque a refusé de discuter des détails de chaque client, mais a dit qu’il a pris des mesures pour résoudre les problèmes. Il avait fermé les comptes de personnes qui ne pouvait pas démontrer la conformité aux obligations fiscales, a cessé d’offrir des comptes dans les juridictions où bon due diligence était impossible et serrées jusqu’à son « know your customer » et anti-blanchiment de procédures visant à « assurer un examen plus complet d’un nouveau client richesse ».
Associés : Fugitifs, les aides et les rabatteurs : les « politiquement exposées » clients de la HSBC
Ce n’est pas la première fois que HSBC a été critiquée pour avoir omis de vérifier ses clients correctement. Aux États-Unis, un rapport de Comité du Sénat américain 2012 a été très critique pauvre blanchiment de la HSBC de contrôles, accusant les responsables d’ignorer les liens au financement du terrorisme. Ils ont choisi sur les relations du groupe avec riches saoudiens.
Un des cas plus frappants détaillées dans les fichiers suisses fuites implique des hommes d’affaires kényans Deepak Kamani et Anura Perera, dont les comptes ont été maintenus ouverts par HSBC malgré eux être nommé dans un rapport très médiatisé de la lutte contre la corruption en 2006.
Chercheur John Githongo, qui plus tard ont fui au Kenya après l’échec de ministres pour le soutenir, allègue que les deux hommes ont été les bénéficiaires de contrats signés au large par la classe politique kényane.
Les fichiers HSBC détaillent des paiements à leurs entités offshore, appelées First Mercantile Securities Corporation, Midland Finance & Securities Ltd et Infotalent Ltd.
Notes sur les registres HSBC de Perera discutent un versement trimestriel de « 1mio » du gouvernement Kenyan sur son compte, apparemment retardé en raison d’une pénurie de fonds publics.
Séparément, les notes de Kamani montrent la Banque a maintenu son compte ouvert malgré les allégations: « nous avons passé quelques temps à discuter de la question de la « conformité » face à ce compte. Les clients a nouveau a réitéré qu’il n’existe aucune substance dans les rapports de presse qui ont fait leur apparition dans la presse au cours des neuf mois. Ils ont mentionné que les seuls UBS et HSBC avaient soulevé la question de la conformité de façon significative.
« UBS ont maintenant fermé les comptes pour le client et les clients semblaient très contrariés par cette évolution. Nous avons expliqué aux clients que, alors que nous avions discuté avec respect, nous continuons à gérer le compte comme cela a été normale au cours des trois dernières années. »
Des enquêteurs suisses et du Kenya sont penchent encore sur les offres. Un porte-parole de Perera a nié toute malversation. Demandes de commentaire à Kéita n’étaient pas retournés.
Dans une autre affaire de corruption africaine, HSBC a traité 20 millions de livres de comptes contrôlés par Jeffrey Tesler, un avocat de Londres à petite échelle. Tesler, qui a été par la suite emprisonné aux États-Unis, est situé en front pour le Président du Nigeria, le général Sani Abacha et autres politiciens locaux dans une affaire de corruption usine à gaz.
Compte HSBC de Tesler pour Tristar Investments Ltd avait une adresse obscure aux Seychelles. Il a été publiquement désigné comme suspect corruption en 2004. Mais en 2007, HSBC fonctionnait toujours Tristar et Tesler comptes familles.
Jeffrey Tesler, photographié en 2010. Photographie : Stefan Rousseau/PA
À Malte, Tancred Tabone, ex-chef de la compagnie pétrolière nationale, a été inculpé en 2013 avec la corruption présumée remontant à 2005. Deux comptes de la HSBC sont nommés dans les allégations.
HSBC a également créé une fiducie offshore de Jersey dans lequel Tabone dépôt de 1 million de dollars (£ 650 000). Il prévoyait de transférer davantage de fonds, la Banque a écrit avec enthousiasme, notant que « le potentiel est évalué [at] plus 10 millions de dollars », notant Tabone était « personnellement connu par… HSBC Malta ».
