le 05022015C

Bonjou à tous

J’ai remarqué que dans le monde entier ,surtout en France, exactement depuis que certains français comme moi et d’autres de vrai Français……quoi ! ,car on sait ‘’tous que l’habit ne fait pas le moine ,donc ,que certain français se sont rendu compte de l’arnaque juive –maçonnique, il s’avère ,comme par hasard ,que c’est à cet instant T, que plein de chose plein événements sont arrivés, l’ attentat de le Musé JUIF ,nehmmouche, Affaire Fillon Jouyet,Mauvais GAG de Sarkozy avec JUPPE,linchage verbale de JUPPE, cyberattaque à l’UMP,OH !MERDE , ALORS,Vote du Secrétaire ,Election de Sarkozy ,devant LEMAIRE 60%,30%,30% d’écart,P-T—N,ça ,c’est ce que l’on appel ,une claque ,bref, CHARLIE HEBDO ,Assassinat de nos dessinateurs Tignous ,Cabu, Charb, Wolinski et toutes les autres victimes, la MANIFESTATION, ,les fréres Kouachi, le supermarché casher A médy COULIBALY(super marché HYPERCASHER) vers le 20janv,attentat aux marchés deNOEL,désolé de ne pas donner les dates ,mais,franchement,la chronologie n’est pas loin,ceci,c’est pour vous dire à tous ,que Sincérement ,ça fait beaucoup,(alors, je sais ,ce que l’on va me dire ,que le coup du sort ,ou la loi des série peuvent arriver ,1 ,2,3 ,allez ok !mais5, 1musée juif,2cyberattaque,3charlie, 4marché denoel,5supermarché,là ,fait beaucoup
attentat charlie hebdo (info) ou (intox) magasin casher …il crie ALLAHU AKBAR ,et un flic l’entend ,alors que les fenêtres du (de la fourgonnette blanche )véhicules sont fermés, trop fort !!!!!!!!!!!!!!!!!!,j’ai un pote ,qui m’avait dit que coulibaly avait des menottes,mais,je reconnais,j’avais toujours un doute,maintenant,j’en ai plus ,ce même
pote m’avait dit ,ils ont fait un carton ,sur le COULIBALY,comment appel t-on cela ,lors que l’on a le AK47 En bandouliére,a l’arriére ,même ,si l’emetteur de la vidéo ,a des probléme,je serais solidaire de cet personne et de tous ceux ,qui attesteront sur l’honneur ,qu’ils l ‘ont vus.
Je tiens à dire que ces remarques sont très loin d’étre dénués de bon sens
Attentat à Charlie Hebdo : Des images troublantes (A qui …Il ramasse une pompe(chaussure )par terre,on retrouve la carte d’identité d’un soit disant terroriste ,comme le 11 septembre,on a retrouvait une carte d’identité,tout est niquer ,de chez niquer,y a plus qu’un amas de terre devant soit ,et ,comme par hasard ,on trouve une catre d’identité, elle est toute seule,là ,elle vous attend.MMMmmmouai pas de sang,
Quelques étrangetés à propos de l’attentat du marché de …
ATTENTAT KARACHI : Connaitre la vérité
Ne les oublions pas, OH NON, on ne vous oubliera pas
Microcrédit — Wikipédia,ce que fait,PLANETFINANCES,D’ATTALI
La microfinance est l’offre de services financiers à destination des plus pauvres, exclus du système bancaire, pour leur permettre de développer une activité génératrice de revenus et d’avoir accès à l’éducation et à la santé.
http://www.oecd.org/fr/economie/39669342.pdf

http://www.unhj.pro/site/wp-content/uploads/21-01-2008-ATTALI-300-decisions.pdf
le prix Nobel de la paix attribué conjointement au Bangladais Muhammad Yunus et à la banque qu’il a créée, la Grameen Bank. ce que fait,PLANETFINANCES,D’ATTALI.

