le 0901205C

Bonjour à tous,

INTERNATIONALE :
DES PRIEURS DE SIONS(PRIEURE DE SION) ,LES TEMPLIERS ,LES FRANCS MACONS,FRANC-MACONNERIE,LA LIGUE DES NATIONS,LE CFR ,LA COMMISION TRILATERAL DE 1973 ,CELA , NOUS VOUS RAPPELLE RIEN
On se tuent à la tache, pour que des glandus se paluchent une fois avec la GAUCHE et une fois avec la DROITE
si, j’avais su tous ça ,cela ,m’étonnerait fort que moi, mon cousin, et les autres ont auraient distribués des tracts pour SOS RACISME /MRAP EN 1980 ,81 ,82.
, Et Regarder la vidéo sur Daily ISRAEL : RACISME ANTI-AFRICAINS « FIER D’ETRE RACISTES… »
LES ROTSCHILDS ,LA DETTE DE LA France 2000 Milliards d’€’
Au Fait ,Est-ce ,normal, qu’un partie( Français en l’occurrence) n’est aucun prêt pour préparer sa campagne d( en l’occurrence)par son pays, NON .
Jouer avec la crédulité des gens, NOT IN MY NAME, et JE SUIS CHARLIE en autre , c’est abjecte.
Pour rappel
Ce que j’aime bien ,c’est que valls et hollande, PS , ,et l’UMP, donc (UNION DES MENTEURS PATENTES )trouve le moyen de faire une réunion de crise ,sans invité MARINE LEPEN, nous savions que vous étiez mauvais ,mais là,vous l’avez démontré,cela dit,que ,vous l’invitiez, ou ,non ,cela ne changera rien ,faites vos 2 piges et barrez vous ,laissez ,ceux qui sont capables.
AAAHHH pratique ,comme au world Trade center,,c’était soit disant ,BEN LADEN,c’était le mossad ,je crois et à BOSTON ,musulmans tchétchène, pas de preuves ,mais des présomptions sur la CIA , , parce que ,certains ne veulent pas aidées le peuple syrien ,qui arrivent par bateaux épaves en Italie ;pour l’Ukraine ,l’ue n’a pas bougé,pour la Syrie ,l’ue ne veut pas bouger,elle sert à quoi ? Mais ,au gouvernement, ils ont l’ habitude de Jouer avec la crédulité des gens ,il me semble , de passer des lois ,qui arrange ,Tel ou Tel ministre ,ou députées/sénateurs, BEN QUOI……….c’est vrai, dont l’affaire BYGMALION, je présume, ou BISMUTH peut être ,je ne sais pas ,je suppute, mais ça, c’était avant; peut être aussi à ROYBON, ND des GLANDES j’étais en train de penser sachant, que comme d’habitude ,les 2 personnes, les 2 frères Saïd et Chérif Kouachi
faisaient partis d’une cité est sont donc, issus des cités, comme par hasard, donc, si je comprends bien ,si t’es musulmans, noir de préférence,(c’est bien connu les juifs adorent les noirs,) et que tu as entre 20 et 30 ans, issue des cités, sans travail ,tu risque d’être pris pour un terroriste, par contre si, tu es juif.et , tu as entre 20 et 30 ans, tu peux faire ce que tu veux vols, agressions, viols etc.…. !par contre si la personne, ou ils te chopent ,il n y aura personne pour t’aider, à se demander pourquoi !faudra demander à tes ainés, c’est dingue ,le nombre de personnes ,qi regarderont ailleurs AH, Pour le reste de la population française si vous êtes ,un peu bronzé ,ou tanner par le soleil, genre : marins pécheurs, ou agriculteurs en séjour à PARIS ,ou ,ailleurs éviter les emmerdes rester chez vous pour l’instant, supposez, que des gens ayant plein de pouvoir, quand je dis plein ,c’est plein,
Chronologies des faits ,MERAH ,qui a été ,vachement aidé pat la DCRI,ouai,ouai,il avait même le téléphone d’un keuf ,dans sa poche bref, soit disant attentats, mars 2012, soit disant attentat au musée juif de Bruxelle ,le 30 mai , ,miaou,DIJON ,une personne ,à Dijon à foncer sur 10 personnes environ en voiture,il aurait crié ALLAH OUHAKBAR dans sa voiture ,quelqu’uns l’ont entendus ,comme par hasard, il y a eut un accident similaire ,il y a15 jours en Israë(à TEL AVIV),le 23/12/2014, Un homme d’une vingtaine d’années a attaqué trois policiers au couteau Un homme d’une vingtaine d’années a attaqué trois policiers au couteau à Joué-lès-Tours, en Indre-et-Loire.,le 21/12014,là apparemment ;il a crié ALLAH ?OUHAKBAR ,soit disant ,mais personne ne l’a entendu ,avant ,il y avait l’histoire FILLON ,JOUYET