Avocat de Tabone a dit: « dans la mesure où les poursuites pénales sont concernés, il nie toutes les accusations portées contre lui. » Elle a ajouté que Tabone a « formellement autorisé les autorités suisses de fournir toute l’information… Ses affaires fiscales à cet égard sont en ordre ».
Les fichiers HSBC contiennent également les détails des comptes détenus par d’autres individus peu recommandables, engagés dans une vaste gamme d’activités.
Diamants
Les dossiers montrent les services bancaires fournis à un cercle de diamantaires africaine qui a enfreint la Loi. Il s’agissait d’Emmanuel Shallop, emprisonné pendant six ans par un tribunal d’Anvers pour l’importation de diamants angolais illicites en 2001-2002. Chaloupe, censé également ont traité avec les rebelles de la Sierra Leone, se cachait près de 2 millions de livres dans un compte HSBC. Chaloupe avait été nommé dans le cadre des diamants illicites opérant des activités plus tôt sous le nom de 2001, dans un rapport de l’ONU sur les diamants de la guerre discuter ses paiements récepteurs « à travers une banque à Genève ».
Lors de sa visite à Genève pour passer en espèces en une entité Dubai-enregistré en 2005, HSBC a noté ouvertement: « le client est actuellement très prudent, parce qu’il est sous la pression des autorités fiscales belges enquêter sur ses activités dans le domaine de la fraude fiscale diamant. »
HSBC a également fourni des comptes généraux pour l’administration de Omega Diamonds, une entreprise belge nommée dans le même rapport 2001 de l’ONU. Les comptes de deux réalisateurs contenaient au moins £ 860 000 et £1. 75m respectivement. Un troisième actionnaire d’Omega était lié à la comptabilité générale avec des valeurs d’un montant total de 47 millions de livres.
La compagnie a versé 195 millions de dollars (126 millions de livres) à l’administration fiscale belge en mars 2013, après avoir été reconnu s’être déplacée des bénéfices de l’importation de diamants évaluée de mines congolais et angolais à Dubaï.
Leurs avocats dire il y avait un civil, pas un criminel, règlement du contentieux fiscal, qui était avec la firme Omega, pas une des trois personnes.
« Le règlement de l’impôt ne voir ni constituer toute activité illicite de la part de l’Omega Diamonds et repose sur les principes internationaux de la répartition des bénéfices, » a déclaré les avocats. Ils ont ajouté que ni les administrateurs ni oméga « ont admis ou été reconnu coupable d’un méfait criminel, et le règlement avec les autorités belges ne constitue pas un aveu de culpabilité criminelle. »
Les sources officielles belges dire que HSBC a maintenant entièrement fermer son unité spéciale précédemment ciblant les négociants en diamants, appelés Medis.
Banques
Un certain nombre de banquiers européens est accusé d’inconduite reçurent des comptes suisses par HSBC. Ils incluent Vladimir Antonov, combats actuellement extradition du Royaume-Uni, qui est accusé de pillage de 400 millions de livres de la banque lituanienne de Snoras.

Facebook Twitter Pinterest
Vladimir Antonov : combats extradition. Photographie : Stefan Rousseau/PA
Fichiers HSBC enregistrent Antonov comme étant « en négociation pour acheter un jet d’affaires ». Snoras actifs de 63 millions de dollars (41 millions de livres) ont été également décalés dans sur un compte HSBC, selon les fichiers de la fuite. Ils servaient alors à nouveau un prêt à la société de Chypre de l’Antonov, Panatrones Holdings. Ses avocats, a déclaré: « M. Antonov est soumis à plusieurs injonctions et… injonctions. » Ils ont ajouté qu’il tenait ses comptes suisses « pour des raisons commerciales et parce que les banques suisses offrent un meilleur niveau de soins aux clients et sont beaucoup plus souples que les banques du Royaume-Uni ».
Margulan Seisembayev, un banquier Kazakh, a été accusé par la Banque de l’Alliance en 2011 d’abuser de ses actifs, qui auraient été dans le but d’augmenter le prix de l’action de la Banque. Entités offshore avec HSBC Suisse comptes auraient utilisés pour obtenir des prêts et jusqu’à 184 m $ a été tenue par HSBC en Suisse. Alliance annoncé en 2012 qu’il chercherait à récupérer ses avoirs dans des procédures civiles, au Kazakhstan et à l’étranger. Seisembayev n’a pas répondu aux demandes de commentaire.
