le 25012015C

Bonjour à tous,
• Je me rend compte que l’ on soit de Droite de Gauche ,du vieux continent ,ou, outre atlantique aux Etats Unis, Amériques du nord, ou d’Amérique du sud ,surtout ,que l’on soit pour ou contre PEGIDA ,certaines personnes commencent à se pauser de grandes questions ,sur des gens ,qui se dise humain ,mais qui n’ont aucun respect , pour l’humanité (et je remercie, d’ailleurs avec sincérité , tous les gens qui m’ont lus qu’ils soient pour ou contre ce que je pense ),France ,Etats-Unis Bulgarie ,Roumanie ,Australie, Pays Bas ,Algérie ,Tunisie,Suisses,Belgique, Cote d’Ivoire ,Espagne ,Royaume unies ,Canada, Italie , Allemagne; et Pérou . L’Europe, ce vieux continents, que certains aimeraient bien, les franc maçons Européens s’alliant avec les Franc maçons états uniens entre autres ,comme cela ils pourraient se l’offrir et le soudoyé, ne serait ce que pour en faire un gruyère ,en accordant ,l’exploitation du pétrole de gaz de schiste en autres ,même, si c’est interdit depuis 2011, vous croyez ,que l’on ne vous pas vus arrivé avec vos éperons à roulettes et votre stetson sur la tronche , parce que les états unis, et le Qatar(là,c’est le chèche), comptent dessus ,mais il faudra bien passer à l’électrique, ou aux véhicules hybrides ,un jour ,ou ,l’’autre, adieu le pétrole ,les petro dollars, faudra repenser l’économie américaine ,et surtout l’économie automobile américaines
• Tiens, pourquoi, vous ne déménageriez pas, certains se plaignez des écoutes au sein du parlement européen ,ce qui est normal d’espionner ces amis, NON…..!Il me semble. Que les écoutes seraient utilisé aujourd’hui à des fins d’espionnage économique et de veille concurrentielle au profit des entreprises anglo-saxonnes Ecoutes des milieux d’affaires européens par le système …

Ce que ,certains se sont permis de faire ,en détournant le sens d’une photo ,(qui était une plaisanterie à la base pour la page de garde, comme on voit SORAL, sur la page de garde d’un de ses bouquins(livre), on le vois ,dans un habit de la werhmart , je sais que ,certain ,vous douter ,mais c’est vrai, que vous me croyez ,ou pas ,on s’en fout les dés sont jetés mais ,chercher à qui, profite le crime, c’et tous ! ) D’une photo, chez son coiffeur, cela dit, tout est bon pour démolir un partie(,qui monte et apparemment ,qui fait peur )de l’ EX, maintenant dirigeant de PEDIGA ,en le prenant, comme bouc émissaire et en voulant par la même occasion lui attribué toutes les valeurs ,que défendait ce fou d’hilter, ,on sait pertinemment que si, il y des amoureux d’hitler ,ils se trouve au LIKOUD ,donc à la KNESSET en ISRAEL vous allez me dire, comment, mais comment un mec, qui s’est toujours foutu de la gueule d’hitler,une bonne partie de sa vie quit à en écrire une satyre ,un bouquin ( un livre ),et dont la parution de la version audio d’un ouvrage satirique sur Hitler, Il est de retour, de l’Allemand Timur Vermes (2012), peut du jour au lendemain, se retrouver à vouloir lui ressembler ,sachant, que ce M.Bachman,que je ne connais pas et tant mieux,car sinon s’rait( serait ) capable de trouver des liens , a une aversion caractéristique d’un mec ,qui a vraiment les pensées opposés, Questions…..?
Comme le disait ,SORAL ,Penseur, et Philosophe Français ,en parlant de ces gens là, infectent et menteurs ,qu’ils font passaient les bons et les gens de bon sens pour des méchants et des abrutis ,et les abrutis pour des Einsteins,des JJ ROUSSEAUs ,ou des NEWTONs ,GAGs,Quand,je vois le niveau de culture et intelectuellede certains ministre ,P-T-N,ça fait peur .
Voici les propos tenus,et confitmée par Mme OERTEL par M.BACMANN
Sachant qu’en plus ,celui ci ,présente des excuses aux gens ,qui se sont estimés trompés par lui ,ce qui prouvent vraiment ,que ce n’est absolument pas le mec , ( l’homme) qu’on ,nous dépeins ,alors ,morale de cette histoire ;si ,il doit yen avoir une :il n’ ya rien de plus facile, que de détourner une photo
Propos:
« Oui, je quitte la direction » du mouvement, a déclaré M. Bachmann au quotidien populaire Bild, une information confirmée par la porte-parole de Pegida, Kathrin Oertel. « Je présente des excuses sincères à tous les citoyens qui ont pu se sentir offensés par mes publications (sur Facebook) », affirme M. Bachmann, dans un communiqué diffusé sur la page de Pegida, mouvement des « Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident »
L’authenticité de la photo retrouvée sur Facebook et rendue publique par plusieurs journaux avait été confirmée par Mme Oertel, qui l’avait d’abord qualifiée de « plaisanterie ». Interrogé par Bild, le dirigeant de Pegida, mouvement anti-islam et hostile aux immigrés qui organise à Dresde (Est) des manifestations tous les lundis depuis le 20 octobre, avait expliqué avoir fait ce cliché « chez le coiffeur » lors de la parution de la version audio d’un ouvrage satirique sur Hitler, Il est de retour, de l’Allemand Timur Vermes (2012),des affabulateurs et menteurs,voici,ce que sont certains journalistes ( journaleux ,des clowns !)payés à raconter des conneries,quit à briser la vie d’un (mec)homme .

