le21012015C

Bonjour à tous,

Comment passer des lois comme MACRON et d’autre en racontant des mensonges sur coulibaly et les autres les 2 frères, en endormant le peuple avec vos mensonges franc- maçonniques, certes ,ils ont tués ,comme d’autres, mais ce n’est pas une raison pour le salir encore plus, de toujours mentir et médire sur eux, cela ne vous gènes pas ,de les avoir flingués ,avec les forces de l’ordre ,qui obéissaient, à vos ordres, vous auriez pu les prendre vivants, MAIS ,non, tiens ,pourquoi pas d’ailleurs !NON !c’étaient des terroristes!!!!!,ils auraient pu vous indiquer les réseaux ,quoique, c’est pas évident et après vous crachez sur leurs morts ,ils sont morts laissés les, Il n’y a pas un jour à la télévision ,ou ,il y a un fait nouveau ,une nouvelle invention, bref ,un mensonge de plus aux médias ,plus aucunes médias n’est crédibles, ni véridiques ,on savait que les médias mentez ,mais ,maintenant ,c’est’’ open tele’’ ou ‘’open mensonges’’
Au ,fait ,autre chose,rien à voir ,mais ,je ne crois pas du tout ,mais du tout ,l’histoire de ce boulanger, que l’on a soit disant accusé d’être un mauvais musulman, il est vrai
Que la police religieuse est sévère, certes ,mais de là, a ce que certains ‘’s’amusent’’ à faire pareil en France ,sous quel autorité!!,ça m’étonnerait fort franchement là ,j’ai un doute, mais ,franchement ,je ne m’amuserais pas avec ça ,si j’étais lui.
,A mettre ça ,sur le compte de la bêtise et je ne mentirai point .
AH, Pour une fois, j’ai bien apprécié, les infos régional, car j’ai écouté un gosse, qui m’a scotché, mais scotcher, pas le black ?quoique ,lui ,aussi mais je pensais plutôt à celui d’avant, ce gosse ,qui dit la vérité sur la religion musulman, celle ,qui sort de la bouche des enfants
Je suis super content, parce qu’il y en a au moins 1, qui a pigé ,ce qui est plus que prometteur,pour l’avenir ,quand ,je vois que ces ainés font la teuf qu’ils soient UMPet FNet pourquoi pas PS,bref la France…..quoi !
Pour infos