Le nouveau barème 2015 de l’impôt sur le revenu 2014
Janvier 2015
Le nouveau barème de l’impôt 2015 sur les revenus 2014 dépend à la fois des tranches d’imposition, de la décote et du plafond du quotient familial. Ces éléments de calcul sont fixés par la Loi de finances pour 2015 qui a été adoptée par le Parlement.
• Barème 2015
• Tranches d’imposition 2015
• Décote 2015
• Plafond du quotient familial
• Les conséquences
o Première tranche
o Réduction du premier seuil
• Qui gagne combien
o Réforme du barème
Barème 2015
Le barème d’impôt 2015 sur les revenus 2014 est censé tenir compte de l’inflation. Mais en cette période de quasi-stagnation des prix, les tranches d’imposition 2015 définies par la Loi de finances 2015 n’ont été augmentées que de 0,5%.
Le Gouvernement a également décidé de supprimer la première tranche d’imposition et d’abaisser le seuil de la deuxième tranche actuelle. Ce qui donne le barème suivant :
Tranches d’imposition 2015
• Jusqu’à 9 690 : 0%
• de 9 691 à 26 764 : 14,00%
• de 26 765 à 71 754 : 30,00%
• de 71 755 à 151 956 : 41,00%
• au-delà de 151 956 : 45%
vous ne voyez pas un truc ,qui me saute aux yeux à MOI ,mais à vous, cela ,devrait ,vous faire pareil ,(je sais ,certains, vont ,me dire ,OUI, MAIS CA , TOUJOURS ETE COMME CA,)AH,BEN,il serait peut être temps de changer ,car ,plus on ,gagne, moins ,on paie, c’est pas ce que j’appelle de la logique
Pour calculer le montant de l’impôt 2015, il faut donc appliquer chaque taux à chaque tranche et cumuler les sommes ainsi obtenues. On peut aussi utiliser les outils de simulation de l’impôt disponibles sur le web.
Décote 2015
Rappelons qu’après une augmentation de 9% en 2013, la Loi de finances 2014 a porté la décote fiscale de 480 € à 508 €. Cette augmentation de 5% a profité aux ménages à faibles revenus : environ 7 millions de contribuables, dont l’impôt brut ne dépasse pas 1016 euros.
Pour 2015, le Gouvernement instaure un nouveau coup de pouce et introduit une nouveauté avec une décote « conjugale ». La décote prévue est de :
• 1 135 € pour une personne seule ;
• 1 870 € pour un couple, avec ou sans enfants.
Mais son mode d’application est modifié : voir Application de la décote
Les conseils d’Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net,

La suggestion honteuse de Jacques Attali au sujet de Gaza …
Il naît avec son jumeau Bernard Attali à Alger dans une famille juive d’Algérie Economie juive
http://www.oecd.org/fr/economie/39669342.pdf

http://www.unhj.pro/site/wp-content/uploads/21-01-2008-ATTALI-300-decisions.pdf
Microcrédit — Wikipédia
La microfinance est l’offre de services financiers à destination des plus pauvres, exclus du système bancaire, pour leur permettre de développer une activité génératrice de revenus et d’avoir accès à l’éducation et à la santé.

le prix Nobel de la paix attribué conjointement au Bangladais Muhammad Yunus et à la banque qu’il a créée, la Grameen Bank.