Pour,que l’on se rendre compte ,combien ,on étaient députés EUROPEENS,pendant 7,8,9,1015ans
Je sais ,ce que vous allez me dire MARINE,aussi est député,européenne,mais elle ont l’entend,de plus ,ilya des vidéos,qui atteste au moins sa présence,ce qui n’est pas le cas de tout le monde(surtout à l’UMP,au PS non plus ,on a rien a envié .)donc no comment.
Vidéo : Des députés européens payés 306 euros pour 5 …

Le Premier ministre turc compare Netanyahu aux terroristes de Paris
Et ,franchement,iln’a pas tortd
La guerre des mots se poursuit entre la Turquie et Israël. Ce jeudi, le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a comparé son homologue israélien aux terroristes qui ont commis les attentats à Paris. Il a fait référence aux bombardements de Tsahal, l‘été dernier, sur la bande de Gaza. ‘‘Netanyahu est à la tête d’un gouvernement qui a tué des enfants, qui jouaient sur les plages de Gaza, qui a détruit des milliers d’habitations. Un gouvernement qui a saisi toutes les opportunités pour tuer des Palestiniens, comme si c‘était quelque chose de normale, qui a attaqué un navire d’aide humanitaire dans les eaux internationales.Netanyahu a commis des crimes contre l’humanité, tout comme les terroristes qui ont perpétré les massacres de Paris.’‘ Des propos qui interviennent après ceux tenus lundi par le président turc. Recep Tayyip Erdogan avait affirmé avoir du mal à comprendre comment le chef du gouvernement israélien avait osé participer à la marche républicaine à Paris. Benjamin Netanyahu a dénoncé des propos honteux.
La FNCR donne rendez-vous aux salariés du transport le 28 janvier pour manifester devant le ministère des Transports
Dans le cadre des grèves des chauffeurs pour obtenir des hausses de salaires, la FNCR et son syndicat national des transports de marchandises jugent « que l’attitude irresponsable voire provocatrice des organisations du grand patronat du transport routier, nécessite et exige dès à présent l’unité des organisations syndicales des salariés. La FNCR demande a ses militants et adhérents de participer à tous les mouvements locaux, régionaux aux cotés de toutes les organisations syndicales de salariés. » Rappelons que des barrages seront mis en place demain soir à l’invitation de l’intersyndicale (CFTC, CGT, FO, CFE-CGC) et aussi de la CFDT. Par ailleurs, la FNCR lance un appel à la mobilisation générale de tous les salariés du transport routier pour se rendre mercredi 28 janvier au ministère des Transports, 246 boulevard St Germain à Paris dans le 7e arrondissement « afin qu’il intervienne immédiatement pour prendre les mesures nécessaires de régulation et de protection du marché du transport de marchandises français et ainsi garantir la pérennité des emplois de la branche. » – FG
Grève des médecins: manifestation de praticiens à Lyon …
Grève des médecins: MG France demande l’intervention de …