VOICI,CE QUE LES SUPREMACISTES( VALLS,TAUBIRA ET HOLLANDE,)QUI VEULENT FAIRE DE LA FRANCE,UNE DICTATURE ,le IIIéme REICH ,C’EST PAS ICI ,ICI,C’EST LA France.CERTAINS SE SONT TROMPES D’EPOQUE CE QUI NE DEVRAIT DUREE PAS TRES LONGTEMPS,SI ILS Y ARRIVENT et,CA, C’EST MOINS EVIDENT? MAIS,UNE DICTATURE,QUAND MËME !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ,CERTAINS!!!VEULENT,VRAIMENT VOIR DU MONDE , UNE FOIS,QUE S’EST LANCE,C’ESTCOMME D’ARRETER,UNTRAIN A PLEINE VITESSE
VOUS ETES PREVENU,MORLAIX, SIVENS,GAZA(Manifestations sur la france entiéres pour l’arret des bombardements),c’était rien ,du pipi de chien ,attention, à vous de voir ,après tout !!!!!!!!!
21-01-2015-17:45 : Tunis : Caïd Essebsi invité par Boueflika pour une visite officielle
21-01-2015-17:41 : Tunis : Béji Caïd Essebsi est une chance pour la Tunisie, selon le…
21-01-2015-17:46 : Tunis : Mahmoud Abbas en visite en Tunisie
Le président de la République du Congo en visite en Tunisie
Ya un colloque,une teuf de franc maçon,en afrique,on sait ,c’est qu’il y en a pas mal ,
Presque tous d’ailleurs ,ceux qui font patie de la France afrique ,NON
Ah,c’est pour ça que bouteflika,voulait rester ,ah d’accord,
Grève routiers : le mouvement pourrait s’amplifier faute de négociations avec le patronat
Après l’échec des négociations mardi soir, le mouvement de grève dans le secteur routier pourrait s’amplifier faute de négociations avec le patronat.
En effet, lors des négociations, le patronat avait proposé une augmentation de 2 %,c’est unGAG pour les salaires les plus bas de la convention collective et une augmentation de 1 % pour les cadres et agents de maîtrise alors que l’intersyndicale CGT, FO, CFTC et CFE-CGC réclamait 5% d’augmentation pour tous.
Le délégué général de la FNTR avait déclaré dans un communiqué : « Les entreprises ne sont pas en capacité d’accorder des revalorisations à hauteur de 5 %. Malheureusement, ce constat économique n’est pas partagé et on le regrette très profondément« . Du côté syndical, le secrétaire général de la CFTC Transports estime que le patronat nous a répondu par un doigt d’honneur »
Alors que l’on entame le 4e jour de grève routiers, le mouvement pourrait se durcir et le secrétaire d’Etat Alain Vidalies encourage vivement »une reprise des discussions entre partenaires sociaux pour parvenir à un accord salarial « .
Grève routiers : opération escargot, blocage de dépôts pétroliers
C’est ce dimanche que le transport routier de marchandises a entamé une grève reconductible (opération escargot, blocage de dépôts pétroliers, entrepôts de stockage…) au moins jusqu’à mardi, jour où les NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) vont débuter entre le patronat et les syndicats.
L’intersyndicale CGT, FO, CFTC et CFE-CGC qui a appellé à ce mouvement de grève revendique « une augmentation du pouvoir d’achat minimum de 100 euros par mois » , « un 13e mois« et réclame une hausse des salaires de 5% tandis que le patronat propose 1à 2% d’augmentation.
Pour le président de la FNTR, les entreprises de transport routier ne disposent pas « de marges de manœuvre suffisantes » et que les revendications de l’intersyndicale sont « en décalage avec les réalités économiques des entreprises« .
Du côté syndical, on pointe le Pacte de responsabilité, la baisse des prix du carburant ou encore le CICE ( Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi), les négociations s’annoncent difficiles…
D’après plusieurs sources syndicales, la mobilisation est forte à Marseille, en Ile de France où Bison Futé enregistre 300 kms de bouchons, dans le Nord, à Nantes, en Rhône Alpes, en Normandie…
Prenez vos précautions si vous avez prévu de voyager avec la SNCF ou Air France pour les vacances de Toussaint…
Ecotaxe : suspension du péage de transit pl, les réactions
Depuis l’annonce de la suspension sine die, ce jeudi, de l’écotaxe rebaptisé « Ségotaxe » par les professionnels du transport ou « péage de transit poids lourds » par le gouvernement, les réactions politiques fusent. Ségolène Royal a déclaré sur RMC assumer la décision de suspension de l’écotaxe « sans états d’âme » en justifiant que pour elle cette taxe n’était « ni juste, ni réaliste, ni efficace ».
Cécile Duflot, ex ministre du Logement, sur RTL « considère que c’est une erreur désastreuse. Dès qu’il s’agit de passer aux actes, il n’y a plus personne« .
Pour Jean-Paul Chanteguet, président de la commission de la mission d’information sur l’écotaxe « Cette écotaxe présentait l’avantage de procurer à l’Etat des ressources qui lui permettent de financer l’entretien des routes mais aussi le développement d’infrastructures alternatives de transport durable, comme le chemin de fer ou les voies fluviales. (…) Sans ces moyens, l’Etat n’est plus en mesure d’assurer sa responsabilité « .
Pour Manuel Valls, l’actuel Premier Ministre, c’est « une décision sage, car le dispositif était devenu incompréhensible « .
Du côté d’Ecomouv’ qui emploie 200 personnes et 130 employés des douanes à Metz, la question du maintien des emplois risque d’être au coeur de l’actualité ces prochains jours…
Transport routier-Normandie : appel à la grève le 18 janvier
C’est le 9 janvier que l’intersyndicale CGT, FO, CFTC, des Transports Routiers de Normandie a confirmé un appel à la grève dans les transports (transport routier, transport et logistique, transport de personnes…), à partir du 18 janvier 2015, dès 22h au centre routier de Mondeville, si aucun accord d’ici là n’a été trouvé sur les salaires.
L’intersyndicale CGT, FO, CFTC propose de bloquer les dépôts pétroliers et carburants, les centrales d’achats, les grands axes routiers…
Parmi les revendications de l’intersyndicale que l’on peut lire dans le communiqué daté du 19 décembre, on note : « une augmentation du pouvoir d’achat de 100 euros », « la mise en place d’une ancienneté linéaire », « l’ouverture de négociations des fins de carrière », « des mesures de protection sociale plus forte », « la mise en place d’un 13e mois » 12 millions d’euros,juste pour les yvelines ,fonds que de conseil général,j’ai pas compté bruxelle Ces aides, d’un montant total de 12 millions d’euros, bénéficient aux élèves domiciliés dans les Yvelines en formation avant BAC, âgés de moins de 21 ans à la date de la rentrée scolaire, non apprentis sous contrat de travail (sauf Classe Préparatoire à l’Apprentissage), sans condition de ressources, uniquement pour le trajet domicile/établissement scolaire.
Sincérement,le 13éme mois,c’est pas la mére à boire ,avec ce que vous touchez de bruxelle et du conseil géneral,vous allez nous faire pleurer,GAG !
Ecotaxe : les télépéages pourraient alourdir la facture de 200 millions d’euros
Le chapitre écotaxe ou péage de transit pl est loin d’être terminé depuis l’annonce de sa suspension sine die et la facture finale pourrait être salée.D’après LesEchos.fr, les télépéages pourraient alourdir la facture de l’état de 200 millions d’euros à titre d’indemnisation des « investissements consentis« .Dans un communiqué commun, les SHT (Axxes, DKV, Eurotoll, Ressa, Telepass et Total) déclarent qu’elles « prennent acte des décisions prises par l’Etat » en précisant « il est de sa responsabilité d’indemniser les SHT du préjudice subi, notamment au titre des investissements et des frais engagés ».Beaucoup d’interrogations concernant l’écotaxe restent d’actualité : que vont devenir les salariés d’Ecomouv’ ? Que vont devenir les portiques ? Quelle sera la facture finale que l’état devra verser à Ecomouv’ et finalement, les télépéages auront ils gain de cause et seront ils indemnisés ?