Manuel Valls, ses liens avec Israël et les Juifs de France placés à l’avant-garde de la République
in Politique, Rétrospective / by Pierre-Alain Depauw / on 9 avril 2014 at 14 h 33 min /
Pour bien cerner le nouveau premier ministre, il est utile de connaître quelques-unes de ses véritables priorités. Rappelons quelques faits précis.
Le 1er novembre 2010, Manuel Valls cosigne une tribune intitulée « Le boycott d’Israël est une arme indigne » publiée par le journal Le Monde.
Le 17 juin 2011, dans un centre communautaire juif de Strasbourg, Manuel Valls déclare : « Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ! Quand même ! ».
Le 25 septembre 2011, sur Europe 1, Manuel Valls s’oppose à la reconnaissance de la Palestine par l’ONU qui pourrait « braquer Israël », dit-il.
Le 18 mars 2012, Manuel Valls participe, en compagnie de Jean-François Copé et de Claude Guéant, au premier congrès des communautés juives de France. Dans son intervention, Manuel Valls parle de la famille de son épouse qui a fui la Moldavie, ainsi que de l’ « attachement à la terre » d’Israël, « foyer spirituel pour les juifs du monde entier ».
Le 3 avril 2012, à la Maison de la Mutualité, Manuel Valls signe le « Pacte des Amis d’Israël ».
Le 22 mai 2012, lors du dîner du CRIF-PACA, le ministre Manuel Valls salue la « symbiose entre la République et le judaïsme français » et dénonce « l’antisionisme de façade ».
Le 22 juillet 2012, lors de l’inauguration de l’Allée des Justes à Strasbourg, Manuel Valls s’engage à « combattre l’antisionisme, cet antisionisme qui vise à nier Israël » et proclame être « fier de faire partie d’un gouvernement qui veut bâtir une amitié forte avec Israël ».
Le 23 septembre 2012, à l’occasion du nouvel an juif, et alors que règne une polémique autour des signes religieux tolérés ou non, Manuel Valls déclare que « les juifs de France peuvent porter avec fierté leur kippa ».
Le 27 septembre 2012, les dirigeants du Centre Simon Wisenthal saluent la façon dont Manuel Valls assure la « défense de la communauté juive française ».
En octobre 2012, Manuel Valls accorde un entretien à Information juive. Il y déclare : « La France a une part juive incontestable ».
Le 28 novembre 2012, lors du gala de soutien à Radio J, première radio de la communauté juive de France, Manuel Valls – qui y est « invité d’honneur » – prononce un discours devant les 400 convives. Le discours dure 13 minutes. Il rend hommage aux quelques imams présents dans la salle (dont Hassen Chalghoumi) et commet un lapsus qui provoque l’hilarité de la salle en les qualifiant de « rabbins » et non d’ « imams ». Mais ce que l’on retiendra de ce discours, c’est que Manuel Valls se déclare « absolument engagé pour Israël ».
Le 31 janvier 2013, Manuel Valls participe au dîner du CRIF Rhône-Alpes dans les salons du Casino de Charbonnières. Au cours de son discours, Manuel Valls déclare que « la France sans les Français juifs ne serait pas la France ».
Le 28 juin 2013, lors d’un séjour à New York, Manuel Valls va saluer à titre « privé » la direction de l’American Jewish Commitee (AJC).
Le 23 août 2013, lors de l’université d’été du PS à La Rochelle, Manuel Valls tient des propos vindicatifs contre « l’extrême droite », citant les opposants à la loi Taubira, le FN, Alain Soral et l’humoriste Dieudonné.
Le 21 septembre 2013, lors d’une visite officielle dans l’Aveyron pour l’inauguration du nouveau parc des sports à Millau, Manuel Valls se laisse prendre en photo entouré de jeunes en position quenelle.
Le 27 février 2014, Manuel Valls était l’invité d’honneur du dîner du CRIF Toulouse Midi-Pyrénées. Un dîner sous haute protection policière auquel assistait Roger Cukierman, président national du CRIF. Dans le discours qu’il prononce ce jour-là, Manuel Valls déclare : « La France a une part juive incontestable. Sans les Français juifs, ce pays que nous aimons, la France, ne serait plus tout à fait la France. » Manuel Valls dit encore : « (,,,) Ici, dans cette terre de France, le judaïsme a trouvé des racines profondes. Juif et Français : l’un ne va pas sans l’autre. Et le CRIF (…) en est un des symboles forts. » Enfin , Manuel Valls aborde ses obsessions : « Si j’ai appelé à un sursaut des républicains face à la tournée de la haine de Dieudonné M’Bala M’Bala, c’est parce que je sentais, comme le Président de la République, que quelque chose de fondamental était en train de se jouer ; que l’on s’en prenait à des principes essentiels de notre Répubique. Il fallait donc porter un coup d’arrêt à cette mécanique ravivant de vieux relents nauséabonds : la haine des juifs, des francs-maçons, des homosexuels,… » .
Le 19 mars 2014, à l’issue d’une « manifestation contre l’antisémitisme » au Trocadéro, Manuel Valls fait un discours au cours duquel il déclare : « Les juifs de France sont plus que jamais les Français à l’avant-garde de la République ». Il ajoute : « Juifs de France, sans vous, la France n’est plus la France ! »
Le 1er avril 2014, le Congrès juif mondial réuni depuis la veille à Paris fait « l’éloge du nouveau Premier ministre Manuel Valls » dans un communiqué inhabituel publié par le Jerusalem Post. Parmi les participants à cette réunion à Paris du Congrès juif mondial : David de Rothschild, Roger Cukierman (président du CRIF) et Jacques Attali.
Le 4 avril 2014, The Jerusalem Post publie un article enthousiaste à propos de Manuel Valls, « atypique premier ministre français qui combat l’antisémitisme ».
Le 7 avril 2014, The Jewish Telegraphic Agency (agence de presse communautaire fondée à New York en 1917) consacre la une de son site à Manuel Valls et à la « solidarité » exprimée par le nouveau premier ministre français envers Israël et la communauté juive. Interrogé par ce média, Roger Cukierman, président du CRIF, déclare que les Français juifs « sont chanceux d’avoir un leadership qui est parfaitement attentif aux besoins de la communauté ».