Grève des médecins: MG France demande l’intervention de François Hollande et Manuel Valls

Le principal syndicat de médecins généralistes, MG France, a demandé mercredi l’intervention du président François Hollande et du Premier ministre Manuel Valls, la ministre de la Santé refusant pour l’heure de traiter de la revalorisation de leurs honoraires.
« Nous envoyons aujourd’hui une lettre à Manuel Valls pour demander son arbitrage, puisque Marisol Touraine nous dit qu’elle ne peut pas aller plus loin dans le domaine des moyens financiers », a annoncé à la presse Claude Leicher, le président de MG France. « Et nous en appelons au président de la République, parce qu’il y a une valeur de la République qui est maintenant en jeu, qui est l’accès aux soins de la population », a-t-il ajouté. Multipliant les appels à la grève depuis plusieurs semaines, le syndicat s’inquiète de l’avenir de la médecine générale, en proie à une chute de ses effectifs, et « exclue » des revalorisations tarifaires dont ont profité les médecins spécialistes en 2007.
Il réclame ainsi une consultation de base à 25 euros, identique à celle des spécialistes, contre 23 actuellement.
Mais dans un courrier adressé cette semaine au syndicat, la ministre de la Santé a rappelé que la rémunération des médecins dépendait de la négociation conventionnelle entre les professionnels et l’assurance maladie, et annoncé le lancement d’une discussion sur le sujet « immédiatement après » la tenue des élections professionnelles, « prévues à l’automne 2015″. Des garanties insuffisantes, selon Claude Leicher, qui dénonce une « nouvelle année blanche » du point de vue des rémunérations. « La profession ne se laissera pas faire », a-t-il indiqué, donnant la parole à trois médecins qui ont commencé à augmenter leurs tarifs à titre personnel. Parmi eux, Pascal Dureau, généraliste à Venissieux (Rhône), facture une consultation par jour à 25 euros depuis fin décembre — qui est toutefois rejetée par l’assurance maladie. « Je le fais en tiers payant car je ne veux pas prendre mes patients en otage », précise-t-il. Si MG France ne peut légalement appeler l’ensemble des médecins à faire de même, il affichera « sa solidarité la plus totale » avec les médecins qui suivront le mouvement et risquent des sanctions conventionnelles, a indiqué Claude Leicher.Maintenant l’appel à la grève administrative (boycott de la carte vitale, notamment) et à la fermeture des cabinets le 5 février, le président de MG France s’est toutefois félicité de l’ouverture la semaine prochaine de groupes de travail sur les points litigieux du projet de loi santé, comme le tiers payant généralisé. Le texte de la ministre Marisol Touraine doit passer en commission « la semaine du 2 mars » et dans l’hémicycle « début avril », a indiqué mercredi la présidente de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée, Catherine Lemorton (PS).Les conclusions des groupes de travail, attendues fin mars, pourront être prises en compte par le gouvernement, assure-t-on au parlement. Mardi, deux autres syndicats, la CSMF et le SML, avaient appelé à poursuivre la grève administrative, envisageant d’autres actions pour les semaines à venir
.Tags: grève, Manuel Valls, MG France, ministre de la Santé
Grève des routiers : des kilomètres de bouchons près de Rouen
Les routiers de Seine-Maritime mènent une opération escargot au rond-point des Vaches, à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. La grève est menée à l’initiative d’une intersyndicale CGT, FO, CFTC et CFE-CGC.
Des dizaines de camions mènent une opération escargot au niveau du rond-point des Vaches, à Saint-Etienne-du-Rouvray, à la sortie de la Zone Industrielle de Sotteville-lès-Rouen. Les routiers tentent de faire sortir les véhicules légers des embouteillages mais l’opération s’avère difficile. Comptez entre 1h30 et 2h de bouchons entre la sortie 22 et le rond-point des vaches pour les véhicules légers.
« Plusieurs kilomètres d’embouteillages » se sont formés selon le délégué CGT Nicolas Larose, dont le syndicat fait partie des organisations à avoir appelé à la grève. En cause : les rémunérations des routiers, qui seront négociées du mardi 20 au jeudi 22 décembre. « Seul un des quatre coefficients en vigueur pour calculer nos rémunérations est au dessus du SMIC », s’insurge le syndicaliste. Une augmentation de 100 € par mois est demandée au niveau national.
L’opération « ne s’arrêtera pas » tant que les négociations n’auront pas pris le bon chemin, selon le délégué syndical. Les embouteillages ne devraient donc pas prendre fin dans les prochaines heures.
• Grève des médecins : elle va durer plus que prévu …
http://www.mondialnews.com/2014/12/…/greve-des-medecins-elle-va-durer-plus-que-prevu La Fédération des médecins de France a annoncé que la grève des médecins généralistes et spécialistes libéraux allait se prolonger en 2015.
La grève des chirurgiens et des médecins on Vimeo
vimeo.com/53871645
Poutine contraint le PDG de Rusal, Oleg Deripaska à ouvrir une usine de ciment
Ou ,Comment gerber ,un milliardaire ,lorsque ,l’on est ,premier ministre,on comprend mieux ,pourquoi,les russes l’aiment LUI,et c’est le seul au MONDE,cela n’étonnerait fort ,que les américains pensent la même chose d’OBAMA ?et surtout les noirs ,qui en sont revenus, il est loin ,le MALCOM X qu’ils voyaient ,et ,je les plaints , ,c’est pas fini,….. !
• VIDEO. Grève des médecins : la pilule est amère
http://www.francetvinfo.fr/…/video-greve-des-medecins-la-pilule-est-amere_782993.html Les médecins généralistes sont en grève depuis le début des fêtes. Ils dénoncent la généralisation du tiers payant prévu dans le projet de loi de Santé …
Grève des transporteurs à la Possession