Encore une ,Eh,oui,Messieurs,Dames,concernés ou pas concernés,Encore une, celle la,cette gréve que le patronat aurait pu écourtée, car sortir des négociation alors que les syndicats avait fait un pas en avant et se voir fermer la porte des négo aux nez,pas cool,des transporteurs routiers ,celle là et pas des moindres, ,on a tous une bagnole,ou ;presques tous,on va tous ,bossés en général avec nos bagnoles ,ce que ,je veux dire ,c’est que cela fait des années,que ces mecs font du blé sur votre dos ,lorsque vous défendaient votre bout de gras ,et y a plus personne,quand ils suffit de mettre les salaires à niveau,inflation prévisionnelle d’après l’insee2012=2. %
2013=09% ,2014=1.1% selon la bce,et soit disant en 2015= 1.3%,c’est comme la courbe du chomage,non

demandés ces gens ,c’était simplement le droit de défendre leurs croutes ,si vous aviez fait, preuve de plus de réflexion, et de bon sens ,quand ,il était temps, tous, cela ne serait pas arrivé là.
No comment
Au moins ,certains sont solidaires en défendant leur bout de gras ,ausssi !!:
Tunivisions.net |Tunisie , Grève des transporteurs : Une …
Grève des transporteurs ~ Blog d’Algérie
Port de Béjaïa : Les transporteurs de marchandises en grève
Greve des transporteurs | Hit WestDés ce soir une gréve reconductible des poids lourds. Les syndicats réclament une revalorisation des salaires. Ils prévoient de bloquer à partir de 22h, les routes, les dépôts de pétroliers, des centrales d’achats et des sites industriels … Demain dés 5h, opérations escargots sur le périph nantais.
Décidemment !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je suis content de savoir steven seagal ,est comme ,moi,je suis ni de droite
Ni de gauche , je suis français ,lui est ni démocrates,ni républcain ,il est américain,ça me fait énormément plaisir,qu’il soit comme ça,apparemment
Il n’est le seul,à n’être qu’américains,j’ai vu une émission,ou,apparamment
Ce qu’il disait été loin d’être stupide ,et ou,il été apprécié
Les Veilleurs : les CRS dénoncent les méthodes de Valls04.07.2013
Un document du syndicat de police Alliance dénonce le traitement absurde et disproportionné que les CRS doivent infliger aux Veilleurs. Ce tract montre d’une part le ridicule de la situation, avec des policier mobilisés pour s’occuper de jeunes pacifistes immobiles et d’autre part l’atteinte à la démocratie faite par les consignes de Manuel Valls.
En France, il y a depuis plus d’un an deux poids deux mesures au niveau de la justice. Les jeunes des quartiers qui violent, volent, tuent et agressent, sont en fait des victimes d’une France raciste et il ne vont en prison qu’après une dizaine de passage devant les tribunaux. Les jeunes honnêtes et convaincus qu’un enfant à besoin d’un papa et d’une maman (autant dire des fachos homophobes, ou cathos intégristes) se font arrêter arbitrairement et maltraiter par la police.
Alors que chaque jour les Français sont confrontés au manque d’effectifs de la police, Manuel Valls et Christiane Taubira envoient des CRS par pleins camions, pour intimider les opposants politiques à leur Meilleur des mondes.
Le meilleur exemple n’est-il pas le soir de la célébration du titre du PSG, où le préfet de police de Paris était à la gare de Lyon pour « protéger » Valls et Taubira contre une centaine de manifestants opposés au mariage pour tous, assisté par des centaines de policiers, pendant que la place de la Concorde était prise d’assaut par de hordes de « jeunes victimes » qui saccageaient tout, devant des forces de police pas assez nombreuses et débordées.
Les policiers voudraient juste pouvoir faire leur travail normalement : s’occuper des vrais délinquants et non pas faire la police politique de Valls et Taubira. Un document qui se passe de commentaire :

Les Veilleurs : les CRS dénoncent les méthodes de Valls …

Voici ,Messieurs Dames,ce que Mme Taubira ,veut faire voter ,soi disant pour des groupes dit terroristes ,n’importe quel français(e) étant soupçonné(e) d’étre un(e) terroriste même par délation volontairement pour nuire à quelqu’un,plus exactement,cela,lui ou celle ,qui ne vous plait pas
Vous prenez 3 ,4 photos de la personne à qui ,vous avez donnez rendez vous au préhalable avec un ,ou ,deux magrébins,de préférence ,vous allez au commissariat,le plus proche de chez vous,et vous portez plainte ,et l’affaire est dans le sac,si je me trompe,je ne suis pas très loin ,c’est
Les nouvelles mesures de lutte contre le terrorisme que doit proposer le Gouvernement iront-elles jusqu’à étendre la censure sur simple ordre du ministère de l’intérieur aux sites racistes et antisémites, et par extension fâcheuse aux sites antisionistes ?

Christiane Taubira va bloquer les sites « antisionistes » sans passer par un juge ,WOAW ,Quelles liberté d’expression .