Piketty, un phénomène au Japon où son discours sur les inégalités fait mouche

Au top des ventes dans les librairies tokyoïtes, « Le capital au XXIème siècle », imposant ouvrage de l’économiste français Thomas Piketty, suscite une exceptionnelle curiosité au Japon où les inégalités s’accroissent dangereusement.
Avec ses 760 pages et un prix de 5.940 yens (45 euros), ce pavé d’un quadragénaire dont les experts nippons saluent « l’érudition malgré la jeunesse » est même un sujet de discussion au Parlement japonais, en même temps que le thème de plusieurs livres de vulgarisation.
LUI,C’EST UN ECONOMISTE,NON,comme ce pseudo économiste ,d’ ATTALI ,avec son PLANET FINANCE qui sous le couvert d’œuvrer pour la pauvreté ,œuvre pour israel,on sait pertinnement que pour sauver l’économie française pour l’instant, l’economie mondial,une fois ,qu’il y en aura un(1) qui roulera correctement, les autres n’auront plus qu’a suivre ,car le choix est simple ,ou étre libre,ou etre enchainé,il faut se diriger vers ,j’ne saispas,mais je sais que des emplois d’avenir ,avec les énergies nouvelles et les 11km² de littoral qu’on a,y a franchement de quoi faire,et non tier mondisé la France ,comme certains veulent le faire
Thomas Piketty ,Thomas Philippon, Hélène Rey, Xavier Gabaix,et les autres ,sincérement la jeunesse française et mondiale est là capable ,et pas inbus d’elle,même si ,je parle pour l’un deux,je pense queles autres le sont aussi ,parce que ,lorsque l’on refuse la légion d’honneur,c’est qu’on estime ,ne pas la mériter quelque part, même,si effectivement ,au contraire ,on la mérite et plus tôt deux fois qu’une,c’est cette éspéce d’arrogance,qui nous noie,et sincérement,je les crois plus fins et affutés que leurs ainés
« Introduction à Piketty pour les Japonais » de Nonuo Ikeda prétend ainsi en faire « comprendre les principaux points en 60 minutes ». Sorti le 25 décembre, il en est déjà au 5e tirage, presque autant que son rival, « Initiation à Piketty », de Mieko Takenobu (7e tirage).
Tout le monde semble s’intéresser à Piketty au point qu’on l’a vu répondre en direct vendredi aux internautes dans un programme spécial du populaire site de vidéo Nico Nico.
Il faut dire que sur le million d’exemplaires du « Capital au XXIe siècle » vendus dans le monde, plus de 130.000 l’ont été au Japon en moins de deux mois.