Un troisième banquier est Sergey Maksimov, d’ Ukraine, qui a fait face à des tentatives de la Banque de VAB au Royaume-Uni et aux États-Unis pour récupérer les 78 millions de dollars suite à des allégations qu’il a organisé des prêts à ses propres entreprises connectées. Maksimov avait presque $1. 5m dans un compte HSBC à Genève. Son avocat nous a dit: « je crois comprendre, c’est qu’il n’y a aucune accusation criminelle. »
En Grèce, éminent homme d’affaires Lavrentis Lavrentiadis connaît des procès par contumace pour pillages auraient été prêts de la Banque de Proton et pour avoir tenté d’assassiner un associé d’affaires avec une bombe dans un pot de fleur.
Lui a fourni deux HSBC Suisse comptes d’une valeur pouvant atteindre 4 millions de dollars, pour les entités immatriculées aux Bahamas et dans l’île du Pacifique distant de Niue.
Marchands d’armes
Comptes de la HSBC a également joué un rôle dans les affaires de corruption notoires BAE impliquant des armes.
Turki bin Nasser, un membre de la famille saoudienne et son « business manager », l’homme politique libanais Mohammad Safadi, avaient plus de 60 millions de dollars d’actifs dans les comptes de la HSBC. Prince Turki, chef de la Saudi air force, a été nommé en 2004 comme le plus grand bénéficiaire secret d’une caisse noire de 92m $ BAE.
Le géant de bras huilé les rouages de la vaste al-Yamamah armes deal avec des cadeaux, des voitures, des vacances et en espèces. Serious Fraud Office du Royaume-Uni a tenté en 2006 pour accéder aux comptes suisses détenus par Safadi et d’autres, mais qui a conduit à un scandale quand l’alors premier ministre, Tony Blair, a ordonné l’enquête criminelle a fermé.
Dans une autre affaire, BAE a passé secrètement 10m $ par l’intermédiaire de HSBC à un intermédiaire local, Shailesh Vithlani, d’obtenir un contrat de radar. « Il puait et a toujours été évident que ce projet inutile a été corrompu, » a protesté Claire Short, Secrétaire du développement du Royaume-Uni à l’époque.
BAE a emménagé argent entité de Panama de Vithlani, Envers Trading Corporation. Que l’argent coulait dans, un manager de HSBC a rencontré Vithlani à Dar es-Salaam, en Tanzanie et lui a conseillé la meilleure façon d’investir il. BAE a été déclaré coupable d’infractions comptables en ce qui concerne les transactions Vithlani et payé une amende de 30 millions de livres (46 millions de dollars).
Dans une troisième affaire, Fana Hlongwane – près de gouvernement de l’ANC de l’Afrique du Sud – a été nommé en 2008 par le Serious Fraud Office comme un agent confidentiel de BAE. L’OFS a dit dans des déclarations publiées envoyées aux procureurs sud-africains qui Hlongwane reçu de l’argent de la BAE à travers déguisé offshore intermédiaires pour promouvoir des armes. Le gouvernement sud-africain décidé de ne pas poursuivre l’affaire.
HSBC est maintenant révélé ont été exploitées comptes suisses pour Hlongwane comme agent pour les trois autres sociétés multinationales américaines. Ils contenaient plus de 10m $ en 2006.
En 2014, Hlongwane a fourni un affidavit à une enquête sur les contrats, niant « toute preuve impliquant moi et/ou mes entreprises dans toute la corruption ou les actes répréhensibles ».
Fana Hlongwane.
Dans une affaire de bras séparés sans rapport avec BAE, un homme d’affaires italien d’origine syrienne, Fouzi Hadj, a été accusé en 2003 par l’ONU et Human Rights Watch, de trafic d’armes pour les rebelles libériens.