Pourtant ministre de la justice, Christiane Taubira a proposé que les mesures de blocage ordonnées sans le contrôle d’un juge soient étendues aux sites racistes et antisémites, depuis une liste fixée par le ministère de l’intérieur. Or pour Manuel Valls, les discours antisionistes qui critiquent Israël sont indissociables des discours antisémites. Attention, danger.
Les nouvelles mesures de lutte contre le terrorisme que doit proposer le Gouvernement iront-elles jusqu’à étendre la censure sur simple ordre du ministère de l’intérieur aux sites racistes et antisémites, et par extension fâcheuse aux sites antisionistes ? La question est plus que jamais d’actualité après le communiqué publié vendredi par la ministre de la Justice Christiane Taubira, qui a présenté à l’Ecole Nationale de Magistrature ses propositions de « lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations« .GAGs,
Selon le communiqué, Mme Taubira a proposé — ce qui est un comble s’agissant d’une garde des Sceaux et ce qui contredit ses positions de l’été dernier,normale,je vais dans le sens du vent ! — de « confier à l’autorité administrative la possibilité de bloquer les sites et messages de haine raciste ou antisémite », c’est-à-dire d’étendre à ces délits les mesures de censure policière prévues pour l’apologie du terrorisme et la pédopornographie. Il s’agirait de confier au ministère de l’intérieur le soin d’établir les listes de sites à bloquer sans contrôle de leur illégalité par un magistrat.
Or l’on sait que le Premier ministre Manuel Valls a une vision particulièrement large de ce qu’est l’antisémitisme, puisqu’il y inclut non seulement la haine à l’encontre des Juifs, ce qui ne fait pas débat, mais aussi désormais les discours les plus virulents et systématiques contre la politique interne ou étrangère d’Israël, et contre les personnalités dites « sionistes » qui la soutiennent. La frontière n’est certes pas toujours simple à établir entre l’antisionisme et l’antisémitisme, surtout lorsque le premier sert de faux-nez au second, mais la distinction reste absolument nécessaire en démocratie, et ne peut pas être confiée à l’Etat.
Manuel Valls avait exprimé une première fois la confusion des genres dans un discours incroyable prononcé au Trocadéro le 19 mars 2014, lors d’un rassemblement organisé par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF). « Cet antisémitisme, et c’est la nouveauté, se nourrit de la haine d’Israël. Il se nourrit de l’antisionisme », avait-il déclaré. « Parce que l’antisionisme, c’est la porte ouverte à l’antisémitisme. Parce que la mise en cause de l’Etat d’Israël, (…) basée sur l’antisionisme, c’est l’antisémitisme d’aujourd’hui. C’est pour cela qu’il faut être d’une très grande détermination ».
« Nous devons faire corps pour combattre cet antisémitisme nouveau, qui se nourrit de l’antisionisme, qui se déverse sur la toile et sur l’Internet. Il nous faut réfléchir, il nous faut travailler, il faut si c’est nécessaire, légiférer », avait-il ajouté.
Un an plus tard, Manuel Valls n’a pas obtenu grand chose sur le front du combat contre les sites antisionistes, malgré l’engagement verbal de François Hollande. « Votre gouvernement doit parler d’une voix plus ferme sur ces sujets », avait intimé le président du CRIF Roger Cuckierman face au président de la République, qui lui avait répondu qu’en effet, « si nous arrivons à lutter contre les images pédophiles, nous devons aussi réussir à lutter contre les messages délibérément racistes et antisémites ».
Mais les attentats commis contre Charlie Hebdo et contre l’épicerie juive de Vincennes ont remis le sujet de la confusion de l’antisémitisme et de l’antisionisme sur le devant de la scène. Manuel Valls a pu profiter des tristes événements pour rappeler sa position. « L’antisémitisme, le racisme, les actes anti-chrétiens sont des délits. Il y a un an face à Dieudonné, je me suis senti un peu seul », a-il déploré dès le samedi 10 janvier, au lendemain de l’opération menée avec succès contre les frères Kouachi et Amedy Coulibaly.
La tentation de censurer les discours antisionistes (dont il faut rappeler et marteler qu’ils sont absolument légaux en ce qu’ils se contentent de contester une politique pour ce qu’elle produit et non un peuple pour ce qu’il est) n’est pas nouvelle, ni une exclusivité de Manuel Valls. En juillet 2013, l’ancien ministre et actuel député UMP Frédéric Lefebvre avait dit vouloir « éradiquer la propagande antisioniste » sur Internet.
Tant que la justice reste garante de la nécessaire distinction entre antisionisme et antisémitisme, ces discours politiques restent sans grande conséquence. Cependant si la proposition de Christiane Taubira de confier au ministère de l’intérieur le soin de qualifier lui-même les sites qu’il estime être antisémites, et d’en ordonner le blocage immédiat, le risque d’une dérive attentatoire à la liberté d’expression devient extrêmement fort.
Boehner invite Netanyahu devant le Congrès sur l’Iran, après Obama menace de veto
House Speaker John Boehner a annoncé mercredi qu’il invite les premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à l’adresse Congrès le mois prochain sur la menace de l’Iran, dans une forte réprimande pour le président Obama.
Les invitations sont généralement coordonnées avec la maison blanche et le département d’Etat, mais celui-ci ne l’était pas. Bureau du Président de la maison, a déclaré que Nétanyahou sera invité à prendre la parole devant une session conjointe du Congrès le 11 février. L’invitation intervient alors que les législateurs peser législation, soutenue par les républicains et certains démocrates, de tee plus de sanctions contre l’Iran en cas d’échec des négociations réduire le programme d’enrichissement nucléaire du pays.
Obama a promis mardi au cours de son état de l’Union d’opposer son veto à ces textes. Mais Boehner signalé qu’il veut Netanyahu pour expliquer les enjeux du débat, qu’il s’est engagé à aller de l’avant avec la législation.
« Le premier ministre Netanyahu est un grand ami de notre pays, et cette invitation s’accompagne notre engagement indéfectible envers la sécurité et le bien-être de son peuple, » Boehner a déclaré dans un communiqué. « En cette période de défi, je demande le premier ministre à l’adresse Congrès sur les menaces graves radicale de l’Islam et de l’Iran posent pour notre sécurité et notre mode de vie. »
Critiques d’Obama et de sa politique étrangère disent que le Président n’a pas réussi à maintenir des liens étroits en Israël, un allié de longue date aux États-Unis et un pays clé en assurant la stabilité du Moyen-Orient. Parmi leurs préoccupations sont que l’administration Obama n’a pas fait assez pour freiner la poursuite présumée de l’Iran d’une arme nucléaire.
Dans son Etat de l’Union, Obama a mis en garde ce paramètre législation éventuelle de nouvelles sanctions seraient « tous sauf la »garantie que la diplomatie échoue.
Mais Boehner a dit aux membres de la Conférence de la maison GOP mercredi matin: « le Président nous a avertis ne pas à aller de l’avant avec des sanctions contre l’Iran, un sponsor de l’état de terreur. Son message exact nous disait: « Hold your fire. » Il attend de nous rester les bras croisés et ne rien faire alors qu’il coupe une mauvaise affaire avec l’Iran. Deux mots: ‘ enfer aucun ‘. »
Il a dit: « Nous allons envoyer un message clair à la maison blanche – et le monde – au sujet de notre engagement envers Israël et nos alliés. »
Mis à part le projet de loi de sanctions, un Comité du Sénat examinait un projet de loi distinct mercredi qui donnerait Congrès un vote sur un accord nucléaire.
Les Etats-Unis et les cinq autres puissances mondiales ont atteint un accord provisoire avec l’Iran. Les pays tentent de parvenir à un accord final avant le 15 juin.
Si Netanyahu ait accepté l’invitation, il serait sa troisième comparution devant une session conjointe du Congrès et son deuxième au cours de la présidence de Boehner.
Ses adresses antérieures étaient en juillet 1996 et mai 2011. Autres premiers ministres israéliens, à l’adresse Congrès incluent Ehud Olmert, Shimon Peres et Yitzhak Rabin, selon le Bureau de Boehner.