– Un pavé dans le jardin d’Abe –

M. Piketty a passé quatre jours dans l’archipel où il a été reçu comme une star américaine. Entre une conférence à la prestigieuse Université de Tokyo (Todai) et une séance de dédicaces chez Maruzen (immense librairie de Tokyo), le brillant Français, qui a refusé récemment la Légion d’Honneur, n’a cessé d’alimenter la chronique.
C’est que M. Piketty, harcelé de questions sur les « abenomics », a fini nolens volens par critiquer la politique économique et fiscale du Premier ministre Shinzo Abe.
« Autant que je puisse en juger, l’augmentation de la TVA intervenue l’an passé au Japon n’a pas été un succès en termes de croissance et je ne suis pas certain que ce soit la bonne direction à suivre », a-t-il déclaré.
M. Abe n’ignore pas la popularité de M. Piketty et l’Asahi Shimbun titre même que cela le titillerait un peu. Mais, au lieu de contrer les thèses de l’économiste que lui résument ses conseillers, il s’ingénie à en chercher les points communs.
« Même M. Piketty ne nie pas l’importance de la croissance économique. Ce qui est important, c’est la façon dont les fruits d’une croissance ferme sont redistribués », a insisté le chef du gouvernement jeudi lors d’un débat en commission du budget de la chambre basse.

– Une analyse que les Japonais attendaient –

Il n’empêche, la principale formation d’opposition, le Parti démocrate du Japon (PDJ) et la presse du même bord de centre gauche s’en donnent à coeur joie.
Après une page complète en décembre, l’Asahi Shimbun a encore consacré une demi-page au nobélisable Piketty mardi et plusieurs autres articles juste avant.
Quant aux dirigeants du PDJ, ils ne sont pas peu fiers d’avoir rencontré l’homme en personne vendredi.
Ils étaient d’autant plus contents que le Français abonde dans le sens du président du parti, Katsuya Okada, pour qui « le Japon n’est plus la société des 100 millions d’individus de classe moyenne ».
« En effet, la part de revenus des très riches augmente, certes pas au niveau des Etats-Unis mais plus qu’en Europe, et ce n’est pas la peine d’attendre que cela s’aggrave encore pour commencer à s’en préoccuper », a souligné M. Piketty samedi.
« C’est précisément parce que le Japon se rapproche des Etats-Unis que le livre de Piketty intéresse tant ici », analyse Yukifumi Takeuchi, professeur au Centre des études asiatiques d’une université de Gifu.
« Sans compter que les Japonais respectent avec admiration les érudits français, qu’il est un bon vulgarisateur dont le discours très humain et plutôt facile à comprendre interpelle », ajoute ce sociologue.
Dans un Japon dominé par le parti conservateur de M. Abe qui martèle que les « abenomics sont la seule voie » en se prévalant du soutien de la population, fût-il obtenu par défaut aux législatives de décembre, beaucoup se félicitent que le livre de Thomas Piketty arrive en contre-point pour réveiller le débat endormi sur les inégalités et la pauvreté.

Thomas Piketty : « Le retour des inégalités inquiète aux Etats-Unis »
Tiens,on se demande ,pourquoi,
c’est pas ATTALI, que j’ai entendu dire,c’est un rapport de force
Loi Santé : le corps du patient n’appartient plus à lui-même mais à l’État