Depuis ce mercredi 21 octobre 2009, 14h, l’ensemble des 180 salariés des entreprises SDV Réunion, SDMM, Soretrans et Reunitrans, sont en grève. Réunis en intersyndicale, ils revendiquent le paiement de leurs indemnités maladies journalières. Une réunion s’est tenue entre les délégués syndicaux et la direction, dans l’après-midi de ce jeudi 22 octobre. Les délégués syndicaux y ont formulé une proposition qui, pour l’heure, attend encore sa réponse. Une seconde réunion se tient en ce moment même.
Près de 80% des salariés des 4 entreprises de transports visées par la grève (SDV Réunion, SDMM, Soretrans et Reunitrans) sont rassemblés devant le siège de la société SDV Réunion à la Ravine à Marquet (à La Possession), depuis ce mercredi 21 octobre 2009.
Les sociétés qui nous emploient ne payent jamais nos indemnités maladie. Ils attendent systématiquement que la sécurité sociale s’en charge », explique Jean-Marc Blancard, secrétaire du comité d’entreprise de SDV réunion et membre de la délégation chargée des négociations. « Mais la sécurité sociale ne paye que 50% des salaires, et seulement après un délai de carence de trois jours. Les salariés perdent beaucoup », continue le délégué syndical CGTR.
Au cours de la réunion de ce jeudi 22 octobre, l’intersyndicale a proposé à la direction qu’elle se substitue à la caisse de la sécurité sociale pour avancer les indemnités journalières aux salariés. « Nous revendiquons simplement l’application du code du travail en cas d’absence pour maladie ou accident », précise Jean-Marc Blancard.
L’article D1226-1 du code du travail impose, pendant les trente premiers jours de son arrêt de travail, que le salarié malade ou accidenté perçoive 90 % de la rémunération brute qu’il aurait touché s’il avait continué à travailler. Puis les deux tiers de cette même rémunération pour les trente jours suivant. Par ailleurs, à compter du troisième jour d’arrêt, la sécurité sociale prend à sa charge 50% du salaire brut de l’employé arrêté.
Actuellement, « les salariés qui tombent malade préfèrent prendre leur arrêt de travail sur leurs congés payés », continue Jean-Marc Blancard.Ce dossier est en discussion depuis la dernière négociation annuelle, qui s’est tenue entre la direction et les 180 salariés, en juin 2009. La direction devait apporter une réponse aux revendications le 8 octobre dernier. Faute de l’avoir obtenue, les salariés ont décidé de faire valoir leur droit autrement.
Le rapport de force s’est décidé en Assemblée Générale, ce mercredi 21 octobre à 13h, suite à une dernière réunion, vaine, entre les deux parties.  » « Compte tenu de la conjoncture actuelle, il est important de rester prudent. » Voilà ce qu’ils nous ont répondu », s’insurge le secrétaire du comité d’entreprise de SDV Réunion.
Les entreprises en cause appartiennent toutes au groupe Bolloré.
Une réunion se tient en ce moment même entre l’intersyndicale et la direction. Imaz Press Réunion publiera les conclusions de cette réunion ainsi que la réaction de la direction dès que possible.
Grève des médecins: le mouvement «va durer»
.
.
Démarrer
La grève contre le projet de loi santé pourrait « durer » au-delà du 31 décembre car le gouvernement est « sourd » aux demandes des médecins, a affirmé vendredi le président de la Fédération des médecins de France (FMF), Jean-Paul Hamon.
« Cette grève normalement s’arrête le 31 décembre. Mais on sait que ça va durer, on sait que ça va être obligé de durer. On est en face d’un ministère qui est particulièrement sourd », a affirmé Jean-Paul Hamon sur RTL.
Le gouvernement « prétend vouloir renégocier » mais lors des négociations qui se sont déroulées « la semaine dernière, on nous a ressorti le même texte qu’au mois de juillet, sans modification d’une virgule », a-t-il dénoncé. Jean-Paul Hamon, dont le syndicat regroupe des spécialistes et généralistes, a reconnu que la grève n’entraînait pas d’afflux aux urgences, comme l’avait souligné mercredi la ministre de la Santé Marisol Touraine.
« Marisol Touraine a un peu de chance et les patients aussi », « il y a effectivement moins de patients en ce moment, il n’y a pas d’épidémie, il y a très peu de pathologies ». Mais, dit-il, « il ne faudrait pas que Marisol Touraine pense qu’elle a échappé à une catastrophe sanitaire », celle-ci « va arriver avec la mise en oeuvre de cette loi », le projet de loi santé, a-t-il ajouté.
« Nous exigeons toujours qu’elle soit retirée », car Mme Touraine « veut nous noyer sous la paperasse avec un tiers payant généralisé » et « nous mettre sous la coupe des agences régionales de santé » (ARS) qui « vont pouvoir conventionner les médecins à leur guise ».