Sa société guinéenne, Katex Mines, avait un compte HSBC dans lequel étaient cachés les actifs de plus de 7 millions de dollars. Le compte n’était pas bloqué jusqu’en mai 2005 et fermé en 2006. Fouzi a été arrêté en 2011 et condamné à six ans en Italie pour une fraude distincte.
Médicaments
Narcotrafiquants a été réalisée par certains clients de la HSBC, aussi bien dans les Caraïbes et au Mexique.
Arturo del Tiempo Marques était un promoteur immobilier espagnol opérant en République dominicaine et un client HSBC contrôlant jusqu’à 19 comptes distincts, qui en 2006-07 contenus actifs équivalents à £2. 5m.
Toutefois, l’un de ses conteneurs d’expédition de matériaux de construction, envoyés de la République dominicaine vers l’Espagne, a été trouvé en 2010 pour contenir plus d’une tonne de cocaïne, dissimulée derrière un panneau de faux. Il purge actuellement une peine de prison de sept ans en Espagne.
Marques était l’un des clients HSBC régulièrement faire des gros retraits de la Banque Suisse. En mai 2005, il retire à € 55 000 (£ 40 000) en espèces. Juste deux semaines plus tard en juin, il a sorti $ 50 000 (£ 32 000). Quelques mois plus tard en décembre de cette année-là, il sortit encore plus d’argent, d’un montant total de € 60 000 de briques.
Associés : Fichiers HSBC montrent comment Swiss taxes dodge a aidé les clients de la Banque et cachent des millions
Parce que la division mexicaine de HSBC a permis les cartels de la drogue blanchir de 881 millions de dollars (572 millions de £) en espèces, la Banque a déjà payé les pénalités milliards $1 aux États-Unis en 2012. La Banque a encore élargi les fenêtres à certaines de ses succursales afin que les plus grandes boîtes d’argent peuvent passer dans. « Superbe échecs de surveillance » de la Banque, le département américain de la Justice a déclaré, « cause c’est l’institution financière privilégiée pour les cartels de la drogue et les blanchisseurs d’argent. »
Dopage
Un autre client avec une activité lucrative complémentaire a été Eufemanio Fuentes, de l’Espagne – décrit dans les documents de la Banque comme un « médecin pour les cyclistes ». Il a obtenu un compte HSBC en 2003 pour son entité offshore îles Vierges britanniques Codes Holding Ltd, un compte qui avait amassé plus de £ 200 000 en 2006.
Cependant, dès 2004, Fuentes a été nommé parmi un groupe de médecins prétendument réinjecter cyclistes avec sang de gonflé, la même pratique, Lance Armstrong a admis l’an dernier après des années de déni. Fuentes a été attaqué en 2006 et finalement condamné en Espagne d’exploiter une entreprise de dopage par la tenue de Codes.
Élimination des déchets
Opérateur d’élimination des déchets britannique Adrian Kirby, qui illégalement conspiré pour espionner ses détracteurs environnementales, a été tout d’abord interrogé par la police de Londres en février 2005. En mai, il est allé en Suisse pour mettre en place une structure de fiducie HSBC immatriculée aux îles Cook qui serait « [p] rotéger ses biens contre les futurs créanciers désireux de lui intenter personnellement « et de l’impôt sur les successions.
Il n’y a aucune suggestion que Kirby utilisait son compte Suisse à s’engager dans l’évasion fiscale ou fraude.
Plus tard il s’installe 1 million de livres provenant de la vente de l’entreprise de déchets sur son compte Suisse, « car il veut prendre tout son encaisser au Royaume-Uni dès que possible. Il s’agit en ce qui concerne son déménagement officiel hors du Royaume-Uni (résidence en CH[Switzerland]). »
Deux ans plus tard, il a été condamné à six mois de prison pour complot en vue d’intercepter les appels téléphoniques.