Auteur : La Droite d’Avance | Editeur : Walt | Mardi, 03 Févr. 2015 – 11h31

Benjamin Giami, adjoint au maire UMP d’Aulnay-sous-Bois et le docteur Pierre Fouquet, tous deux membres du courant « La Droite d’avance », jugent sévèrement le projet de loi porté par Marisol Touraine.
Votée en l’état, la loi Santé portée par Marisol Touraine changera durablement le rapport de la santé avec les Français.
Là où auparavant l’État n’avait qu’un droit d’évaluation, elle consacre un droit opposable à la santé illusoire rendant incontournable la gestion étatique du risque et des conséquences de la maladie. La santé devenant une fonction régalienne de l’état, trois conséquences directes se feront jour: l’assujettissement des professionnels de santé au financeur via le Tiers-Payant Généralisé (TPG), la menace de rupture du secret médical des assurés sociaux et l’accélération de la privatisation du système de soin.
Le droit opposable à la santé imposera au patient un parcours de soin défini par les Agences régionales de santé (ARS). Il n’aura ni la possibilité du choix de son praticien, ni de son lieu d’hospitalisation (publique ou privée).
Une loi qui menace le secret médical
S’il veut être remboursé, le patient devra accepter que ses données médicales et administratives (sociales) soient intégrées dans le Dossier National Médical Partagé (DPM) universel. DMP consultable non plus uniquement par le médecin à qui il donne son accord, mais à l’ensemble de la chaîne de soin jusqu’aux employés administratifs des ARS et assureurs naturellement impliqués à l’élaboration de cette base de données menaçant de fait la permanence du secret médical.
Là où le médecin accepte déjà de faire la dispense d’avance des frais pour les 14 millions d’assurés sociaux en France (AME, CMU, ACS), la loi propose de généraliser sa pratique en l’étendant aux 400 mutuelles du territoire : cette avance de trésorerie bénéficiera aux payeurs institutionnels, à savoir la Sécu et les complémentaires, en échange de contraintes administratives impossibles à assumer pour le médecin. Elle fragilisera de façon définitive l’indépendance des médecins libéraux – qui honorent pourtant 99% de la couverture territoriale de soin – au profit d’une centralisation forcée, économie d’échelle rationalisée par la mise en place de réseaux de soin assurantiels limitant à terme la mobilité du patient.
Un déremboursement rampant de la Sécu
Conjointement à la mort annoncée de la médecine libérale dénoncée par l’Union Française pour une Médecine Libre, la généralisation du Tiers-Payant rendra invisible le glissement de la part obligatoire de la sécurité sociale (part AMO: 70% du soin) vers la part complémentaire (part AMC: 30% des soins). La part complémentaire passera progressivement de 30% à 50%, 60%… au profit d’un déremboursement rampant de la sécurité sociale (70%, puis 50%, 40%) rendant impossible le paiement du reste à charge par le patient qui cotiserait seulement pour la Sécurité Sociale. Le patient paiera donc deux fois pour le soin: une fois pour la sécurité sociale, et une deuxième fois pour les complémentaires santé. Ces dernières étant rendues obligatoire pour les salariés, toujours plus chères et aux garanties plafonnées par la loi LEROUX de 2014 qui limite opportunément le remboursement des complémentaires santés accordées au patient.
Ainsi l’apparente nécessité sociale de la gratuité des soins ne sera qu’un écran de fumée destiné à opérer une transaction financière d’un système solidaire à un système assurantiel, générateur d’un accès différentiés aux soins, classiquement appelé « médecine à plusieurs vitesses ». C’est le résultat d’une longue idylle entre le PS et la Mutualité Française consacrée le 20 octobre 2012 par le discours de François Hollande et Marisol Touraine lors du 40ème anniversaire de la mutualité Française
« Chaque médecin se verra dicter sa façon de soigner via les Agences régionales de santé »