Grève des transporteurs de patients au CHU de Dijon
mercredi 21 janvier 2015

Les Agents du Service des Transports du CHU de Dijon étaient en grève ce mardi. Au cœur de leur préoccupations, la reconnaissance de la pénibilité de leur travail, mais aussi les effectifs qui devrait se réduire.
Les Agents du Service des Transports du CHU étaient en grève. Parmi eux, une trentaine de brancardiers qui ont manifesté en milieu de journée pour dénoncer, entre autres, le projet de suppression de postes et pour demander une meilleure reconnaissance de leurs statuts.
« Le transport de patient est un secteur en surcharge de travail » alors que les moyens humains tendent plutôt à se réduire, selon le syndicat CGT de l’hôpital, qui a également demandé plus de moyen matériel. La question sera discutée en Comité le 29 janvier prochain.
Grève des routiers : l’Ouest au ralenti avant les négociations
Les routiers bloquent des routes, des dépôts pétroliers, des centrales d’achats et des sites industriels, pour réclamer des hausses de salaires. Ils rencontreront le patronat mardi.
• Les routiers lancent dimanche soir une grève reconductible
Poids lourds bloqués, périphériques saturés et zones industrielles interdites d’accès : la grève des routiers « prend de l’ampleur » selon les syndicats, qui continuent de faire pression sur le patronat lundi 19 janvier, à la veille de négociations qui s’annoncent « très tendues ».
Le patronat a voulu voir, comme au poker. Là je pense que ça va lui coûter cher », s’est réjoui le patron de la CGT Transports, Jérôme Vérité, jugeant « impressionnante » la mobilisation en cours.
Selon lui, le mouvement ne cesse de « prendre de l’ampleur », notamment dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, où les grévistes « sont en train de multiplier les points de blocage ».
Lundi en début d’après-midi, c’est l’Ouest du pays qui menait la fronde, avec des perturbations importantes à Bordeaux, Nantes, Rennes et surtout Caen, le « record » avec près de « 600 camions » bloqués, selon Jérôme Vérité.
Autour de l’agglomération normande, les poids lourds étaient arrêtés dans les deux sens du périphérique, les véhicules légers pouvaient circuler sur une file, au ralenti.
5% de hausse de salaire réclamés
Depuis 2013, il n’y a pas eu d’augmentation conventionnelle, on tiendra le coup quoi qu’il arrive ! », a prévenu Jean-Louis Delaunay (CGT), qui participait à l’opération escargot.
Routier lui-même depuis 30 ans, le syndicaliste a indiqué qu’il gagnait aujourd’hui « 1.741 euros net, ancienneté comprise et c’est 2% au-dessus de la convention… ».
Le mouvement de grogne a été lancé par une intersyndicale CGT, FO, CFTC et CFE-CGC en décembre, après une dernière séance de négociation annuelle obligatoire (NAO) jugée infructueuse. Syndicats et organisations patronales se retrouvent mardi à Paris pour relancer les discussions. Sans grand espoir d’aboutir à un compromis.
Les négociations « s’annoncent très tendues », a indiqué Patrice Clos, le responsable de FO Transports, qui réclame une revalorisation salariale de 5% pour tous les salariés. Le patronat devrait présenter mardi une « proposition améliorée de 1% à 2% de hausse selon les coefficients », a expliqué Nicolas Paulissen, délégué général de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR).