Journalisme et presse aux États-unis aujourd’hui: triste bilan
par Michael I. Niman
Plusieurs grands quotidiens ont fait faillite aux Etats-Unis sans être remplacés. Ce mouvement ne semble pas devoir s’arrêter. Faut-il craindre la fin du journalisme professionnel et s’en lamenter ou, au contraire, se réjouir de la mort d’un modèle économique qui, depuis des décennies, a privilégié la rentabilité et le profit sur l’investigation et la contestation.
Les journaux zombis disparaissent pour de bon ! La mort cérébrale des journaux est survenue il y a une génération, dorénavant les corps suivent…
Les chroniques nécrologiques des journaux imprimés ou télévisés font état d’un dépérissement généralisé de la presse et du négoce du journalisme : les grands journaux des Etats-Unis sombrent dans le chaos financier, quelques-uns ont fermé leurs portes et les autres réduisent leur personnel. Le Wall Street Journal et le Los Angeles Times se sont serré la ceinture au maximum, réduisant jusqu’à leurs locaux. Le Detroit News/Free Press et Seattle Post-Intelligencer privilégient leur sites internet par rapport à l’édition papier.
Parmi ceux qui ont carrément fermé, figurent le Rocky Mountain News, avec 150 ans d’ancienneté, à Denver ; le Cincinnati Post, 128 ans, dans le Cincinnati ; et l’Albuquerque Tribune, 87 ans. Leur nom s’ajoute à la liste gravée dans la pierre tombale de l’industrie de l’information. Pour notre part, comme nous le constatons depuis un certain temps dans nos propres journaux, la nouvelle de l’effondrement du journalisme ne date pas d’hier.
Les journaux connaissent depuis pas mal de temps une mort cérébrale, et leurs corps de zombis finissent par les escorter. Je sais que cela peut paraître cruel et susciter la colère des amateurs de mots croisés et de coupons publicitaires à découper —et ils sont légions—, mais il s’impose de s’interroger sur le phénomène et d’en retracer l’histoire.
L’appât du gain et la convoitise ont tué les grands quotidiens(,c’est ce qui nous pend au nez)
(A moins qu’une chose ne soit réellement possible !)
La cause du collapsus de l’industrie journalistique est à rechercher dans sa perte de diversité. Le modèle du monopole a dominé l’industrie vers le milieu du XXème siècle. Dans presque toutes les villes des Etats-Unis, il y avait un quotidien dominant, soutenu par une économie de plus en plus puissante qui faisait une concurrence acharnée aux autres. A la fin du siècle, il ne restait qu’un seul journal local dans environ 98 % des villes étasuniennes.
Les monopoles menaçaient la démocratie, et les quotidiens sont devenus des gardiens des nouvelles régionales dont le contrôle permettait de dominer la politique locale et de s’arroger un pouvoir illimité. Ceux des politiques qui ont affronté le quotidien local n’y ont pas survécu, en termes de carrière. Et les coûts de la publicité ont grimpé, au point de menacer l’existence même des petites entreprises en difficulté.
Avec les monopoles régionaux, les journaux produisaient des bénéfices de plus de 10 % au profit des investisseurs de Wall Street et devenaient ainsi une des industries les plus rentables de la nation. Mais, du même coup, ils tuaient le « romantisme » du jeune reporter à la chasse des nouvelles « à servir chaud » et qui avait pour vocation de lutter contre la corruption, de faire des « scoops » et de sauver la démocratie. Les journaux produisent des bénéfices et, pour cette raison tombent sous la coupe de monopoles qui en font des outils dont la mission n’est plus d’informer, d’éduquer ou de faire campagne, mais, simplement, de rapporter de l’argent.
Le modèle du monopole a apporté à la presse sa saison de vaches grasses, mais elle fut éphémère, parce qu’à force de faire du profit les éditeurs sont devenus arrogants, jugeant que leurs bénéfices étaient un droit plutôt que le fruit du travail. Sans compétiteurs, ils ont licencié du personnel, même en période de prospérité. Puisque l’objectif était de faire de plus en plus d’argent, il suffisait de remplacer par des informations génériques l’enquête sur telle ou telle situation locale, aussi les journaux ont-ils perdu toute signification en tant que source d’information locale.