Tandis que le reste à charge par patient en France est le moins élevé de l’OCDE et que le prix de la consultation/PIB/habitant le moins cher au monde (0,07% en France contre 0,2% en Europe), la loi santé permettra aux complémentaires santé de réaliser une OPA hostile sur l’ensemble des professions libérales qui ne pourront exister dans un premier temps que grâce aux subventions d’État. Subventions dégressives proposées par l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM) imposant à terme la fermeture des cabinets généralistes de proximité et le rachat des plus grosses structures devenues déficitaires (maison de santé, clinique) par les complémentaires santé et les grands groupes de distribution français !
Ainsi chaque médecin se verra dicter sa façon de soigner via les ARS et sous condition de remboursement des mutuelles en fonction des ressources de chacun. Il n’existera plus de médecine individualisée, et le patient -devenu client- sera devenu une ligne de bilan comptable traitée par des protocoles de soin écrit d’avance. A terme, il n’y aura plus d’expertise médicale pour soigner, ni pour dénoncer les futurs scandales sanitaires, car l’essence même de la Loi Santé est que le corps de l’individu n’appartient plus à lui-même mais à l’État.
Me rendant compte ,que depuis 40 ans ,notre société ,n’a pas arrêté de s’enfoncer ,en perdant son identité, l’identité française ,en l’occurrence ,mais ceci est valable pour tous les pays, le respect de l’autre, la liberté de l’autre ,(la liberté de l’un ,s’arrête ou celle de l’autre commence )certains, ont dirigé nos pays ,et notre pays, la France et se croyaient supérieurs, alors qu’en faite, ils ont fait le travail ,le plus médiocres ,qui puissent exister ,bien évidement ,je veux parler des franc maçons, quand ils étaient aux gouvernement sous NAPOLEON III, je crois ,ces gens là étaient libres, libres de faire leur obédience, libre d’être au gouvernement libre d’exercer ,enfin ,libre ….quoi! ce qui me fait marrer ces que ces gens là parle LIBERTE D’EXPRESSION y a qu’a voir au USA,CNN,FOX NEWS, et le CSA en France DIEUDONNE,SORAL KEMI ,SEBA, et d’autres ,et de LIBERTE,EGALITE FRATERNITE(Pour eux, oui! pour nous ,ils en ont rien à foutre ,avec leur soit disant ,union européenne(MDR), ce qu’ils veulent ces nos tunes ,notre fric, notre oseille ,notre argent ,) dire ,maintenant depuis 40 piges (,et c’est toujours ,la merde,) qu’ils sont aux gouvernement ,ils voudraient nous asservir, oui je dis bien asservir avec leur taxe, impôt, csg ,rds….etc ,pendant, ce temps, il y a des gens ,qui bossent, qui se lèvent, qui travaille ,eux. d’ailleurs ,sarkozy ,devedjean ,bertrand,ne sont pas génées pour passer la loi de 2005 ,comme le traité de rome ,un travail de fourbe,genre,on la passela nuit,ou,pedant les vacances,et elle est belle l’affaire !!!!!!!
je suis Athée pour différentes raisons, mais P-T—N, on peut dire ce que l’on veut, ,je ne me suis jamais senti aussi libre que sous le catholicisme,( à l’école) ,si je voulais croire ,vous ne trouvez pas que ,j’aurai put le faire, y a bien longtemps déjà !, mais P-T—N jamais ,même, si ça déplait à certain , c’est vrai, que quand, j’étais gosse, je reconnais , avoir j’ai suivi mes études secondaires pendant 5 ans(j’ai redoublé ma seconde) chez des prêtre catholiques, je ne sais même pas de quel ordre ,ils étaient ,jésuites, je crois ,je me rappel,simplement d’un Surgé(surveillant) qui ,à chaque fois que l’on rentrait en cour ,on se mettaient en rang et il faisait le tour des 3 ou 4 rangs ,et ,on entendait, et croyait moi ,on l’entendait, ‘‘Je ne veux voir aucunes main de Fatma ,de Croix de David et Crucifix ,vous m’ rangez ça sous vos tee shirt et vite ,si ,j’en vois une, c’est 3 h (et 3h de colle ),quand vous habitiez PARIS, ça aller ,vos parents, pouvez vous reprendre le samedi, moi ça aller, mais croyait moi pour d’autres en provinces, cela voulait dire rester le weekend entier (et rester 2 semaines, ça n’enchanter personnes) alors qu’en ,on vous disait de ranger vos croix ,crucifix ,et main de fatma ,eh Ben vous le faisiez ,je suis athée, pas catholique pratiquant, et certainement pas Franc-maçon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s