L’OTRE, qui représente les TPE et PME, met en avant les propositions déjà faites en décembre : « revalorisation de 1,9% sur les salaires de bas de grille, de 1,3% sur tous les autres coefficients, de 2% sur les frais de déplacement ». Mais les grévistes ont annoncé la couleur : ils poursuivront leur grève « au moins jusqu’à mardi ».
Rocade « saturée » à Rennes
A Rennes, dans la matinée, la rocade a été « saturée », ainsi que tous ses accès, selon le Centre régional d’information routière. Christophe Provost (CGT), un des organisateurs du barrage filtrant, a exprimé le « ras-le-bol » de la profession. « Pour se faire un salaire potable, il faut faire 220 heures par mois, on ne peut pas continuer comme ça », a-t-il dit.
Près de Nantes, tous les accès de la zone industrielle de Carquefou ont été bloqués par une cinquantaine de grévistes, selon Thierry Mayer (CGT). « Personne ne rentre, personne ne sort », d’après lui.
En région parisienne, les routiers ont ciblé le port de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), le premier d’Ile-de-France. Chaque année, 20 millions de tonnes de marchandises transitent sur cette plateforme, « où quasiment tout le pétrole d’Ile-de-France est distribué », selon Pascal Goument (CFTC-GND).
« Dans le calme »
Dans la partie sud du pays, de nombreux blocages étaient aussi organisés, comme au marché de gros de Corbas, dans la banlieue est de Lyon. Au sud de Bordeaux, plus d’une centaine de camions ont été bloqués le long de l’A63 près de la zone industrielle de Cestas (tri postal, entrepôts et bases logistiques). Les automobilistes, seuls autorisés à passer, subissaient de gros ralentissements jusqu’à la rocade.
Les transporteurs le prennent bien, certains viennent nous rejoindre et boire le café avec nous. Des automobilistes aussi, qui ont l’air de comprendre, et pour certains nous disent de ne ‘pas lâcher' », a assuré dans la matinée Marc Rosa, de la CGT Transports Gironde.
A Marseille, trois opérations escargots ont ralenti le trafic autoroutier lundi matin en direction de la ville. Au plus fort de l’action, Bison Futé a relevé 14 km de bouchons sur l’A51 entre Aix-en-Provence et Marseille.
L’Est s’est moins mobilisé. En Lorraine, une vingtaine de routiers ont bloqué entre 6h et 10h les entrées de BM Lorraine et BM Chimie, deux entreprises situées près de Metz.
Cela s’est passé dans le calme, sans incidents. Nous avons distribué des tracts, nos revendications sont claires: une augmentation immédiate des salaires et du pouvoir d’achat », a indiqué un délégué CGT, Abderrahim El Kasri.
Bon les routiers sont mal payés !, ils peuvent changer de boulot pour un meilleur boulot plus grassement payé nous sommes encore en république.
Personnellement lorsque mon job ne me convient plus je change de job et d’employeur (en moyenne je reste 6 ans maxi dans une boîte ) .
Il est vrai que lorsque j’étais jeune beaucoup de ma classe se foutait de ma gueule et me traitait de fayot quand je bossais mes cours et aujourd’hui j’ai le plaisir de les rencontrer dans les commerces à trimer chez les esclavagistes moderne ……
Je réponds J’alerte topinet topinette a posté le 19 janvier 2015 à 22h34
BRAVO les routiers !!!! Protéger votre gagne pain .
Je réponds J’alerte karine karine a posté le 19 janvier 2015 à 19h21
Aujourd’hui les centrales syndicales des salariés n’ont rien à envier au MEDEF c’est kif kif bourriquot. Les salariés ce ne sont que leur pantin.