Les meilleurs chercheurs au monde en locomotion équine sont …
http://www.chevaux-haute-normandie.com/…/les-meilleurs-chercheurs-monde-locomotion.

POUR INFOS
L’histoire de la médecine vétérinaire – Encyclopédie …
Comme quoi,au niveau des CHEVAUX(des bourrins ),les arabes au moyen age ,avaient pigés un bon nombre de trucs sur l’art de soigner les animaux et aussi les gens .Au Moyen âge
, la vétérinaire, absolument stationnaire en Europe
occidentale, eût sombré dans l’empirisme le plus grossier et la plus noire superstition, si l’école arabe n’avait conservé les notions qui lui étaient venues de l’Asie et de la Grèce
. Très versés dans l’agriculture et l’horticulture, passionnément épris du cheval, qui était chez eux objet de vénération, les Arabes ont poussé très loin les méthodes d’élevage, de reproduction des équidés
, l’étude de leurs maladies et des moyens d’y remédier;
occidentale, eût sombré dans l’empirisme le plus grossier et la plus noire superstition, si l’école arabe n’avait conservé les notions qui lui étaient venues de l’Asie et de la Grèce
. Très versés dans l’agriculture et l’horticulture, passionnément épris du cheval, qui était chez eux objet de vénération, les Arabes ont poussé très loin les méthodes d’élevage, de reproduction des équidés
, l’étude de leurs maladies et des moyens d’y remédier;
Bourgelat (,d’où y v’nait déjà ,rappeler moi) ne dota pas seulement la France
de vétérinaires beaucoup plus capables, il attira, dès le début, des élèves du Danemark
, de la Suisse
, de la Suède
, de la Prusse
, de l’Autriche
, de la Sardaigne, etc.

.. A partir de la Renaissance
, l’impulsion due à la découverte de l’imprimerie, le goût des recherches anatomiques, l’observation plus judicieuse des malades, l’abandon plus accusé des pratiques superstitieuses pour l’emploi d’une thérapeutique plus rationnelle, engendrent, surtout en France
, en Italie
, en Allemagne
et en Angleterre
, des oeuvres sérieuses qui préparent peu à peu la médecine vétérinaire à entrer dans sa phase vraiment scientifique
Ne voulant pas lutter contre le communautarisme ,maintenant on veut nous obligeaient la loi du CRIF ,d’Israël , de l’extrémisme religieux juif ! Voici maintenant que nos politiques se prennent pour des dieux ,des donneurs de leçons ! Après le terrorisme, les sites antisionistes bientôt bloqués sans juge ?
Lire la suite de Article : Taubira Vs Liberté d’expression