C’est Mahmoud Jibril, l’ancien Premier ministre du gouvernement de transition et président du Conseil exécutif du Conseil national de transition libyen qui est revenu sur le mystère qui entoure toujours la mort de Mouammar Kadhafi, à la télévision égyptienne. L’homme affirme que l’ancien chef d’Etat libyen a été assassiné par un agent secret engagé par Sarkozy.
EURO: LA GRÈCE VA FAIRE DÉFAUT. LE FMI RECONNAÎT S’ÊTRE TROMPÉ ET ACCUSE L’UE ET LA BCE
Le FMI reconnaît des erreurs sur la Grèce et met en cause la Troïka : UE, BCE, FMI ,mais ,bien sur, il faut un bouc émissaire
En attendant, ils payent, heureusement, que ,vous avez fait des études ,cela aurait été dommage
Les abattoirs AIM placés en redressement judiciaire, près de 600 emplois menacés
AIM ,600 emplois, on s’en fout ,on a le notre,dans lequel ,on en rame pas une
Loi macron

on n’enveut pas,c’est dingue ,ça !!! cela va étre comme Comme l’écotaxe,le travail le dimanche,le statut SNCF européen ,ROYBON ,ND des glandes,le pire ,c’est que cette loi fouurre tout,90,balladur ,n’en voulait pas ,même passée à la moulinette ,de toute façon,si elle passe,elle sera virée dans 2 ans.

Pour rappel,sarko,et sa clique de magouilleur VALLS est de dans: à (54,67 % de NON) au Référendum ,ratification du traité de LISBONNE)
Pourquoi la ratification du traité de Lisbonne nécessite-t-elle de modifier la Constitution française?
Merci SARKO’Et après,vous voulez faire confiance à un juif,Comment faire un gosse dans le dos,c’est dûr,il y en a ,qui y arrive
6 et 7 février 2008: Vote sur la ratification du traité par les deux assemblées
Le projet de loi constitutionnelle visant à réformer la Constitution en vue de ratifier le traité de Lisbonne a été présenté en Conseil des ministres le 3 janvier dernier. Les pouvoirs accrus du Parlement français prévus par le traité et les transferts de souveraineté engendrés par l’extension du vote à la majorité qualifiée au Conseil nécessitent cette révision.