Réponse de la HSBC: « normes de due diligence étaient significativement plus faibles qu’aujourd’hui
1. Il s’agit d’un extrait édité d’une déclaration publiée pa
Dans le passé, le secteur bancaire privé suisse exploité très différemment à la façon dont il le fait aujourd’hui. Les banques privées, y compris la Banque privée suisse de HSBC, a assumé cette responsabilité pour le paiement des taxes incombe aux clients individuels, plutôt que les institutions qui eux s’est incliné. Banques privées suisses ont été généralement utilisés par des particuliers fortunés pour gérer leurs richesses de manière discrète.
Bien qu’il existe de nombreuses raisons légitimes d’avoir un compte bancaire suisse, dans certains cas, personnes ont profité du secret bancaire à avoir des comptes non déclarés. Il en est résulté des banques privées, y compris une banque privée suisse de HSBC, ayant un nombre de clients qui n’ont pas pu pleinement conforme à leurs obligations fiscales applicables. Nous reconnaissons et sont responsables devant les échecs de conformité et de contrôle.
Nous avons pris des mesures importantes au cours des dernières années pour mettre en œuvre des réformes et de sortir les clients qui ne répondaient pas aux normes strictes de HSBC nouveau. Banque privée suisse de HSBC a réduit sa clientèle de près de 70 % depuis 2007.
Réforme majeure de la réglementation est en cours dans nombreuses juridictions pour s’assurer… que dans un avenir proche, une personne souhaitant cacher »des actifs de l’administration fiscale ne pourront pas le faire. HSBC a entièrement salue et soutient ces réformes.
[HSBC acquis] la Republic National Bank de New York et Safra République Holdings SA, une banque privée américaine en 1999. La Banque privée suisse a été acquis en grande partie grâce à cette transaction. Les affaires de la République/Safra axé sur une clientèle très différente et avaient une culture sensiblement différente à HSBC. L’entreprise acquise n’était pas totalement intégré à la HSBC, permettant aux différentes cultures et les normes de persister. Trop de comptes petites et à haut risque ont été maintenues. Nous reconnaissons que la culture de la conformité et les normes de due diligence dans la Banque privée suisse de HSBC, ainsi que l’industrie en général, étaient significativement plus faibles qu’ils sont aujourd’hui. Dans le même temps, HSBC a été exécuté d’une manière plus fédérée que c’est aujourd’hui et les décisions sont souvent prises au niveau pays.
En janvier 2011, nouvelle direction du groupe a fondamentalement changé la façon dont HSBC est structuré, gérée et contrôlée. HSBC a complètement remanié son activité de banque privée entière, ajoutant aux initiatives qu’il avait prises précédemment dans le cadre de nous les clients à partir de 2008. Aujourd’hui, l’équipe de gestion en Suisse qui procède à ces réformes est sensiblement différente de la période avant 2011.
À partir de 2012, Global Private Banking [GPB] mis au point une politique de transparence fiscale, affirmant qu’elle va fermer un compte et refuser toute nouvelle entreprise où il a des raisons de croire que le client ou client potentiel n’est pas en totale conformité avec les obligations fiscales pertinentes. En vertu de l’initiative pour la transparence fiscale, un examen a porté sur les comptes existants. Si pas de manière satisfaisante résolu, le compte a été fermé ou mettre dans le processus de fermer dès que possible.
Nous avons également amélioré nos procédures « connaissez votre client », y compris une validation indépendante par les commissaires aux comptes, tant nos procédures de lutte contre les blanchiment afin d’assurer un examen plus complet d’un nouveau client richesse. Nous avons modifié nos termes et conditions standard d’obliger le client à affirmer qu’ils sont en conformité avec leurs obligations fiscales.
Les conditions modifiées a permis à la Banque privée de refuser une demande de retrait en espèces et placé des contrôles stricts sur les retraits plus $ 10 000 [£ 6 600]. Nous avons abandonné le service de messagerie de cale et nous avons mis en place une nouvelle politique pour assainir [enregistrer les propriétaires de] actions de n’importe quel porteur dans les comptes non individuelles. En outre, nous avons retiré des marchés où nous sommes incapables de conduire une diligence raisonnable pour une norme satisfaisante à nos clients. Nous passons en revue toutes les personnes politiquement exposées chaque année au plus haut niveau au sein du groupe.
