le28122014C

Bonjour à tous,

INTERNATIONALE :

TAPEZ SUR LE MOTEUR DE RECHERCHE,DAILYMOTION :RACISME EN ISRAEL
Et Regarder la vidéo sur daily ISRAEL : RACISME ANTI-AFRICAINS « FIER D’ETRE RACISTES… »
Et Regarder aussi, la vidéo sur daily motion ,VOICI CE QUE LES PALESTINIENS ENDURENT DANS LEUR PROPRE PAYS
Ceci,c’est pour tout les mecs et les nanas qui,comme moi,GAUCHO croyaientt que le FN était raciste,mais ,je ne connaissais pas ISRAEL,le IIIéme REICH à coté c’est des enfants de cœur ,et ,certain au RBM ,trouve le moyen ,de gueuler ,parce que certains députés compare ISRAEL avec l’APARTHEID de l’AFRIQUE DU SUD,mais encore en Afrique du sud,il y avait le partie de la femme de NELSON MANDELA (le grand),alors qu’en ISRAEL ,il n’y a pas de MANDELA,si,j’avais su tous ça ,cela ,m’étonnerait fort que moi,mon cousin,et les autres ont aurraient distribués des tracts pour SOS RACISME /MRAP EN 1980 ,81 ,82.
Plus de 13 milliards de l’UE au Trésor public sénégalais … « Ce décaissement complète le don effectué au mois d’août d’une valeur de 8,5 milliards de francs CFA. Au total, durant l’année 2014, un montant global de 21,6 milliards de francs CFA de dons budgétaires a été accordé au Sénégal », ajoute le communiqué.
Normal……quoi !c’est qui déjà le commissaire européen,AHhd’accord MOSCOVICI
Nouvelles sanctions de l’UE qui appelle Moscou à un …
• Ukraine: EIB supports early recovery and SME sector with EUR 600 million
• Arménie: Prêt de la BEI pour le financement des PME en Arménie
• Ukraine : visite du président de la BEI, Werner Hoyer, et engagement de l’UE en faveur du pays
• Azerbaïdjan : La BEI débute ses opérations en Azerbaïdjan et accorde un financement à l’appui des PME à AccessBank
• Ukraine : la BEI accorde un prêt de 50 millions d’EUR à l’appui du secteur agroalimentaire
Budget de l’UE : Londres refuse de payer la rallonge …
NATIONAL:

On dirait que , Maris sol Touraine veut nous saboter notre système médical ,elle ne s’y prendrait pas autrement ,on y croirais, quand on pense qu’on a eut tant mal à faire , enfin que nos parents ,on eut tant de mal à le faire, je dois dire ,quand même MERDE,ALORS(n’est ce pas Mr Valls) ,que ce n’est pas en dirigeant tous les patients vers les hôpitaux, que l’on sera ,mieux soigné ,déjà ,qu’avec la migration des médecins étrangers roumains ,ou, autres, on comprend pas toujours ce qu’il disent, surtout quand ,c’est des spécialistes mais ce n’est pas de leurs fautes d’ailleurs ,si certains hommes et femmes politiques ont soi disant fait des études pour ,mais qu’ils ne s’en servent pas ,je ne vois pas l’intérêt.