Développements récents et prochaines étapes :
• 13 décembre 2007 : Signature du traité de Lisbonne par les États membres
• 20 décembre 2007 : Décision du Conseil constitutionnel relative à la compatibilité du traité avec la Constitution française
• 3 janvier 2008: Présentation du projet de loi constitutionnelle au Conseil des ministres
• 15 janvier 2008: Début des débats sur le traité à l’Assemblée nationale
• 4 février 2008: Réunion du Congrès
• 6 et 7 février 2008: Vote sur la ratification du traité par les deux assemblées
En bref :
Le gouvernement réussira-t-il à convaincre les 3/5 des parlementaires de voter en faveur de la révision constitutionnelle, nécessaire à la ratification du traité de Lisbonne? Si la direction du Parti socialiste a déclaré qu’elle approuverait le texte, bon nombre de parlementaires socialistes, communistes ou encore souverainistes, sont aujourd’hui opposés à l’entrée en vigueur du texte (Lire EurActiv.fr 04/12/2007)
La partie n’est donc pas totalement gagnée pour le gouvernement. La Garde des Sceaux, Rachida Dati, a cependant présenté comme prévu, jeudi 3 janvier, en conseil des ministres, le projet de loi constitutionnelle modifiant le titre XV de la Constitution, aujourd’hui non conforme au traité de Lisbonne. Ce projet de loi fait suite à la décision rendue le 20 décembre 2007 par le Conseil constitutionnel.
Selon ce dernier, différents aspects du traité nécessitent de réviser la Constitution :
Compétences et fonctionnement de l’Union : Certaines dispositions du traité reprennent celles de l’ancien projet de Constitution que le Conseil constitutionnel avait déjà jugées contraires à la Constitution en 2004 (2004-505 DC). Il s’agit notamment des dispositions relatives à des matières régaliennes, telles que « l’espace de liberté, de sécurité et de justice » et celles concernant « la politique étrangère et de sécurité commune ».
Ces matières relèveront désormais de la majorité qualifiée, et non plus de l’unanimité du Conseil des ministres de l’UE. Cela affecte « les conditions essentielles d’exercice de la souveraineté nationale » et nécessite donc de réaménager les modalités d’exercice de compétences déjà transférées à l’UE.
Le rôle du Parlement français : Le traité de Lisbonne reconnaît des prérogatives nouvelles à l’Assemblé nationale et au Sénat. Le texte ajoute en effet deux articles 88-6 et 88-7 à la Constitution.
L’article 88-6 définit les conditions dans lesquelles chaque assemblée pourra s’assurer du respect par les institutions de l’UE du principe de subsidiarité. Rendus destinataires de certains projets d’actes, l’Assemblée nationale et le Sénat pourront chacun adopter et adresser aux présidents des institutions européennes un avis motivé indiquant les raisons pour lesquelles le principe de subsidiarité pourrait être ignoré. Chaque Assemblée pourra, en outre, saisir la Cour de justice de l’UE d’un recours contre un acte adopté qu’elle estimerait contraire au principe de subsidiarité.
L’article 88-7 organise la procédure permettant au Parlement, par le vote d’une motion adoptée en termes identiques par les deux assemblées, de faire opposition à la modification des règles d’adoption de certains actes européens dans les cas prévus par les traités.
,si,c’est çà,çà coute pas très cher
AIM ,600 emplois, on s’en fout ,on a le notre,dans lequel ,on en rame pas une
La vidéo nous permet de mieux appréhender la réalité de la Tchétchénie, depuis le conflit des années 1990 à nos jours. Les médias mainstream nous présentent la deuxième guerre de Tchétchénie (1999-2002) comme une agression de la Russie contre un Etat musulman, la réalité est toute autre.En effet, tout comme ce qui se passe aujourd’hui en Syrie, les Etats-Unis et leurs alliés saoudiens y avaient fomenté une insurrection terroriste wahhabite afin d’anéantir la Russie et de lui faire subir le sort de la Yougoslavie. Lorsque, en 1999, la Brigade Internationale Islamiste de Tchétchénie (ancêtre de « l’Etat Islamique ») a attaqué le Daghestan voisin, majoritairement musulman et faisant partie de la Fédération de Russie, les forces russes durent intervenir pour défendre les Daghestanis qui résistèrent farouchement à cette invasion, et restaurer l’ordre en Tchétchénie, à l’appel de son dirigeant Akhmad Haji Kadyrov, qui s’était opposé à la Russie durant la première guerre de Tchétchénie (1994-1996) mais avait pris conscience des dangers de la barbarie wahhabite importée de l’étranger et aspirant à éradiquer l’Islam local traditionnel. Les forces russes furent donc pleinement soutenues par des forces tchétchènes locales musulmanes, qui combattaient le terrorisme international voulu et soutenu par le sionisme.Aujourd’hui, la Tchétchénie est une République paisible, où le wahhabisme a été éradiqué au profit de l’Islam traditionnel. Ramzan Akhmadovitch Kadyrov (président de la république de Tchétchénie depuis le 15 février 2007) et Vladimir Poutine ont tous deux prouvé que l’Islam et le patriotisme authentiques sont à l’unisson, défendant tous deux les intérêts de la communauté, de la Nation et de saines valeurs traditionnelles, tout le contraire de l’effort sioniste atlanto-wahhabi maintes fois dénoncé par Vladimir Poutine.
Depuis le stade de Grozny, où il a rappelé la menace terroriste qui planait sur la Russie, le président Ramzan Kadyrov s’est adressé au président Vladimir Poutine au nom des 10 000 soldats tchéchènes volontaires présents, et a déclaré que la Tchétchénie était prête à protéger les intérêts de la Fédération russe partout dans le monde…
Israël aurait mené un nouveau raid aérien en Syrie
L’aviation militaire israélienne aurait mené un raid en Syrie visant vraisemblablement des armes destinées au mouvement chiite libanais Hezbollah, tandis que des centaines de familles fuyaient samedi 4 mai les quartiers sunnites de Banias, craignant un « massacre ».