Le nombre de comptes et avoirs total client de la Banque privée suisse ont été gérés activement vers le bas par cet exercice sans risquer intensif, où nous avons mis le respect et la transparence fiscale devant la rentabilité :
• En 2007, la Banque privée suisse avait 30 412 comptes. À la fin de 2014, nous avions réduit ce nombre à 10 343.
• En 2007, la Banque privée suisse avait un actif total de client de [environ £78bn]. À la fin de 2014, ce nombre a été activement géré jusqu’à [£45bn].
Chef exécutif, Stuart Gulliver, a annoncé en avril 2012 HSBC engagement de HSBC à mettre en œuvre les normes plus élevées ou plus efficaces au sein du groupe de lutte contre la criminalité financière. HSBC donne suite à cet engagement aux normes mondiales et est maintenant un peu plus de deux ans dans un programme de cinq ans à transformer la façon dont que HSBC gère le risque de criminalité financière. Les mesures HSBC a prises dans le monde pour écarter les risques et les réformes globales, que le groupe met en œuvre vont à ce que HSBC a un robuste et durable contre le blanchiment et programme de respect des sanctions.
HSBC a coopéré et continue de coopérer dans la mesure où il peut avec les demandes de renseignements des gouvernements au sujet de titulaires de comptes. Cependant, fournissant des données de client aux autorités étrangères constituerait en soi une infraction criminelle en vertu de la loi suisse.
Fichiers HSBC montrent que tories soulevé plus de 5m £ de HSBC suisses titulaires de comptes
Travail trop a reçu en espèces et prêts des clients de la Banque, alors que la divulgation de documents révèle également les nombreux donateurs avec les comptes de la HSBC avaient le statut fiscal de non-dom
titulaires de comptes suisses de HSBC coulé par Banque informatique spécialiste Hervé Falciani: (de gauche) MP Zac Goldsmith, Lord Paul, Ben Goldsmith, Seigneur de Fink, Lord Sterling et Arpad Busson photographier : composite Guardian
Mercredi 11 février 2015 06
Un MP de grande envergure, les pairs et les donateurs conservateurs figurent parmi les riches qui légalement tenue de comptes en Suisse avec la Banque privée de HSBC, pour une grande variété de raisons. Leurs rangs incluent Zac Goldsmith, député de Richmond Park, et son frère, le financier Ben Goldsmith, et un héritier d’automobile résident, né en Allemagne Suisse Georg von Opel, qui a fait don de sommes de six chiffres au cours des deux dernières années.
Pairs nommées dans les fichiers de la HSBC comprennent Lord Sterling de Plaistow, l’expédition de P & O et entrepreneur de ports qui avait été anobli par Margaret Thatcher et Lord Fink, qui était un trésorier de parti sous David Cameron et a donné 3 millions de livres pour les conservateurs.
Zac Goldsmith a, avec son frère Ben et leur mère Lady Annabel, versé plus de £ 500 000 en espèces et en nature aux conservateurs.
HSBC : Temps d’enlever les gants de chevreau au traitement des fraudeurs et ceux qui se soustraient | Lettres
Les conservateurs ont soulevé plus de 5m £ des clients HSBC avec des comptes suisses, tandis que le Labour bénéficie aussi de l’argent et cadeaux en nature d’une valeur de plus £ 500 000, ainsi qu’un prêt pour 2 millions de livres.
Des bailleurs de fonds du travail qui détenait des comptes suisses auprès de la HSBC sont le magnat de l’acier Swraj Paul et restaurateur et entrepreneur de vêtements Richard Caring, qui, à divers moments est enregistré qui ont remis à la fois du travail et les conservateurs.
Von Opel, des principaux donateurs Tory nommées dans les fichiers de la HSBC, est un petit-fils de l’entrepreneur automobile allemand Adam Opel. A maisons UK et une femme britannique, il a déclaré au Guardian qu’il est un résident de Suisse.