Ils n’œuvrent pas pour que les salariés aient de bonnes conditions dans les entreprises mais pour eux rien que pour eux ( la renov d’appt et les CE sa coûte….)
Je réponds J’alerte Émile Pouget a posté le 19 janvier 2015 à 15h05
Bah ! Et l’« Union Nazionale » alors ? Moi je croyais que les intérêts de tous les « français » étaient intimement confondus. Salariés et patrons, main dans la main. Nous aurait-on menti ?
Je réponds J’alerte jc Schmit a posté le 19 janvier 2015 à 12h44
C’est si facile de parler de ce qu’on ne connait pas !!!
ne pas conduire?? et bien ce seront les bulgare et les roumains qui feront notre boulot, comme déjà trop souvent.
L’autre jour, c’est un camion Bulgare qui approvisionnais le Lidll du coin.
Travaillez un peu 12 à 14h par jour pour le smic, et en ayant quand tout va bien 80 % des heures payées!!!
renseignez vous avant de critiquer!!!
Je réponds J’alerte karine karine a posté le 19 janvier 2015 à 19h06
Que de mensonge dans ce commentaire!!!!
12h payées au smic tu te moques de nous. D’abord si tu fais des heures de nuit, tu ne peux pas faire plus de 10 h de temps de service sauf à abuser du chronotachy
on connait la methode avec radio chauffeur).
Ensuite au dela de 35 h de la 36 à 39 heures majorées à 25% et à partir de 40 majorées à 50%
Ensuite les chauffeurs routiers bénéficient de majoration salariales pour les heures de nuit auxquelles pour ces mêmes heures du repos compensateur est accordé.
Outre des frais professionnels très confortables: 1 repas du midi ou du soir + de 13 € pour compenser le fait qu’il ne peuvent pas manger chez eux (net d’impôts)
Par ailleurs, le temps de service, et les repos sont très encadrés par la législation et donc ce que vous dites sur les 12h et 14h c’est faux.

Routier c’est la seule profession où le salaire net est supérieur au net imposable (on peut voir des salaires net à 2500€ et pour cela un net imposable qu’à 1500 € grace aux frais prof) soit quasi autant imposé qu’un smicar qui a un salaire net inférieur à 1500 euros. Et donc obtient toutes le mêmes aident APL, CAF, Bourses pour les enfants. Et un routier peut partir en retraite à 55 ans (Congés fin d’Activité).
Je réponds J’alerte Dominique Ginesta a posté le 21 janvier 2015 à 16h58
Karine Karine, donnez-moi vite le nom de l’entreprise qui paie ses chauffeurs aussi bien, que je la transmette à mon mari qui est chauffeur routier! Il gagne 1300€ net, n’a aucun avantage pour ses repas (que je lui prépare), commence son travail à 20h30 et finit à 7h du matin! De plus, il n’a aucun droit aux APL vu qu’avec ma retraite de 900€ on dépasse le plafond. Vous délirez ma parole!
Je réponds J’alerte karine karine a posté le 22 janvier 2015 à 20h08
Avec une amplitude de 20h30 à 7h00, votre mari touche des frais professionnels
« indemnité de repas unique nuits ». Donc je ne délire pas