Au moment où la guerre se déplace vers le pays alaouite – communauté dont est issu le chef de l’Etat Bachar al-Assad – dans l’Ouest syrien, le président Barack Obama a dit ne pas prévoir a priori d’envoyer ses soldats en Syrie s’il était prouvé que le régime avait eu recours aux armes chimiques.Cité par le site d’informations Politico, le sénateur républicain Lindsay Graham aurait déclaré lors d’une intervention publique qu’Israël « avait bombardé la Syrie la nuit dernière (jeudi) ». « Les agences américaines et occidentales du renseignement ont examiné des données classifiées montrant qu’Israël a très probablement mené un raid aérien dans la période de jeudi à vendredi » alors que ce pays faisait voler des avions de combat au-dessus du Liban, a affirmé de son côté la chaîne de télévision CNN, citant deux responsables américains.

L’armée israélienne muette
L’armée israélienne n’a pas voulu faire de commentaires sur ces informations, mais un responsable du ministère de la Défense a indiqué à l’AFP qu' »Israël suivait la situation en Syrie et au Liban, tout particulièrement au sujet du transfert d’armes chimiques et d’armes spéciales ». Un communiqué de l’armée libanaise fait état pour sa part de trois survols de deux chasseurs-bombardiers israéliens entre jeudi soir et vendredi.Selon la chaîne MSNBC, citant aussi des responsables américains, « des responsables israéliens ont reconnu vendredi soir avoir lancé un raid aérien qui a touché l’intérieur de la Syrie ». D’après NBC, « la principale cible d’Israël était une cargaison d’armes destinées au Hezbollah au Liban ». Mais CNN a indiqué de son côté qu’Israël n’aurait pas visé des stocks d’armes chimiques.Israël avait déjà revendiqué implicitement la responsabilité d’une opération aérienne fin janvier contre des installations militaires en Syrie, s’attirant des menaces de l’Iran. Le président Obama a de son côté affirmé vendredi soir ne pas prévoir a priori d’envoyer des soldats américains sur le territoire syrien s’il était prouvé que le régime Assad avait eu recours à son stock d’armes chimiques.La veille, les Etats-Unis, par la voix du secrétaire à la Défense Chuck Hagel, avaient pour la première fois publiquement envisagé d’armer les rebelles syriens. Washington s’est jusqu’à présent cantonné à une aide humanitaire et « non létale » aux rebelles.ExodeSur le terrain, des centaines de familles fuyaient samedi les quartiers sunnites de Banias, une ville du nord-ouest de la Syrie, craignant un « nouveau massacre » après celui perpétré dans une localité voisine, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). « Ils ont commencé à fuir ce matin à l’aube les quartiers sunnites du sud de la ville en direction de Tartous et Jablé », respectivement au sud et au nord de Banias, a déclaré à l’AFP le directeur de cette ONG, Rami Abdel Rahmane.Cet exode a débuté après des bombardements vendredi des quartiers sunnites, et des informations sur un « massacre » commis jeudi dans le village sunnite proche de Bayda. Les bombardements vendredi sur le quartier de Ras al-Nabaa ont fait au moins neuf morts, selon Rami Abdel Rahmane. Une vidéo de Ras al-Nabaa, tournée par des militants et diffusée par l’OSDH, montre des corps ensanglantés dans une rue, dont au moins un enfant.L’OSDH avait fait état d’au moins 50 morts, en majorité des civils, à Bayda, disant que ces décès étaient le résultat d’exécution sommaires et de bombardements. La Coalition de l’opposition syrienne a dénoncé un « massacre à grande échelle », mais le régime a affirmé avoir tué des « terroristes ». Avec les villes de Tartous et de Lattaquié notamment, Banias fait partie de ce qui est appelé le « pays alaouite » — qui s’étend le long de la côte.Par ailleurs, de violents combats avaient lieu dans les vergers autour de la ville rebelle de Qousseir, un point stratégique dans le centre de la Syrie, car il assure le contrôle de la route entre Homs et Lattaquié, selon l’OSDH.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s