Depuis son arrivée en Suisse en tant qu’enfant, Von Opel a été un exil fiscal, gestion de sa fortune de là. Son Bureau a déclaré qu’aucun des comptes de Von Opel ont été utilisés pour éluder ou éviter les impôts. Ils ont ajouté: « M. von Opel… est un ressortissant suisse et un résident Suisse depuis 1973. »
Cela n’a pas empêché lui de financement de la politique britannique. Depuis décembre 2012, Von Opel a fait don de plus de £ 430 000 aux conservateurs. Il possède des maisons et une entreprise en Grande-Bretagne et est sur les listes électorales depuis 2010, lui donnant le droit de faire des dons du parti. Les citoyens de l’UE comme Von Opel ont droit de vote aux élections locales mais pas nationales.
0:00
/
3:35
Embed
Facebook Twitter Pinterest
Fichiers HSBC : Comment secret compte Suisse données détaillant l’inconduite est venu à la lumière.
Étant un client d’une Banque Suisse n’est pas illégal et ne prouve pas l’évasion fiscale ou fraude. Il n’y a aucune suggestion que des donateurs individuels n’a rien d’illégal.
Un certain nombre de donateurs politiques présentent des comptes suisses est aussi prestigieux membres de la communauté de la Grande-Bretagne pour le non-dom en pleine croissance – les dizaines de milliers de riches résidents étrangers attirés au Royaume-Uni par une bizarrerie historique qui leur permet de vivre dans le pays sans payer de droits de succession ou encourir la taxe sur les biens appartenu au large, en prétendant qu’ils prendra finalement sa retraite à l’étranger.
Sterling était liée à trois comptes de la HSBC pour un total de £7. 8m. Deux d’entre eux étaient pour ses entreprises d’investissement britanniques tandis que le troisième était pour une fiducie offshore, le Harry Sterling 1964 Settlement, établie par son père.
Sterling a déclaré que les comptes de la HSBC ont été ouvertes par Veritas Asset Management, une entreprise d’investissement qui a réussi ses biens personnels et d’entreprise, que ses arrangements financiers ont été déclarées pleinement et qu’aucun impôt n’a été évité.
Un des trésoriers récente du parti conservateur, Lord Fink, anciennement Stanley Fink, se révèle comme ayant fait le plus d’une affectation de quatre ans en Suisse alors qu’il travaillait chez hedge fund le groupe Man.
Il a ouvert des comptes suisses auprès de la HSBC en 1996 et 1997, qui s’est incliné actions Man Group en UK-enregistré fiducies nus conçu pour minimiser l’impôt sur les plus-values. La plupart des fiducies ont été liquidée quand il revint à Londres.
Fink a dit qu’ils étaient déclarées pleinement et de la taxe payée sur tous les dividendes qu’ils ont reçu. « J’ai été résidente Suisse… les seules raisons que j’ai ouvert des comptes bancaires en Suisse a été la gestion ordinaire de mon actualité. Dans la mesure où j’ai créé des comptes en fiducie, ceux-ci étaient tout à fait normales questions de planification et pourrait ont été mis en place ayant un effet similaire, sans la Suisse Banque étant impliqué.  »
Edward Lee, qui fait partie du Comité des amis conservateurs d’Israël, a donné quelques £ 85 000 pour les Tories. Lee et son frère étaient les fils du feu Lee Arnold, un important promoteur immobilier de Londres, qui a mis en place des fiducies offshore pour eux dans les années 1970. Leurs comptes suisses avaient une valeur pouvant atteindre 2 millions de livres. Lee dit toutes ses affaires fiscales ont été correctement déclarés et déclarés: « J’ai payé tous les impôts et quand sont dus. »
Zac et Ben Goldsmith hérité de nationalité Français et le statut de non-domicile de leur père, Sir James Goldsmith. HSBC Suisse a été utilisé pour distribuer une abri de l’impôt de fortune au large à environ 15 membres de la famille, et l’argent sera investie depuis par ses héritiers en propriétés UK et les entreprises.
Cet avantage s’est terminée pour Zac Goldsmith, en 2009, quand il a renoncé à son statut de non-dom après une vague de protestations. Il a dit il a payé tous les impôts sur le revenu et les gains en capital, et que la structure offshore créée par son père « ne visait pas à atténuer l’imposition, mais plutôt de préserver les actifs pour les générations futures ». Ben Goldsmith a refusé de commenter davantage.