Revenu du foyer 2200 € sans enfants à charge si vous êtes en location oui vous n’avez peut être pas droit à l’APL ce qui n’est pas le cas quand il y a des enfants. Mais peut-être êtes vous propriétaire ?
Je réponds J’alerte karine karine a posté le 22 janvier 2015 à 20h30
En Outre, travailler de 20h30 à 7h00 cela fait une amplitude de 10h30 donc peut être 8 heures de temps de service par 5 jours par semaine cela fait par mois en moyenne 174 heures dont 151.62 heures normales
22.33 heures majorées à 25%
sur ces 8 heures il a au moins 7 heures de temps de travail de nuit soit 151.62 heures de nuit par mois bonifiée ( 20% du taux horaire groupe 7*151.67 + 5%*151.67 de temps de repos compensateur nuit soit un peu plus de 7 heures de temps de repos compensateur nuit acquis chaque mois)
à cela s’ajoute des frais professionnels

Et vous dîtes que votre mari est à 1300€ net?!
Grève lundi chez les convoyeurs de la Brink’s

Appel à la grève lundi chez les convoyeurs de la Brink’sDeux syndicats du transporteur de fonds Brink’s France appellent les salariés à une grève illimitée à partir de lundi pour réclamer une augmentation de salaires et dénoncer leurs conditions de travail, a-t-on appris dimanche.
La Fédération nationale des chauffeurs routiers (FNCR) et l’UNSA (non représentatif) exigent « une augmentation de 150 euros brut pour tous les salariés », expliquent-ils dans un communiqué. Ils dénoncent « l’arrogance du patron qui ne se préoccupe que des cadres et des actionnaires ».
Les deux premiers syndicats (CFDT et CGT) de Brink’s en France ne prennent pas part au mouvement, qui devrait être davantage suivi dans le Sud-Ouest et le Grand Ouest, notamment en Bretagne, selon la FNCR. Les grévistes entendent peser sur les négociations annuelles obligatoires en cours avec la direction, qui doit répondre en janvier aux demandes des représentants du personnel.
Des « pseudo-négociations », selon la FNCR, qui juge « raisonnable » d’exiger une telle revalorisation salariale. « Parce que si on s’écoutait, on demanderait 300 euros au regard de ce qu’on n’a pas eu depuis quinze ans », explique à l’AFP son délégué central, Jean-Luc Saquer.
En 2000, une grève massive des transporteurs de fonds avait conduit à des augmentations salariales et à la création d’une prime de risque. Cette dernière « n’a pas été revalorisée depuis », se plaint Laurent Leclerc, de l’UNSA. Sans elle, reprend-il, les salariés sont « un tout petit peu au-dessus du smic, alors qu’on risque notre peau tous les jours ».
Selon les deux syndicats, les salaires de base ont été augmentés en moyenne de 0,82 % par an sur les trois dernières années et la participation a baissé de 40 % en 2014. La filiale française de la société américaine Brink’s, qui emploie près de 5 500 personnes en France, selon son site Internet, est un des deux poids lourds du transport de fonds, avec Loomis.
Actualité du jour : Grève des transporteurs privés : Le … Sud-Ouest

TRANSPORTEURS – La grève évitée de justesse – DAKARACTU.COM senegal

Port de Béjaïa : Les transporteurs de marchandises en grèveALGERIE
Djazairess : Levée du piquet de grève des transporteurs
http://www.djazairess.com/fr/lnr/240054

Tunivisions.net |Tunisie , Grève des transporteurs : Une … TUNISIE

Afribone.com :: Grève des transporteurs : Un véritable … MALI
http://www.afribone.com/spip.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s