C’est une information que révèle «Le Parisien»: le fils de la ministre de la Santé, Marisol Touraine a été incarcéré début septembre 2014 à la prison parisienne de la Santé. Gabriel(c’est pas l’ange), 22 ans, avait été condamné en mars dernier(3) à trois ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris pour «extorsion de fonds et séquestration». En mai 2011, le jeune homme et un complice se sont introduits chez une voisine quinquagénaire, dans le XIIIème arrondissement de Paris, pour lui voler ses cartes de crédit, le tout sous la menace d’armes factices. En tout, les deux sont repartis avec 900 euros, mais ont été rattrapés grâce aux caméras de sécurité. Mais ,il me semble ,que la prison de la santé est en réaménagement jusqu’en 2019,il me semble ,les ¾ des détenus sont sur Fleury ,pas tous (l’eau ,ça mouille)
code de déontologie médicale Conseil National de l’Ordre des Médecins édition2012
Article initialement publié le 5 novembre 2014 Affiliation obligatoire ou pas affiliation obligatoire au régime de sécurité sociale français? Un combat de 20 ans mené par un obstiné du nom de Claude Reichman Depuis maintenant quelques années, quelques personnes, au début bien seules, soutenaient que les directives européennes autorisaient à s’affilier au régime de protection de la santé que l’on […]
Racket fiscal
Sécurité Sociale – La guerre est ouverte !
Médecins généralistes et spécialistes en grève contre la loi santé
« Une semaine sans médecins libéraux »: les syndicats de généralistes et spécialistes annonçaient une grève très suivie mercredi, estimant à 70% en moyenne le taux de cabinets fermés pour contester le projet de loi santé de la ministre, Marisol Touraine.
« Dans une majorité de régions, le taux de cabinets fermés atteint 80%, voire 90%, en Alsace, Bretagne, Centre… » a annoncé mercredi le président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF, généralistes et spécialistes) Jean-Paul Ortiz, lors d’un point presse.
En moyenne, selon lui, « 70% de (ses) confrères, toutes spécialités confondues » étaient en grève, une mobilisation « historique », qui devrait « s’amplifier » jusqu’au 31. Difficile pour autant d’évaluer l’ampleur du mouvement, d’une part parce que les médecins libéraux ne sont pas obligés de déposer un préavis, d’autre part parce que les fermetures peuvent coïncider avec les congés des praticiens.
À ceux qui moquent une « grève Courchevelle », M. Ortiz rétorque qu’ »en général, les médecins, parce qu’ils ne sont pas idiots, ne partent pas quinze jours en vacances » à Noël. Aux revendications tarifaires des libéraux – les généralistes demandant une consultation à 25 euros, les spécialistes la revalorisation des actes – s’ajoute la contestation du projet de loi santé, dont certains, comme l’Union française pour une médecine libre, demandent « le retrait pur et simple ».
En cause, la généralisation du tiers payant d’ici à 2017, une mesure « inutile », « coûteuse » et « irréaliste », selon M. Ortiz. Les plus pauvres bénéficient déjà d’une dispense d’avance de frais lors des consultations, et les contraintes techniques du dispositif sont trop lourdes, fait-il valoir. Egalement dans la ligne de mire des médecins, le pouvoir accru des agences régionales de santé (ARS), chargées d’assurer la politique sanitaire nationale sur les territoires, synonyme selon eux d’ »étatisation » de la santé.
« Le fil rouge de cette loi de santé, c’est d’organiser la médecine de proximité par les ARS » assure M.Ortiz, en référence au service territorial de santé défini dans le projet de loi, et qui fait craindre aux médecins la fin de leur liberté d’installation. Les ARS pourront par exemple subordonner l’attribution de subventions à la participation à ce service territorial de santé, destiné à répondre aux besoins du territoire et favoriser la coopération entre professionnels.
« Réquisitionné le 31 »
« C’est une bureaucratisation et une administration de la médecine libérale avec l’hôpital au milieu », juge Jean-Paul Ortiz, qui redoute l’exclusion des établissements privés du nouveau service public hospitalier. Une inquiétude partagée par la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP), qui appelle à la fermeture des cliniques à partir du 5 janvier.
Mardi, la CSMF dénonçait « les préférences affichées du gouvernement », Marisol Touraine étant parvenue à un accord avec les urgentistes qui ont levé un préavis de grève illimité au bout de 24 heures et obtenu des avancées sur leur temps de travail. Le même jour, les généralistes étaient appelés à garder porte close par leurs principaux syndicats, MG France se félicitant d’un taux de mobilisation de 80%.
De nombreux syndicats de spécialistes (cardiologues, radiologues ou pédiatres) se sont joints au mouvement, mais « il y a des spécialités qui seront plus visibles que d’autres », explique Patrick Gasser, président de l’Umespe, branche spécialiste de la CSMF. Par exemple, « impossible de faire fonctionner les maternités sans pédiatre », prévient-il.
La grève des libéraux a ainsi des répercussions dans les établissements de soins privés, assure Jean-Paul Ortiz, annonçant la fermeture de « 100% des cliniques et centres de radiologie dans le Languedoc-Roussillon », à Nancy ou encore Metz. Mais dans les services d’urgence, la vigilance est renforcée, et les agences régionales de santé peuvent réquisitionner les grévistes pour assurer la continuité des soins promise par la ministre.
Ainsi, l’association SOS Médecins, en grève du 29 au 31 décembre, est réquisitionnée du 24 au 6 janvier, selon la CSMF. Les praticiens ne dérogeront pas à leur devoir, promet M.Ortiz, lui même « réquisitionné le 31 décembre ».Pour l’heure, Marisol Touraine exclut de répondre aux libéraux avant la rentrée, quand seront relancées les discussions sur la réécriture du texte, dont l’examen a été reporté à avril.
Il ne devait pas y avoir une pause fiscale ? Racket fiscal
Michel Savin : Surtaxe d’habitation pour les résidences secondaires : Il ne devait pas y avoir une pause fiscale ? Le secrétaire d’Etat au budget, Christian Eckert a confirmé que le gouvernement envisageait de permettre aux communes d’augmenter la taxe d’habitation de 20% sur les résidences secondaires (sauf celles détenues pour des raisons professionnelles ou celles possédées par une personne modeste […]
Racket fiscalCopie privée – Les Français paient 5 fois plus que les autres,ça ne m’étonne vraiment pas !merci l’ue,
La France a-t-elle raison contre monde entier? Peut elle prétendre être le seul pays au monde où existe une culture? L’association UFC-Que Choisir dénonce le« préjudice »subi par les consommateurs au titre de la redevance sur la copie privée en France. Les Français, à eux seuls paient 60% des droits collectés en Europe ! Avec au moins 208 millions d’euros […]
Pour rappel
Le numerus clausus peut également être utilisé comme mesure discriminatoire à l’encontre d’une catégorie de personnes seulement. Par exemple, sous le régime de Vichy, les juifs sont exclus de la fonction publique, de l’enseignement et voient leur accès à l’Université ou aux professions libérales limité par un numerus clausus
Bien ,évidemment, c’était exagèré ,mais pas faux !y en a ,qui se sont bien rattrapés, maintenant ,je comprends mieux !
Numerus clausus signifie en latin « nombre fermé ». Ce terme désigne le nombre fixe d’étudiants admis dans certains cursus chaque année, principalement dans les professions de santé (médecin, pharmacien, dentiste, sage-femme, infirmière, kiné…), qui sont réglementées.
les universités de médecine, qui rappellent que d’une part initialement le nombre de médecins devait correspondre au nombre de patient.
Le numérus clausus est mis en place pour plusieurs raisons
• Réglementer le nombre de professionnels diplômés donc le nombre de professionnels en activité.
• Réglementer le nombre de prescripteurs afin d’alléger les dépenses de la sécurité sociale.
• Limiter le nombre d’étudiants dans des filières avec beaucoup de stages, dont la qualité serait amoindrie par un surnombre (une des raisons du numérus clausus médical en France est l’externat obligatoire pour tous les étudiants).
• Assurer une capacité de travail et de mémorisation maximales par une sélection drastique, dans l’optique d’études longues et difficiles.
La modalité d’application du numérus clausus est le concours, qui répond à l’exigence républicaine d’égalité des chances

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s