Pour infos
La Constitution des Etats-Unis (Texte en français), PDF 337 KB
Aux Etats-Unis, la très longue histoire des brutalités policières
La scène a été filmée par un témoin. « Je ne peux plus respirer », répète Eric Garner, au sol, alors qu’un policier lui serre la gorge. Ce seront les derniers mots de cet homme noir accusé de vendre des cigarettes de contrebande. Le policier, lui, n’a pas été inculpé ; ainsi en a décidé un grand jury, mercredi 3 décembre. Une décision qui a fait descendre des centaines de New Yorkais dans la rue pour protester contre ce qu’ils estiment être une énième bavure policière impunie.
En août, c’était un adolescent, noir lui aussi, qui avait été abattu par un policier à Ferguson, dans le Missouri. La mort de Michael Brown avait suscité de violentes confrontations entre les manifestants et les forces de l’ordre, tout comme la décision du grand jury de ne pas poursuivre le policier auteur des tirs. Et à Cleveland, la semaine passée, c’est un enfant de douze ans, Tamir Rice, qui a été tué par la police.
Trois éléments sont utiles pour comprendre l’indignation et l’émotion suscitées par ces évènements. D’une part, loin d’être isolé, ce drame s’ajoute à une longue liste de violences policières. D’autre part, on assiste depuis une vingtaine d’années à une militarisation de plus en plus importante des policiers poussée par une puissante industrie de la défense. Enfin, tout cela a lieu dans une Amérique qui peine à éradiquer un racisme systémique et où les préjugés sont tenaces.
A vous de voir
Heureusement que tous les flics aux états unies ne sont pas comme ça
La liste est longue. La mémoire collective se souvient évidemment de l’affaire Rodney King, cet homme noir passé à tabac en 1991 par des policiers dont l’acquittement avait déclenché de violentes émeutes. Lui n’en est pas mort. Mais, pour de nombreux autres Noirs aux Etats-Unis, innocents, non armés, l’usage excessif de la force tue.
Jonathan Ferrell, Noir, 24 ans, Charlotte, Caroline du Nord
Blessé dans un accident de voiture et ensanglanté, il sonne chez une dame pour demander de l’aide. Elle prend peur et appelle la police. L’agent Randall Kerrick lui tire dessus douze fois, dix balles l’atteignent. Il n’était pas armé.
Ramarley Graham, Noir, 18 ans, New York
Suspecté de détenir de la marijuana, poursuivi jusqu’à l’appartement de sa grand-mère où les policiers pénètrent sans mandat et l’abattent d’une balle dans la poitrine devant son petit frère de 6 ans. Il n’était pas armé.
Tarika Wilson, Noire, 26 ans, Lima, Ohio
A la recherche de son compagnon, une unité spéciale (SWAT) pénètre dans la maison de Tarika Wilson où elle est abattue. Son fils de 15 mois, qu’elle tenait dans les bras, est blessé. Elle n’était pas armée.
Aux quelques centaines d’homicides commis par des policiers chaque année, 497 rien qu’en 2009 selon les estimations de l’American Civil Liberties Union (ACLU), il faut opposer le fait que, très souvent, quel que soit le degré d’excès d’usage de la force, les responsables sont acquittés. Quand ils ont été mis en examen.
Andy Lopez, 13 ans, Hispanique, Santa Rosa, Californie
L’adolescent a été surpris dans une allée avec une arme en plastique. L’officier Gelhaus a tiré huit balles en l’espace de six secondes, dont sept ont atteint Andy Lopez. Aucune charge n’a été retenue.
Sean Bell, Noir, 23 ans, New York
Au petit matin de son mariage, Sean Bell et deux amis sortent d’un club. Leur voiture, poursuivie par la police, est à l’arrêt lorsque les officiers déchargent cinquante balles. Quatre balles tuent Sean Bell. Ses amis survivent à dix-neuf et trois balles respectivement. Trois des cinq policiers ont été jugés pour homicide et mise en danger. Ils ont été reconnus non coupables.
Amadou Diallo, Noir, 23 ans, New York
Confondu avec un violeur recherché, Amadou Diallo est abattu devant chez lui par quatre policiers en civil alors qu’il leur tendait ses papiers d’identité pour s’identifier. Il est touché par dix-neuf des quarante-et-une balles tirées. Les quatre policiers sont acquittés.
Parfois, sous la pression de l’opinion publique ou d’un contexte politique particulier, les policiers sont condamnés. La lourdeur des peines est variable.
Oscar Grant, 22 ans, Noir, Oakland, Californie
Arrêté avec plusieurs autres personnes sur le quai de la station Fruitvale, Oscar Grant était menotté et à plat ventre quand l’officier Mehserle lui a tiré dessus, dans le dos, expliquant plus tard qu’il a confondu son arme et son Taser. La scène a été filmée par de nombreux témoins. Mehserle a été reconnu coupable d’homicide involontaire et condamné à deux ans de prison.
Kathryn Johnston, 92 ans, Noire, Atlanta, Géorgie
Probablement sur de fausses informations, une unité spéciale de police envahit la maison de Kathryn Johnston à la recherche de drogue. Effrayée, elle tire un coup de feu avec un vieux pistolet, ne blessant personne. Les policiers répliquent en déchargeant trente-neuf balles, dont six atteignent la vieille dame. Mourante, elle est menottée à son lit. Les policiers tentent plus tard de maquiller la scène, cachent de la drogue chez elle et demandent à un informateur un faux témoignage. Trois officiers ont été condamnés à dix, six et cinq ans de prison pour différents chefs d’accusation : homicide volontaire, faux témoignage, parjure.
Abner Louima, 30 ans, Noir, New York
Après une bagarre entre deux femmes, dans laquelle lui et plusieurs hommes interviennent, la police arrive. Elle arrête Abner Louima sur la fausse accusation d’un coup porté à l’officier Volpe. Dans la voiture, les policiers le frappent avec leurs poings et leurs radios. Au commissariat, les violences se poursuivent, jusqu’au viol lors duquel Abner Louima a les mains menottées dans le dos. Il est resté hospitalisé deux mois. Justin Volpe a été condamné à trente ans de prison pour avoir enfreint les droits civiques de Louima, pour obstruction à la justice et faux témoignage. Charles Schwarz a été condamné à quinze ans de prison pour avoir aidé Volpe lors du viol.
La militarisation de la police et l’usage excessif de la force
4,3 milliards de dollars transférés par le ministère de la défense à la police, en équipements militaires et paramilitaires, entre 1990 et 2012, selon le rapport de l’ACLU sur la militarisation de la police
Que plus de 500 agences de police aient reçu un véhicule blindé au cours de l’année 2011-2012 pose question sur la nécessité de tels équipements conçus pour des zones de combats militaires, mais aussi sur les intérêts commerciaux et financiers de cette politique. Ainsi Lockheed Martin, fabricant d’armes, recevrait chaque année 29 milliards de dollars du Pentagone, selon William Hartung, expert en sécurité, et emploie près de 130 000 personnes. On peut aussi citer l’entreprise ATK, principal fournisseur de munitions de petit calibre, dont le chiffre d’affaires atteint 2,9 milliards de dollars et qui est basée dans le Missouri.
Depuis les années 1980, les unités spéciales d’intervention (SWAT), équivalent du GIGN en France, se sont développées à un point tel que Peter Kraska, professeur à l’université Eastern Kentucky estime que plus de 80 % des villes de plus de 25 000 habitants en possèdent une. Il estime aussi que ces unités, créées pour gérer des situations à haut risque telles que les prises d’otages, sont désormais déployées plus de 50 000 fois par an (contre 3 000 en 1980). Lourdement armées et dotées d’un véritable arsenal militaire, ces unités sont en fait largement utilisées dans le cadre d’opérations de faible intensité, comme l’exécution de mandats de perquisition. L’effet de terreur produit lors de leurs interventions touche de façon disproportionnée les minorités, au premier rang desquelles, les Noirs