Après la publication de cette histoire, Zac Goldsmith a publié une déclaration qui dit: « il n’a jamais été un secret pour personne que je suis bénéficiaire d’une fiducie établie par mon défunt père et administrée par un bureau de famille à Genève. En effet, cela a été largement discuté avant la dernière élection. Ce rapport n’ajoute rien à cette vieille histoire.
« Pour être clair, très nombreux membres de ma famille dans le monde entier qui sont bénéficiaires de la fiducie de même ne pas posséder ou contrôler, mais comme moi, ils touchent un revenu provenant d’elle.
« Je n’ont jamais eu un compte bancaire suisse et n’avons aucun contrôle des comptes bancaires suisses. J’ai jamais demandé ou reçu des conseils fiscaux minimisation par HSBC, directement ou indirectement. Le commentaire de médias autour de cette est donc tort. »
Toutefois, les fichiers fuites contiennent des détails d’une entité aux îles Caïmans, nommé Verton Holdings Ltd, répertoriés par la Banque comme appartenant conjointement à la Zac et Ben Goldsmith. Verton investis dans les entreprises, y compris un fonds de capital vert Evergreen Investments et de Ben Goldsmith, WHEB Ventures. L’orfèvrerie a également utilisé Verton pour investir dans le sportif, un journal éphémère qui plié en 2006.
Ni Goldsmith répond aux questions sur Verton quand s’est approché par le tuteur avant publication.
Ceux qui revendiquent le statut de non-domicile, une bizarrerie de la loi britannique qui remonte à l’époque coloniale, doivent convaincre les inspecteurs des impôts qu’ils entendent finissent par quitter le pays pour de bon.
Sir Anwar Pervez, le fondateur de l’entreprise de libre-service Bestway, hedge funds, investisseur Arpad Busson et propriétaire du restaurant et entrepreneur de vêtements Richard Caring ont tous donnés aux partis politiques en Grande-Bretagne, mais en vertu des règles fiscales ils doivent déclarer le revenu qu’ils vont être termine leurs jours à l’étranger.
Pervez a versé, personnellement et par l’intermédiaire de sa société, plus £ 500 000 à un éventail de parties, bien que la grande majorité de ses dons ont été aux conservateurs. Les dossiers de la HSBC indiquent que Pervez et tous les autres directeurs à bord de huit membres de Bestway étaient liés avec des comptes suisses. Pervez dit le revenu était au courant de ces comptes et fiducies et tous les administrateurs étaient impôt conforme.
Busson, un ressortissant Français, maintenant basé à Londres, dont la charité ARK gère plus de 30 écoles de l’Académie, a donné £ 75 000 pour les Tories, par l’intermédiaire de sa société et tenue des millions dans un tableau des comptes suisses de HSBC. Busson a déclaré qu’il avait payé l’impôt britannique substantiel.
Lord Paul, qui a donné presque £ 500 000 sur une période de 25 ans de travail, principalement par l’intermédiaire de ses sociétés britanniques, qui s’est tenue une grande partie de sa fortune via Genève, avec les comptes contenant jusqu’à 240m £. Paul a renoncé à son statut de non-dom en 2010, après que les parlementaires ont été interdits d’utiliser la prestation. Il dit que le revenu était parfaitement au courant de ses comptes et qu’ils avaient contractés sans impôt supplémentaire.
Client Suisse pour l’entraide, propriétaire des lieux de société de Londres le lierre et Annabel s, prêté 2 millions de livres au travail lorsque le parti a été dernier au sein du gouvernement, avant de passer publiquement son soutien. Il a maintenant fait des dons d’une valeur de plus £ 400 000 pour les Tories. Comme un non-dom né d’un père américain, Caring vit au Royaume-Uni, mais a à dire à des fins fiscales qu’il ne résidera pas dans le pays indéfiniment. Pour l’entraide, qui s’est incliné jusqu’à 100 millions de livres en Suisse de HSBC, a déclaré qu’il avait payé la totalité due taxes à temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s