Pourtant, comme le montre l’exemple de Ferguson, le suréquipement accroît les violences et les risques, tant pour les policiers que pour les citoyens, en encourageant les policiers à adopter des comportements de militaires chargés de combattre un ennemi intérieur, au lieu de protéger et de servir la population. Par ailleurs, casqués et méconnaissables, les policiers sont déshumanisés et s’exposent à des réactions plus hostiles.
La question raciale en toile de fond
Les préjugés et stéréotypes raciaux permettent de comprendre comment un policier armé peut se sentir menacé par un adolescent innocent et non armé, en l’occurrence Michael Brown, au point de lui tirer dessus à six reprises, dont deux dans la tête. Un certain nombre de stigmates associés à la figure du délinquant structurent le travail des policiers. Ainsi, en 2008, les conducteurs noirs avaient trois fois plus de risques d’être fouillés lors d’un contrôle routier (12,3 %) que les Blancs (3,9 %) selon un rapport du département de la justice.
72 % des villes où la population noire représente au moins 5% de la population totale connaissent une sous-représentation des Noirs dans les effectifs de la police par rapport aux Blancs. Dans ce contexte, les contrôles au faciès effectués quotidiennement dans les quartiers où vivent les minorités – la ségrégation résidentielle reste largement dominante – entament les relations entre les policiers et les minorités, en particulier les jeunes hommes noirs et latinos.
Trayvon Martin, Noir, 17 ans, Sanford, Floride
Abattu dans la rue par un vigile qui le suspectait de vouloir commettre un cambriolage parce qu’il portait un pull à capuche. Il n’était pas armé. Un paquet de bonbons avait été retrouvé dans sa poche.
La « déshumanisation » des enfants et adolescents noirs, selon une étude récente publiée par l’Association américaine de psychologie, explique les disparités raciales dans les condamnations ainsi que l’usage disproportionné de la force à leur encontre. Ainsi, les enfants noirs sont systématiquement perçus comme plus âgés (4,5 ans en moyenne). Cela a pour conséquence que les enfants noirs ont dix-huit fois plus de risques d’être jugés comme des adultes que les enfants blancs. Une fois en prison, les enfants jugés comme des adultes ont deux fois plus de risques de subir des violences de la part d’un gardien, cinq fois plus de risques d’être agressés sexuellement et ont huit fois plus de risques de se suicider.
La politique d’incarcération massive menée depuis quatre décennies, principalement dans le cadre d’une guerre contre la drogue, a ainsi majoritairement affecté les Noirs qui connaissent des taux d’incarcération supérieurs et des peines plus longues. Ainsi, pour deux Américains blancs, onze Américains noirs sont incarcérés.
Les conséquences sont aussi politiques et démocratiques. En 2010, 2,2 millions de Noirs américains ont perdu leur droit de vote lors de leur condamnation pénale.
Sources
• › Atiba Goff P., Jackson M., Culotta C. M., Di Tomasso N. et Lewis Di Leone, « The essence of innocence : Consequences of dehumanizing black children », Journal of Personality and Social Psychology, 2014, vol. 106, pp. 526-545.
• › Lee C., « But I thought he had a gun ; Race and police use of deadly force », George Washington Law Faculty Publications, 2004, 51 p.
• › Eith C. et Durose M., « Contacts between Police and the Public, 2008 », US Department of Justice, octobre 2011.
• › American Civil Liberties Union (ACLU), War Comes Home, The excessive militarization of American policing, 2014.
• › Burch A., « Arrested-related Deaths, 2003-2009 – Statistical Tables », US Department of Justice,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s